Van der Merwe ne veut pas de vacances d'été

Par Bryn Palmer
Duhan van der Merwe espère partir en tournée avec l'Ecosse cet été (Photo by ALBERTO PIZZOLI/AFP via Getty Images).

Les vacances attendront pour Duhan van der Merwe. L’ailier de l’Écosse l’a répété : il n’a pas besoin de prendre du repos cet été et aimerait participer à la tournée de son équipe en Amérique du Nord et du Sud, alors que le sélectionneur Gregor Townsend envisage de se passer de plusieurs cadres.

ADVERTISEMENT

L’ailier d’Édimbourg a déjà cumulé 26 essais en 39 tests et a en ligne de mire le record historique de Stuart Hogg (27) qu’il devrait dépasser d’ici peu. Il a notamment ajouté cinq essais à son total au cours du Tournoi des Six Nations de cette année.

La saison 2023-2024 parait interminable : elle a commencé avec la préparation à la Coupe du Monde au début du mois de juin 2023, et se terminera fin juillet. Le 29 juin, l’Écosse s’engage pour une expédition de quatre semaines comprenant des test-matchs contre le Canada, les États-Unis, le Chili et l’Uruguay.

Rencontre
Internationals
Canada
12 - 73
Temps complet
Scotland
Toutes les stats et les données

Alors que se profile également une tournée des Lions britanniques et irlandais en Australie en 2025, Townsend devrait mettre au repos certains de ses joueurs clés, et amener cet été un groupe de joueurs en développement.

« Plus je joue, meilleur je deviens »

Logiquement, van der Merwe devrait donc être préservé en vue des joutes futures. Mais le sosie de M. Indestructible n’est pas de cet avis. « J’adore jouer pour l’Écosse. J’ai l’impression que plus je joue, meilleur je suis. J’aime l’ambiance et j’ai envie d’en faire partie ».

« Si on m’en donne l’occasion, je serais ravi d’y aller. J’ai fait la préparation à la Coupe du Monde, et je sens que mon corps est prêt à endurer deux ou trois années de plus. Je ferai une autre préparation après ça, mais j’ai très envie d’y aller. »

Le joueur de 28 ans a fait partie du contingent de joueurs écossais (huit) sélectionnés à l’occasion de la dernière tournée des Lions, en Afrique du Sud en 2021, affectée par le Covid. Il avait marqué cinq essais lors des matchs de préparation et débuté les trois tests.

ADVERTISEMENT

« Franchement, j’ai très envie de revivre ça. La première fois, je n’ai pas pu vraiment en profiter et j’ai raté le coche », avoue l’ailier d’origine sud-africaine.

« J’aimerais tellement rejouer avec les Lions devant nos fans et passer une bonne soirée avec les gars. Je n’ai pas pu vivre cela, mais si je peux aller [en Australie], cela me rendra heureux.

« Mais pour le moment, je m’attelle à faire de bons matchs avec Édimbourg pour être sélectionné avec l’équipe d’Écosse. Si je joue bien avec la sélection, alors j’ai une chance d’y retourner. »

Au coude-à-coude avec son frère

Van der Merwe a inscrit plus d’essais pour son pays cette saison (neuf en 11 tests depuis les matchs de préparation à la RWC 2023) que pour son club (sept en 15 matchs depuis la fin de la Coupe du Monde).

Des statistiques relativement modestes pour un joueur de sa trempe, qui sont d’ailleurs devenues un sujet de chambrage familial entre Duhan et son frère ainé Akker, qui joue avec la franchise des Bulls, en Afrique du Sud. Le talonneur, 33 ans, compte neuf essais en United Rugby Championship (URC, l’ancêtre de la Ligue celte, ndlr), et seul un autre talonneur, Johnny Matthews de Glasgow figure devant lui au classement des meilleurs marqueurs d’essais.

ADVERTISEMENT

« Il en a marqué plus que moi ! », rit Van der Merwe. « Je crois qu’il est deuxième marqueur de l’URC mais ce sont tous des essais marqués sur ballon porté. Moi aussi je peux le faire !

« Il me répète qu’il a inscrit plus d’essais que moi, mais je me contente de lui dire qu’avec un doublé ou un triplé, je reviens à son niveau. »
Les deux frères pourraient se retrouver l’un en face de l’autre lors des play-offs de l’URC, les Bulls étant en bonne position pour terminer dans les quatre premiers et Edimbourg visant à consolider sa place dans le top 8.

« Ce serait génial d’aller jouer contre eux là-bas », s’enthousiasme van der Merwe. « Malheureusement, je n’avais pas pu l’affronter quand on les avait battus ici. Tout peut arriver d’ici deux semaines, et on a notre destin entre nos mains. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

M
Michael 57 minutes ago
All Blacks vs England takeaways: Richie Who? Time for Cortez

Cant deny Christie is a good defender, box kicks well at times, BUT he’s a second too slow passing from the ground. Roigard, Ratima and Hotham will be our 2027 halfbacks I believe DMAC has played reasonably well in both games, so deserves to keep his place - his two breaks at Eden Park should have resulted in tries. Reece was really to blame for the Taylor failure - he stayed too wide, if he had come in a couple of meters the pass from Taylor would have worked. The Perofeta failure was extraordinary, he is normally such a good distributor, failure to draw in Steward was remarkable, failure to look inside was a shocker. Cory Flynn as lineout coach… umm something a miss here. Not sure who is calling the lineouts, but clearly we miss Whitelock’s leadership. Having a disfunctional line out really underminded the AB attack. But let’s remind ourselves Itoje is a master, and their tactics of going for the arms of the jumper on landing and pulling over was brilliant causing Paddy and Scooter to both fumble the balls. I am a Blues supporter so I like Talea, but if you play him on the wrong wing look out. While he’s not the fastest wing, he’s elusive and very industrious always looking for work. However, he’s not the tallest player, and everyone knows his weakness (a) being turned in defence - he’s slow to turn and react and (b) never jumps for high balls is normally out jumped. Personally, I find Recce and Talea too alike - Razor needs to couple them with another complementary partner Clark and Narawa respectively. However, for me the real troubling challenge is our mid-field. I am sorry Barrett & Ioane are a poor combo - either Barrett & Proctor or ALB & Ioane - but having two mid-fielders who are poor distributors is nuts. Jordie had a forgettable game in truth he missed so many tackles, which to be fair is unlike him. But sadly both Barrett and Ioane chose to bash first and rarely distribute cleanly.

22 Go to comments
FEATURE
FEATURE Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous
Search