Ce qu'il faut savoir sur le match Angleterre v Japon

Par Kim Ekin
(Photo by Gaspafotos/MB Media/Getty Images)

Le vétéran Michael Leitch deviendra le joueur japonais le plus capé de la Coupe du Monde de Rugby lorsqu’il pénétrera sur la pelouse du Stade de Nice, à l’occasion de son 15e match dans la compétition dimanche.

ADVERTISEMENT

Il est l’un des 13 rescapés de l’équipe japonaise qui s’est inclinée 52-13 contre l’Angleterre à Twickenham en novembre dernier – un match à sept essais encaissés que les hommes de Jamie Joseph préféreraient sans doute oublier.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
England
34 - 12
Temps complet
Japan
Toutes les stats et les données

Le pays hôte de la RWC 2019 aura besoin d’un Leitch à son meilleur niveau, à l’image de ce qu’il a montré en défense contre le Chili : 15 plaquages réussis sur 16 dont un débouchant sur un turnover adverse, un ballon récupéré dans un ruck adverse, une touche adverse volée.

Steve Borthwick, quant à lui, a effectué trois changements dans le XV de départ de l’Angleterre après la victoire pragmatique obtenue aux dépens de l’Argentine le week-end dernier. Joe Marler et Kyle Sinckler font leur entrée en première ligne, tandis que Lewis Ludlam prend place au poste de troisième ligne centre.

MATCH : Angleterre – Japon

LIEU : Stade de Nice (35 983 places)

COUP D’ENVOI : 21h heure locale (GMT+2)

HISTORIQUE

Les Brave Blossoms sont toujours à la recherche d’une première victoire face à l’Angleterre, et il s’agira de leur neuvième tentative. Le premier match entre les deux équipes remonte à septembre 1971, lorsque Fran Cotton, Roger Uttley, Nigel Starmer-Smith et compagnie ont battu leurs hôtes 27-19 à Hanazono lors d’un match non officiel.

Pas plus tard qu’en novembre 2018, le Japon a causé une peur bleue à l’Angleterre. Les Japonais menaient 15-10 à la mi-temps et étaient toujours dans le match à dix minutes de la fin, mais l’Angleterre a fini par mettre deux essais tardifs pour s’imposer 35-15.

MATCH MARQUANT

La seule rencontre entre les deux équipes en Coupe du Monde a eu lieu lors de l’édition inaugurale en 1987. Un triplé de Mike Harrison, notamment, avait permis à l’Angleterre de remporter une large victoire 60-7 à Sydney.

Toutefois, le Japon peut invoquer des souvenirs bien plus positifs dans la compétition. Outre le fameux « Miracle de Brighton » de 2015, les insulaires peuvent aussi rappeler la victoire obtenue sur l’Irlande il y a quatre ans.

POINT-CLÉ

Impossible ou presque, en ce moment, de parler de l’Angleterre sans évoquer son indiscipline. Deux joueurs de la Rose sont en effet suspendus pour ce 2e match de la Coupe du Monde de Rugby 2023 – dont Tom Curry, premier carton rouge de la compétition – tandis qu’un troisième, Billy Vunipola, a purgé sa peine et fait son retour dans les 23.

LE DUEL

Maro Itoje contre Jack Cornelsen. Le deuxième ligne superstar, Itoje, a semblé au sommet de son art contre l’Argentine le week-end dernier. Il sera confronté à un défi différent à Nice face à Cornelsen, qui a terminé le match contre le Chili en N. 8 lorsque son capitaine Kazuki Himeno a dû déclarer forfait en raison d’une blessure au mollet.

ADVERTISEMENT

L’habituel 2e ligne a, sans faire de bruit, été l’un des plus performants au terme de ce match. Il a réalisé 19 plaquages et volé trois touches et, sans les deux essais et les 17 plaquages au crédit d’Amato Fakatava, il aurait pu prétendre au titre de Joueur du match Mastercard.

STATS AMAZING

Jonny Wilkinson a réussi 14 drops en quatre Coupes du Monde de Rugby. C’est plus de deux fois plus que son poursuivant le plus proche, Jannie de Beer. Le Springbok détient toutefois le record sur un match : cinq drops. Wilkinson est également confortablement installé au sommet du classement des buteurs dans l’histoire de la RWC, avec 277 points au compteur en quatre éditions.

L’ARBITRE

Nika Amashukeli (Géorgie). Le plus jeune arbitre de ce tournoi – et le deuxième plus jeune de son histoire – est devenu le premier Géorgien à arbitrer un match de la Coupe du Monde de Rugby lorsqu’il a dirigé le match Irlande – Roumanie, à Toulouse, la semaine dernière.

LES ÉQUIPES

ANGLETERRE : Freddie Steward ; Jonny May, Joe Marchant, Manu Tuilagi, Elliot Daly ; George Ford, Alex Mitchell ; Joe Marler, Jamie George, Kyle Sinckler ; Maro Itoje, Ollie Chessum ; Courtney Lawes (cap.), Ben Earl, Lewis Ludlam

Remplaçants : Theo Dan, Ellis Genge, Will Stuart, George Martin, Billy Vunipola, Ben Youngs, Marcus Smith, Ollie Lawrence

JAPON : Semisi Masirewa ; Kotaro Matsushima, Tomoki Osada, Ryoto Nakamura, Jone Naikabula ; Rikiya Matsuda, Yutaka Nagare ; Keita Inagaki, Shota Horie, Jiwon Gu ; Jack Cornelsen, Amato Fakatava ; Michael Leitch, Pieter Labuschagne, Kazuki Himeno (cap.)

Remplaçants : Atsushi Sakate, Craig Millar, Asaeli Ai Valu, Warner Dearns, Kanji Shimokawa, Naoto Saito, Dylan Riley, Lomano Lemeki

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gareth Thomas: 'I’ve always thought I was a bit like Dan Carter.' Gareth Thomas: 'I’ve always thought I was a bit like Dan Carter.'
Search