La vraie raison qui a poussé WP Nel à prendre sa retraite

Par RugbyPass
WP Nel, à l'occasion du match Irlande v Ecosse - Coupe du Monde de Rugby 2023 - Poule B - Stade de France

Willem Petrus « WP » Nel, pilier de l’équipe d’Écosse et d’Édimbourg, a révélé que sa décision de prendre sa retraite était principalement motivée par des inquiétudes concernant la capacité de son corps à faire face aux exigences hebdomadaires du rugby professionnel.

ADVERTISEMENT

L’annonce a été faite mardi soir que le pilier d’origine sud-africaine – qui fêtera ses 38 ans en avril – mettra un terme à sa carrière à la fin de cette saison.

Des pépins physiques

Nel (37 ans, 61 sélections), qui n’a pas pu jouer lors du dernier Tournoi des Six Nations en raison de problèmes aux cervicales, a confirmé mercredi que ses problèmes de condition physique lui pesaient.

« C’est une décision qui n’a pas été facile à prendre, mais à la fin, je me suis posé la question : à quoi ressemblera l’avenir », a-t-il déclaré lors d’un point presse avec son club d’Edimbourg.

« Avec une année supplémentaire, comment le corps réagirait-il ? Cette saison, j’ai eu des difficultés avec mon cou.

« On peut avoir l’impression que le corps n’est plus là, avec la récupération et d’autres choses. Je me suis dit qu’il était temps d’arrêter à la fin de la saison. C’est une bonne chose pour la famille. »

200 matchs sous les couleurs d’Edimbourg

WP Nel est arrivé en Écosse en 2012 lorsqu’il a rejoint Edimbourg en provenance du club sud-africain des Cheetahs. Il compte aujourd’hui 61 sélections pour l’Ecosse au cours d’une carrière internationale qui l’a amené à participer aux trois dernières Coupes du Monde de Rugby.

Samedi 23 mars, il a fait sa 200e apparition sous le maillot d’Édimbourg, à l’occasion d’un déplacement chez les Stormers.

« Quand je repense à notre arrivée en 2012, c’était probablement la deuxième fois que je quittais l’Afrique du Sud, c’était un nouveau pays, nous ne savions pas à quoi nous attendre », a déclaré ce papa de quatre enfants.

ADVERTISEMENT

« Et quand je pense à ce que nous sommes devenus, c’est incroyable.

« J’étais couché ce matin et je me demandais ce que j’aurais pu faire différemment, et je n’ai rien trouvé. Le fait d’avoir accompli ce que j’ai accompli est tout simplement incroyable.

« Depuis le début de ma carrière, j’ai considéré chaque match comme une opportunité unique.

« C’est une aventure pour toute la famille. Lorsque nous sommes arrivés ici, nous n’étions que deux, ma femme et moi, et maintenant nous sommes six.

« C’est une très belle aventure. Édimbourg a été très bénéfique pour notre famille. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous
Search