La liste intégrale des nommés pour la 19e Nuit du Rugby

Par Willy Billiard
PARIS, FRANCE - OCTOBER 15: Antoine Dupont of France arrives at the stadium prior to the Rugby World Cup France 2023 Quarter Final match between France and South Africa at Stade de France on October 15, 2023 in Paris, France. (Photo by David Ramos - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

La 19e Nuit du Rugby aura lieu le lundi 20 novembre 2023 à l’Olympia à Paris. Au travers le 11 catégories, c’est le meilleur du rugby français qui sera récompensé. Voici la liste complète des nominations.

Prix du Meilleur Joueur de Top 14

Suite à une saison palpitante marquée par la victoire du Stade Toulousain, trois capitaines ont été retenus pour recevoir cette récompense prestigieuse : Grégory Alldritt (troisième-ligne – Stade Rochelais), Antoine Dupont (demi de mêlée – Stade Toulousain) et Camille Lopez (demi d’ouverture – ASM Clermont-Auvergne).

ADVERTISEMENT

Grégory Alldritt (26 ans) : 1033 minutes de jeu, 1 ballon joué au pied (27 mètres), 40 plaquages cassés, 97 plaquages réussi (98% de réussite), 7 ballons grattés, 86 passes, 185 courses, 1037 mètres parcourus, 3 franchissements, 11 offloads.

Antoine Dupont (26 ans) : 15 matchs joués (12 en tant que titulaire), 1043 minutes de jeu, six essais, 139 ballons joués au pied (3942 mètres), 61 plaquages cassés, 569 passes, 137 courses, 910 mètres parcourus, 13 franchissements, 18 offloads, 4 ballons grattés, 86 plaquages réussis (86% de réussite).

Camille Lopez (34 ans) : 26 matchs joués (23 en tant que titulaire), 1895 minutes de jeu (troisième temps de jeu le plus élevé – le plus de l’ensemble de sa carrière), 182 points marqués (cinquième meilleur marqueur de la saison), 34 pénalités (91% de réussite), 29 transformations (93% de réussite – troisième meilleur taux), 7 drops (58% réussis, meilleur marqueur de drops de la saison), 276 ballons joués au pied (9171 mètres), 30 plaquages cassés, 1 essai, 476 passes, 87 courses, 478 mètres parcourus, 2 franchissements, 5 offloads, 1 ballon gratté, 122 plaquages réussis (73% de réussite).

Prix du Meilleur Joueur de Pro D2

Au cours de la saison au cours de laquelle Oyonnax Rugby a conquis le titre de champion de France de Pro D2, trois membres de l’équipe ont été choisis pour être honorés en tant que meilleurs joueurs : Thomas Laclayat (26 ans – pilier), Kévin Lebreton (28 ans – troisième-ligne) et Jules Soulan (29 ans – demi d’ouverture).

Thomas Laclayat : 24 matchs disputés dont 21 en tant que titulaire (88%), 1328 minutes de temps de jeu, 12 essais, 60 points.

Kévin Lebreton : 25 matchs disputés dont 20 en tant que titulaire (80%), 1696 minutes de temps de jeu, 8 essais, 40 points.

Jules Soulan : 23 matchs joués dont 17 en tant que titulaire (74%), 1398 minutes de temps de jeu, 5 essais, 37 pénalités, 40 transformations, 216 points marqués.

Prix du Meilleur Joueur de l’In Extenson Supersevens

Dans le courant du mois d’octobre, en parallèle de la Coupe du Monde de Rugby 2023, se déroulaient les finales de l’In Extenso Supersevens remportées par les Barbarians Français. Tout au long de la compétition, trois joueurs se sont distingués et ont été nommés pour recevoir le titre du meilleur joueur : Esteban Capilla (Aviron Bayonnais, Johan Demai-Hamecher (Monaco Rugby Sevens) et Tom Spring (Aviron Bayonnais).

Prix de la Révélation de l’Année

On peut être assuré d’entendre parler pendant longtemps de jeunes joueurs talentueux qui se sont déjà illustrés cette saison, que ce soit en Top 14, en Pro D2 ou lors du Championnat du Monde des Moins de 20 ans. Les trois nommés dans cette catégorie sont : Baptiste Erdocio (pilier gauche – Biarritz Olympique), Emilien Gailleton (trois-quarts centre – Section Paloise et champion du monde des moins de 20 ans) et Posolo Tuilagi troisième-ligne – USA Perpignan et champion du monde des moins de 20 ans).

ADVERTISEMENT

Baptiste Erdocio (23 ans) : 30 matchs disputés dont 21 en tant que titulaire (70%), 3 essais, 15 points, 1760 minutes de temps de jeu.

Emilien Gailleton (20 ans) : 24 matchs joués dont 18 en tant que titulaire, 1631 minutes de temps de jeu, 65 points marqués (13 essais – meilleur marqueur d’essais de la saison), 16 ballons joués au pied (414 mètres), 20 plaquages cassés, 52 passes, 111 courses, 945 mètres parcourus, 14 franchissements, 17 offloads, 2 ballons grattés, 157 plaquages réussis (80% de réussite). Sélectionné par Fabien Galthié dans le groupe France pour la Coupe du Monde de Rugby 2023, il n’a finalement pas été retenu.

Posolo Tuilagi (19 ans) : 12 matchs joués dont 6 en tant que titulaire, 454 minutes de temps de jeu, 5 points marqués, 1 essai, 28 plaquages cassés, 21 passes, 68 courses, 432 mètres, 2 franchissements, 8 offloads, 43 plaquages réussis (90%).

Prix du Meilleur Joueur International Français

Bien que son parcours en Coupe du Monde de Rugby se soit achevé prématurément, le XV de France a encore une fois réalisé une saison fantastique avec une deuxième place au Tournoi des Six Nations et trois défaites sur un total de 14 tests en 2023. Un joueur du XV de France sera couronné Meilleur Joueur International Français : Grégory Alldritt (numéro 8 – Stade Rochelais), Antoine Dupont (demi de mêlée – Stade Toulousain) et Damian Penaud (centre ou ailier – Union Bordeaux-Bègles).

Grégory Alldritt (26 ans) : 11 tests (tous en tant que titulaire).

Antoine Dupont (26 ans) : 11 tests (10 en tant que titulaire), 1 essai.

Damian Penaud (27 ans) : 11 tests (tous en tant que titulaire), 14 essais.

Prix de la Meilleure Joueuse Internationale Française

La Coupe du Monde de Rugby 2021 disputée en Nouvelle-Zélande en 2022 et le Tournoi des Six Nations féminin, qui a établi un nouveau record d’affluence avec 58 468 spectateurs lors du match Angleterre-France à Twickenham, ont propulsé le rugby féminin vers de nouveaux sommets cette saison. Au sein du XV de France féminin, trois joueuses ont brillé et se disputent le titre de meilleure joueuse internationale française : Gaëlle Hermet (troisième-ligne aile – Stade Toulousain), Agathe Sochat (talonneuse – Stade Bordelais) et Gabrielle Vernier (trois-quarts centre – Blagnac Rugby).

ADVERTISEMENT

Gaëlle Hermet : 8 tests en 2023 (58 sélections au total). Championne de France Élite 1 avec le Stade Toulousain en 2022, elle a fini avec la médaille de bronze lors de la Coupe du Monde de Rugby féminin 2021 jouée en 2022 en Nouvelle-Zélande où elle était capitaine du XV de France.

Agathe Sochat : 5 tests (47 sélections au total). Blessée, elle a dû déclarer forfait lors de la toute première édition du WXV 1 en Nouvelle-Zélande en octobre-novembre.

Gabrielle Vernier : 8 tests en 2023 (41 sélections au total). Elle a été sacrée meilleure Joueuse du Tournoi des Six Nations féminin 2023 et était nommée dans la catégorie Joueuse World Rugby de l’Année 2023 lors des World Rugby Awards. Elle fait néanmoins partie du XV de rêve World Rugby pour l’année 2023 (avec Pauline Bourdon-Sansus).

Prix du Meilleur Arbitre de l’Année

La Nuit du Rugby rend hommage aux arbitres français en célébrant et récompensant leur contribution. Certains d’entre eux ont eu l’opportunité d’officier à des niveaux prestigieux, que ce soit lors de la finale du Top 14 ou même lors de la récente Coupe du Monde de Rugby : Pierre Brousset, Mathieu Raynal et Tual Trainini.

Pierre Brousset (34 ans) : 13 tests en tant qu’arbitre assistant dont 7 sur la Coupe du Monde de Rugby 2023, 12 matchs de Top 14 et 2 de Pro D2.

Mathieu Raynal (42 ans) : seul arbitre central français lors de la Coupe du Monde de Rugby 2023 au cours de laquelle il a officié sur cinq rencontres (dont le quart de finale entre l’Angleterre et les Fidji), il a également arbitré 13 matchs de Top 14.

Tual Trainini (38 ans) : il a arbitré 14 matchs du Top 14 dont la finale entre le Stade Toulousain et le Stade Rochelais (il avait déjà dirigé la finale précédente opposant Montpellier à Castres) pour ce qui était sa 94e rencontre de Top 14, ainsi qu’une rencontre de Pro D2.

Prix du Meilleur Staff d’Entraîneurs du Top 14

En première division, de nombreux staffs d’entraîneurs font preuve de qualités exceptionnelles. Au cours de cette saison, trois d’entre eux ont particulièrement brillé : Grégory Patat, Gérard Fraser et Joël Rey (Aviron Bayonnais) ; Ronan O’Gara, Romain Carmignani et Sébastien Boboul (Stade Rochelais) ; Ugo Mola, Jean Bouilhou, Clément Poitrenaud et Laurent Thuery (Stade Toulousain).

Prix du Meilleur Staff d’Entraîneurs de Pro D2

À la Nuit du Rugby, les nominations ne se limitent pas aux seuls joueurs. Lorsqu’une équipe connaît le succès, cela découle également en partie du talent des staffs et des entraîneurs. En ce qui concerne la Pro D2, les nominés sont : Fabien Gengenbacher, Arnaud Héguy et Nicolas Nadau (FC Grenoble Rugby) ; Xavier Pemeja, Sébastien Fouassier, Guillaume Jan et Benjamin Thiery (USON Nevers) ; Joe El Abd, Fabien Cibray et Vincent Debaty (Oyonnax Rugby).

Prix du Plus Bel Essai de l’Année

Chaque année, le championnat français offre un spectacle captivant avec des essais majestueux. Cette saison, cinq joueurs sont en compétition pour remporter le prix du plus bel essai du Top 14 : Romain Ntamack (Stade Toulousain v Stade Rochelais en finale), Romain Buros (Union Bordeaux-Bègles v CA Brive lors de la 20e journée), Paul Graou (Stade Toulousain v Racing 92 lors de la 20e journée), Genesis Mamea Lemalu (USA Perpignan v ASM Clermont lors de la 15e journée) et Jean-Marc Doussain (LOU Rugby v Stade Rochelais lors de la 2e journée).

Prix de l’engagement social

Le rugby transcende l’aspect purement sportif. Les clubs de Top 14 et de Pro D2 s’investissent activement sur le plan social. Trois d’entre eux ont été sélectionnés cette année pour recevoir le prix du meilleur engagement social :

Cap Rugby (LOU Rugby) : depuis la rentrée de 2023, le LOU Rugby a initié des collaborations avec plusieurs ESAT de la Métropole, offrant ainsi des sessions de pratique du rugby adapté aux personnes en situation de handicap mental.

Tous en Mêlée pour la santé mentale (Union Bordeaux-Bègles) : le CH Charles Perrens et l’Union Bordeaux Bègles ont conclu une convention centrée sur la promotion et la prévention en matière de santé mentale.

A la découverte de notre Coupe du Monde (Section Paloise) : établir un lien entre une école de l’agglomération de Pau, un joueur du club, et une école d’un pays qualifié pour la Coupe du Monde de Rugby en France, avec des échanges déjà réalisés avec le Japon, l’Argentine, le Portugal, l’Irlande, la Géorgie, l’Australie et les Fidji.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE How can Rassie Erasmus evolve his deadly Bomb Squad? How can Rassie Erasmus evolve his deadly Bomb Squad?
Search