L’Ecosse conserve la Calcutta Cup grâce à un triplé de Van der Merwe

Par Willy Billiard
EDINBURGH, ECOSSE - 24 FÉVRIER : Duhan van der Merwe (Écosse) s'échappe avec le ballon, après avoir évité la tentative de plaquage de Henry Slade (Angleterre), avant d'aller marquer le deuxième essai de son équipe lors du match du Tournoi des Six Nations 2024 entre l'Écosse et l'Angleterre au stade BT Murrayfield le 24 février 2024 à Édimbourg, en Écosse. (Photo par Stu Forster/Getty Images)

Après une défaite frustrante face à la France, l’Ecosse s’est rachetée devant son public de Murrayfield en battant l’Angleterre 30-21 samedi 24 février lors de la troisième journée du Tournoi des Six Nations.

ADVERTISEMENT

C’est la première défaite de l’Angleterre dans le Tournoi 2024, mettant fin à ses espoirs de Grand Chelem.

Rencontre
Six Nations
Scotland
30 - 21
Temps complet
England
Toutes les stats et les données

La série de trois victoires d’affilée face à l’Angleterre était pourtant mal partie pour continuer lorsqu’à la 5e minute l’arrière anglais George Furbank – la surprise de ce XV de la Rose préférée à Freddie Steward – a franchi la ligne après une mêlée (0-7).

Dans les premières minutes du match, les Écossais étaient dominés par l’intensité défensive des Anglais, subissant les impacts physiques imposés par leurs adversaires qui les bloquaient dans leur moitié du terrain.

Alors que George Ford enfonçait le clou par une pénalité, l’Ecosse revenait en force à la mi-temps de la première mi-temps suite à la prise d’intervalle du trois-quarts centre Sione Tuipulotu qui transmettait à Duhan van der Merwe lancé dans l’en-but adverse (7-10).

Graphique d'évolution des points

Scotland gagne +9
Temps passé en tête
52
Minutes passées en tête
25
65%
% du match passés en tête
31%
34%
Possession sur les 10 dernières minutes
66%
0
Points sur les 10 dernières minutes
0

Le même Van der Merwe doublait la mise dix minutes plus tard suite à un ballon de récupération capté par Tuipulotu qui transmettait une fois de plus à son trois-quarts aile qui, après une course de 60 mètres, plantait le ballon pour prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre (14-10).

Dans un Murrayfield en ébullition, l’Ecosse prenait tous les points qui s’offraient pour creuser l’écart, mais Ford passait un drop pour revenir à quatre points avant la pause (17-13).

ADVERTISEMENT

Un paradoxe alors que l’Angleterre dominait sur les phases statiques, les turnovers et l’occupation du terrain pendant toute la première période.

L’Angleterre sombre

Mais l’Ecosse pouvait compter sur le pied infaillible de son capitaine Finn Russell (100% au pied, 5/5), mettant sur orbite Van der Merwe pour son troisième essai à la 44e, le mettant à un seul essai du recordman Stuart Hogg pour l’Ecosse (24-13).

Synthèse du match

3
Coups de pied de pénalité
2
3
Essais
2
3
Transformations
1
0
Drops
1
86
Courses avec ballon
102
4
Franchissements
4
15
Turnovers perdus
22
6
Turnovers gagnés
8

Après un échange de pénalités entre les deux équipes, l’entrée dans le dernier quart d’heure était marquée par l’essai du trois-quarts centre remplaçant anglais Feyi-Waboso servi par Ben Spencer suite à la perte de renvoi de l’Ecosse (30-21).

Insuffisant pour complètement revenir au score, malgré l’avantage numérique dans les trois dernières minutes suite au carton jaune de Van der Merwe après un plaquage cathédrale.

Cette défaite de l’Angleterre monte à huit le nombre de défaites en 19 rencontres (57% de victoires) pour l’entraîneur Steve Borthwick en un peu plus d’un an de mandat.

ADVERTISEMENT

A l’inverse, cette quatrième victoire de rang contre l’Angleterre est une première pour l’Ecosse depuis la précédente série qui remonte entre 1970 et 1972.

Phases statiques

12
Mêlées
3
58%
% de mêlées gagnées
100%
16
Touche
14
88%
% de touches gagnées
93%
7
Renvois réussis
6
71%
% de renvois réussis
83%
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 4 hours ago
British & Irish Lions free agent open to Super Rugby switch

There are a couple of teams who could use a stop gap experienced head. Blues - I’m not sure the Blues have signed a replacement for Caleb Tangitau (if he hasn’t been let go to make room for Barrett) yet, or whether Reiko is going on sabbatical and/or will remain in the squad. With exciting young French player Xavi Taele looking destined for higher honors in black, talented breakthrough rookie Cory Evan’s, and a couple of utilities, in AJ Lam and Bryce Heem(even Clarke?), all trying to learn the midfield trade, Williams could be a great aid. The Blues signed key English center Joe Marchant before he was raised to that level, and were possibly in the hunt to bring back the dependable Tele’a from the Highlanders. Possible the main squeeze which would put to bed any signing here would be the battle at 10 with Beauden’s return, and the forcing of Plummer back into the midfield. Hurricanes - Jordie Barrett is off to Leinster for a sabbatical next year but the more likely signing would be Billy’s brother back in the team. The Hurricanes are light on the outside with the loss of Salesi Rayasi to the Top 14 and if no quality is found to back up Kini Naholo, the midfield of Sullivan or Proctors could find themselves on the wing and space for a leader to show the Hurricanes three All Black midfield hopefuls (Higgins, Proctor, Umaga-Jensen) how its done. Highlanders - Rotation is high as usual at the Highlanders and versatility remains a strength with a lot of the squad. With compatriot Rhys Patchell signing a move to the JRLO, the passing of outside back Connor Garden-Bachop, and confirmed departure of Argentine wing Martin Bogado, the versatility of many of the young backups in the squad could see a veteran 12 like Williams being a strong partner for the robust Tele’a. With hope that the other Umaga-Jensen brother can force him out of the starting lineup, and shifting the sides general Sam Gilbert back into 10, the off-contract midfielder might seen as the perfect option for a squad still looking to fill one back spot.

4 Go to comments
TRENDING
TRENDING Jean de Villiers' three word response to 'best in the world' debate Jean de Villiers' three word response to 'best in the world' debate
Search