Un Français fortement pressenti pour entraîner les Fidji

Par Chris Jones
L'entraîneur principal des Fidji, Simon Raiwalui, fait un point pendant le match de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 entre les Fidji et le Portugal au Stadium de Toulouse le 08 octobre 2023 à Toulouse, France. (Photo par Stu Forster/Getty Images)

La Fédération fidjienne de rugby a confirmé que la nomination d’un entraîneur en chef pour remplacer Simon Raiwalui, dont le mandat a pris fin après la Coupe du Monde de Rugby en France, ne se fera pas avant un certain temps.

ADVERTISEMENT

Peter Mazey, président par intérim de la FRU, a déclaré au Fiji Sun que l’annonce prévue pour cette semaine avait été reportée, le comité de sélection continuant d’étudier les différentes candidatures.

Le chef de la Fiji High Performance Unit, Barrie-Jon Mather, avait laissé sous-entendre que le processus serait achevé cette semaine. Ce retard intervient alors que les médias locaux ont affirmé que les Flying Fijian basés en Europe font pression pour que le Français Franck Boivert soit pris en compte dans le dernier tour de sélection.

Découvreur de talents

Franck Boivert, un ressortissant catalan français, ancien trois-quarts perpignanais qui vit aux Fidji depuis 27 ans, est l’ancien directeur technique de l’équipe fidjienne de rugby et responsable de la détection de talents de la province de Nadroga pour l’ASM Clermont.

Expert du rugby fidjien, il a également été conseiller technique de toutes les îles du Pacifique, des Cook, à Tonga, à Niue, à Tahiti ou la Nouvelle-Calédonie.

L’entraîneur principal des Fijian Drua, Mick Byrne, qui a mené l’équipe aux éliminatoires du Super Rugby Pacific la saison dernière, et l’entraîneur principal par intérim, Senirusi Seruvakula, étaient pressentis pour être les deux principaux noms, ayant participé à la deuxième phase d’entretiens la semaine dernière. Le Néo-Zélandais Daryl Gibson et le Sud-Africain Frans Ludeke sont deux autres entraîneurs impliqués dans le processus.

Prendre le temps de choisir la bonne personne

« La décision finale n’a pas encore été prise car nous attendons les références (des candidats) et d’autres informations comme les contrats », a expliqué Peter Mazey. « Nous espérons recevoir ces informations et les examiner. Nous ne voulons pas précipiter les choses pour être sûrs de choisir la bonne personne.

« Nous espérions pouvoir le faire d’ici la fin de la semaine, mais il n’y aura pas d’annonce. »

Le soutien à Franck Boivert a été notable tout au long du processus, Sailosi Naiteqe Sr, ancien entraîneur principal de Naitasiri et sélectionneur de rugby à 7 des Fidji, ayant déclaré : « La FRU devrait confier à Boivert le poste d’entraîneur principal des Flying Fijians. Boivert a été impliqué dans le rugby aux Fidji en tant qu’entraîneur, responsable du développement, directeur du HPU, conseiller technique au niveau des clubs, des provinces et de la nationé ».

ADVERTISEMENT

Peter Mazey a déjà précisé que le candidat retenu devrait vivre à plein temps aux Fidji et prendre en charge l’ensemble du système de haute performance dans les îles. Un certain nombre d’entraîneurs précédents ont pris l’avion pour se rendre aux Fidji et en revenir pour des séances d’entraînement tout en vivant à l’étranger.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING World Rugby U20 Championship semi-final pairings confirmed World Rugby U20 Championship semi-final pairings confirmed
Search