Le carton rouge en finale de France 2023 a-t-il influencé la retraite de Sam Cane ?

Par Finn Morton
PARIS, FRANCE - 28 OCTOBRE : Sam Cane (Nouvelle-Zélande) quitte le terrain après avoir reçu un carton jaune de l'arbitre Wayne Barnes, alors qu'une fenêtre de 10 minutes pour une révision du bunker TMO commence pendant le match de la finale de la Coupe du Monde de Rugby entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud au Stade de France, le 28 octobre 2023 à Paris, en France. (Photo par David Ramos - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Le désormais futur ex-capitaine des All Blacks, Sam Cane, a révélé que la défaite cuisante de l’année dernière en finale de la Coupe du Monde de Rugby face à l’Afrique du Sud n’a pas nécessairement contribué à sa décision de prendre sa retraite internationale à la fin de l’année 2024.

ADVERTISEMENT

Sam Cane, qui compte 95 sélections, est devenu le premier joueur de l’histoire de la finale de la Coupe du Monde à être expulsé après avoir reçu un carton rouge au milieu de la première période au Stade de France.

La Nouvelle-Zélande avait redoublé d’effort pour riposter aux Sud-Africains, mais n’avait pas réussi à reprendre le dessus. Environ 30 minutes après le coup de sifflet final, le capitaine confiait que le carton rouge était quelque chose avec lequel il devrait « vivre pour toujours ».

« J’ai encore beaucoup à offrir au groupe »

Près de sept mois se sont écoulés et les All Blacks se préparent à inaugurer une nouvelle ère sous la houlette de l’entraîneur Scott Robertson. Cane sera éligible aux rencontres prévues cette année avant de prendre sa retraite.

Related

A 32 ans, il a récemment annoncé sa décision surprise après avoir signé un contrat de trois ans au Japon avec le Tokyo Sungoliath. Le Kiwi a depuis précisé que l’impact émotionnel et mental de la défaite en Coupe du monde de l’année dernière n’avait pas été un facteur dans sa prise de décision.

« Je ne dirais pas que c’est le cas… Je ne pense pas », a déclaré Cane à l’émission de radio Rock Morning Rumble. « Dans ma tête, cela n’a pas vraiment joué un rôle dans la prise de décision.

« Il ne fait aucun doute que l’année dernière a été très éprouvante pour moi, tant sur le plan émotionnel que mental.

« Cette pause ici – même si les deux derniers mois ont été consacrés à la rééducation – a été bénéfique, et je suis très motivé pour revenir et être encore disponible pour la sélection.

ADVERTISEMENT

« Même si c’est ma dernière année, j’ai le sentiment d’avoir encore beaucoup à offrir au groupe, surtout quand on sait que de nombreux All Blacks de haut niveau sont partis.

« Je peux apporter ma pierre à l’édifice, non seulement en dehors du terrain, mais aussi, je l’espère, sur le terrain. »

Le soutien de toute une nation

Sam Cane avait du mal à trouver les mots pour exprimer ce qu’il ressentait après le match décisif de la Coupe du monde de l’année dernière. Avec le poids et le soutien de toute une nation reposant sur leurs épaules, les All Blacks avaient échoué de peu dans leur quête.

Son carton rouge a fait couler beaucoup d’encre après le plus grand match de rugby de l’histoire, et ce pendant des semaines, voire des mois. Mais lorsque les All Blacks sont rentrés chez eux, ils n’ont pas été accueillis avec colère et défiance.

ADVERTISEMENT

« Depuis des années, le public néo-zélandais nous transmet ses attentes et la pression liée au fait d’être un All Black, et cette pression extérieure nous pousse également, pour être honnête », explique Cane.

« Nous étions très déçus, vraiment, d’être à un ou deux points d’accomplir quelque chose d’assez unique compte tenu des circonstances. Puis, en rentrant à la maison, nous avons été très fiers de cette réaction, qui a certainement contribué au processus de guérison.

« Même la réaction à l’aéroport… Nous ne nous attendions pas à ce qu’il y ait du monde, mais il y avait des gens avec des pancartes. Nous nous sommes sentis très fiers de ce que nous avions réussi à faire, même si, dans notre esprit, nous avions échoué. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

M
Michael 18 minutes ago
All Blacks vs England takeaways: Richie Who? Time for Cortez

Cant deny Christie is a good defender, box kicks well at times, BUT he’s a second too slow passing from the ground. Roigard, Ratima and Hotham will be our 2027 halfbacks I believe DMAC has played reasonably well in both games, so deserves to keep his place - his two breaks at Eden Park should have resulted in tries. Reece was really to blame for the Taylor failure - he stayed too wide, if he had come in a couple of meters the pass from Taylor would have worked. The Perofeta failure was extraordinary, he is normally such a good distributor, failure to draw in Steward was remarkable, failure to look inside was a shocker. Cory Flynn as lineout coach… umm something a miss here. Not sure who is calling the lineouts, but clearly we miss Whitelock’s leadership. Having a disfunctional line out really underminded the AB attack. But let’s remind ourselves Itoje is a master, and their tactics of going for the arms of the jumper on landing and pulling over was brilliant causing Paddy and Scooter to both fumble the balls. I am a Blues supporter so I like Talea, but if you play him on the wrong wing look out. While he’s not the fastest wing, he’s elusive and very industrious always looking for work. However, he’s not the tallest player, and everyone knows his weakness (a) being turned in defence - he’s slow to turn and react and (b) never jumps for high balls is normally out jumped. Personally, I find Recce and Talea too alike - Razor needs to couple them with another complementary partner Clark and Narawa respectively. However, for me the real troubling challenge is our mid-field. I am sorry Barrett & Ioane are a poor combo - either Barrett & Proctor or ALB & Ioane - but having two mid-fielders who are poor distributors is nuts. Jordie had a forgettable game in truth he missed so many tackles, which to be fair is unlike him. But sadly both Barrett and Ioane chose to bash first and rarely distribute cleanly.

19 Go to comments
TRENDING
TRENDING What Rassie Erasmus said on refereeing in Springboks loss to Ireland What Rassie Erasmus said on refereeing in Springboks loss to Ireland
Search