L'Afrique du Sud aussi abaisse la hauteur des plaquages

Par RugbyPass
PARIS, FRANCE - OCTOBER 28: Scott Barrett of New Zealand is tackled by Ox Nche of South Africa during the Rugby World Cup Final match between New Zealand and South Africa at Stade de France on October 28, 2023 in Paris, France. (Photo by Chris Hyde/Getty Images)

Après l’Australie, de nouvelles règles visant à rendre le rugby plus sûr dans les écoles et les clubs de rugby amateur ont été approuvées par les membres de la Fédération sud-africaine de rugby (South African Rugby Union) lors d’une réunion du conseil vendredi 8 décembre.

ADVERTISEMENT

Les nouvelles règles concernent l’abaissement de la hauteur maximale légale à laquelle un plaquage peut être effectué, ainsi que la prohibition des courses avec ballon potentiellement dangereuses.

Related

Ces changements sont le résultat de sept mois de discussions et d’examens détaillés des données de World Rugby à propos des commotions cérébrales, des résultats de la recherche dans ce domaine et des données importantes sur les blessures au cerveau, à la tête, au cou et à la colonne vertébrale recueillies par la Fédération sud-africaine de rugby au cours des 16 dernières années dans le cadre du programme national de sécurité du rugby BokSmart.

Les principaux changements qui s’appliqueront à tous les matchs des écoles et des clubs de rugby amateur à partir du début de l’année 2024 sont :

  • Les plaquages doivent être effectués à la base du sternum ou en dessous
  • Les doubles plaquages et les seconds plaquages (conformément à la règle) sont autorisés mais doivent être effectués à la base du sternum ou en dessous
  • Le porteur du ballon peut courir avec le ballon en se penchant vers l’avant, mais il doit avoir la tête et les épaules au-dessus des hanches et doit rendre accessible au plaqueur la « zone de sécurité » située entre le sternum et le milieu de la cuisse
  • Le porteur du ballon ne peut pas courir avec le ballon la tête la première, le corps complètement plié et à l’horizontale, ou la tête plus basse que les hanches
  • Le porteur du ballon peut effectuer un “pick-and-drive” en position basse (risque de commotion moins élevé)
  • Le porteur du ballon ne peut pas placer une main au sol avant le contact pour se propulser vers l’avant

En suivant les recommandations de World Rugby

Ces amendements sont le résultat d’une recommandation de World Rugby invitant les fédérations à procéder à des essais visant à abaisser la hauteur maximale légale des plaquages dans le rugby amateur. Les modifications de la règle ne s’appliquent pas au rugby professionnel.

« Nous pensons que les changements vont réduire de manière positive le risque de contact avec la tête », a déclaré Rian Oberholzer, directeur général de SA Rugby. « Avec les changements de règle en parallèle sur les actions du porteur de balle, il y aura également une amélioration progressive du risque de blessures graves au cerveau, à la tête, au cou et à la colonne vertébrale à la fois pour les plaqueurs et les porteurs de balle.

« Le rugby est un jeu dynamique et il est impossible de contrôler toutes les actions des joueurs sur le terrain, mais grâce à ces nouvelles règles et à une forte volonté d’enseigner aux entraîneurs des techniques de plaquage et de port du ballon “sûres et efficaces”, il y aura moins de contacts avec la tête et une diminution systématique du risque de commotion cérébrale au fil du temps. »

Une réflexion étendue au porteur du ballon

SA Rugby a mis en place une équipe de travail sur la sécurité de la zone de plaquage (Tackle Height Player Safety Task Team) composée de représentants de l’entraînement, de l’arbitrage, de la médecine, du rugby féminin, de la communication, de la haute performance, de la recherche scientifique et des écoles, afin d’étudier la question.

Le résultat est que l’Afrique du Sud a poussé la réflexion au-delà de la seule hauteur du plaquage, en examinant le rôle du porteur du ballon.

ADVERTISEMENT

Il est prouvé que l’abaissement de la hauteur de plaquage de la base du sternum et en dessous est statistiquement plus sûr pour les porteurs de balle et les plaqueurs. La gestion de la manière dont le porteur du ballon entre dans la course au plaquage, grâce à ces nouvelles règles, pourra également protéger le porteur du ballon et le plaqueur de graves lésions cérébrales, de la tête, de la nuque et de la colonne vertébrale.

Les variantes des règles du jeu permettent aux plaqueurs d’effectuer des plaquages sûrs et efficaces et au porteur du ballon de se préparer au contact et de se protéger.

« Nous sommes conscients qu’il faudra du temps pour que les joueurs, les entraîneurs, les officiels de match et les spectateurs s’habituent à ces changements, mais ils ne modifient en rien les principes fondamentaux du rugby – seulement la manière dont ces principes fondamentaux de course avec ballon et de plaquage sont appliqués.

« Cependant, tous les entraîneurs et les joueurs doivent donner la priorité à des techniques de plaquage et de transport du ballon sûres et efficaces, ainsi qu’à la maîtrise de ces techniques par les joueurs, pour que cela fonctionne. »

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Ciaran Frawley's career now hanging 'in the balance' Ciaran Frawley's career now hanging in the balance claims Ireland star
Search