Huit ans que l’Argentine n’a pas battu la France

Par Willy Billiard
Le trois-quarts centre français Rémi Lamerat (12) célèbre après avoir marqué un essai contre les Pumas de l'Argentine lors du test match au stade Jose Fierro à Tucuman, Argentine, le 25 juin 2016. La France s'est imposée 27-0. / AFP / JUAN MABROMATA (Le crédit photo doit se lire JUAN MABROMATA/AFP via Getty Images)

L’Argentine accueille la France pour une série de deux tests (un troisième aura lieu contre l’Uruguay entre les deux) dont le premier sera à Mendoza le samedi 6 juillet à 16h, heure locale.

ADVERTISEMENT

Sur les 53 confrontations avec Los Pumas à ce jour, la France en a remporté 38 dont la dernière remonte au 6 novembre 2021 au Stade de France (29-20). Une rencontre particulière car c’était alors la première fois qu’Antoine Dupont était le capitaine du XV de France. Depuis, il a porté le brassard sur 32 autres tests.

Rencontre
Internationals
Argentina
13 - 28
Temps complet
France
Toutes les stats et les données

En revanche, cela fait déjà huit ans que les deux équipes se sont rencontrées en Argentine. Cette tournée de juin 2016 s’était achevée avec une victoire chacun : de l’Argentine 30-19 sur le premier à Tucumán et de la France entraînée par Guy Novès 27-0 sur le second.

A cette époque, les deux équipes n’en étaient pas au même niveau. Avant ce match, l’Argentine pointait à la 5e place mondiale quand la France se trouvait à une triste 9e place. Cette victoire éclatante a permis aux Français de relever la tête en gagnant deux rangs tandis que les Argentins chutaient à la 9e place. Les Français conserveront ce rang pendant près d’un an.

A la suite, les Français ont enchaîné trois victoires contre leurs adversaires. Cela fait donc désormais huit ans que Los Pumas n’ont plus battu le coq.

Face à face

5 dernières rencontres

Victoires
1
Nuls
0
Victoires
4
Moyenne de points marqués
15
25
Le premier essai gagne
60%
L'équipe recevante gagne
60%

Premier match de Los Pumas depuis France 2023

Si la France a su se laver la tête en terminant 2e du dernier Tournoi des Six Nations en date et enfin passer à autre chose, en revanche c’est la première fois que l’Argentine dispute un test depuis sa défaite dans la finale de bronze de la Coupe du Monde de Rugby 2023 face à l’Angleterre, mettant fin à une bonne campagne où les hommes de Michael Cheika, le coach d’alors, s’étaient qualifiés pour la troisième fois en demi-finale en cinq Coupes du Monde de Rugby.

Désormais dirigés par Felipe Contepomi (nommé en décembre), ancien assistant de Cheika pour qui ce sera donc le premier test, les Argentins ont perdu leurs trois derniers matchs à domicile depuis août 2022.

100e sélection pour Matera, 50e pour Galthié

Contepomi a retenu neuf joueurs évoluant en France, que ce soit en Top 14 ou en Pro D2 : Lucas Paulos (Bayonne), Marcos Kremer (Clermont), Joaquín Oviedo (Perpignan), Mateo Carreras (Bayonne), Jerónimo De La Fuente (Perpignan), Bautista Delguy (Clermont), Martín Bogado (Oyonnax), Ignacio Ruiz (Perpignan) et Bautista Pedemonte (Vannes).

ADVERTISEMENT

Derrière leur capitaine Julián Montoya (talonneur, 30 ans, 95 sélections), le troisième-ligne Pablo Matera deviendra le troisième argentin (derrière Agustín Creevy et Nicolás Sánchez) à décrocher une 100e sélection à 12 jours de son 31e anniversaire.

En face, les 23 Français présentent un total de 164 sélections… dont 92 pour commencer. Un véritable pari pour le sélectionneur Fabien Galthié qui fêtera son 50e match en charge des Bleus (49 tests + 1 sélection avec les Barbarians).

Sous son mandat, la France a remporté 77% de ses matchs (37/48).

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Tom 1 hours ago
All Blacks snatch another tight victory from England at Eden Park

First up to any of the ABs fans who accused us of “bluster” pre-series for saying it would be a competitive - I'm glad it turned out to be an excellent series to which the ABs were deserving winners and I hope next time a side tours you'll be a little more humble. I loved the heart shown by the English boys and how they managed to contain the AB attack for large parts of the series. Was very disappointed by the lack of cohesion and ambition ball in hand, we looked after the ball poorly and hardly went 2 phases without kicking it away. We're not giving ourselves enough opportunity to put phases together and build pressure. The ambition shown in the 6N against Ireland and France seems to have gone and our players look very hesitant with ball in hand, we look much better when Marcus is taking the ball flat and boys are running hard at the line. So frustrating when we're starting to build pressure in the 22 we go back to the grubber kick then find ourselves back on the half way line 10 seconds later. We've shown great success with our box kicking game but we need to leave the flipping grubber kick in the locker room. Like the Marcus Smith hail Mary miss pass that went straight to Mark Telea, we seem to have no patience. Sometimes we just need to recycle the ball and go again. Loving seeing Maro back to his best and Fin Baxter really impressed, Alex Mitchell looks to be one of the most complete 9s in world rugby, great around the base and impeccable kicking. Congrats to the ABs, far more dangerous and skillful than England. We contained you for large swathes but to shut down that amount of pace and skill for 80 mins is nigh on impossible. Managed to find a way to win and instinctively grabbed the rare opportunities which came your way. Finding ways to win in two tight test matches will I'm sure be a great experience for your younger players. Beauden needs to be in the starting 15, what a worldie.

7 Go to comments
FEATURE
FEATURE Slow-burner George Furbank catches light as England attempt to storm All Blacks stronghold Slow-burner George Furbank catches light as England attempt to storm All Blacks stronghold
Search