Select Edition

Nord Nord
Sud Sud
Mondial Mondial
Nouvelle Zélande Nouvelle Zélande
France France

Encore plus de rugby féminin sur RugbyPass TV

Par RugbyPass
SALE, ENGLAND - NOVEMBER 25: Katana Howard and Rachael Woosey of Sale Sharks celebrate victory at the finale whistle during the Allianz Premiership Women's Rugby match between Sale Sharks and Harlequins at Heywood Road on November 25, 2023 in Sale, England. (Photo by Jan Kruger/Getty Images for Sale Sharks)

Les fans auront désormais la possibilité de voir davantage de joueuses internationales féminines en action sur RugbyPass TV avec l’arrivée de l’Allianz PWR qui compte certains des plus grands talents de rugby au monde. La compétition de clubs, qui a lancé sa saison 2023/24 en novembre, se déroulera jusqu’au 1er juin 2024 avec un match par journée qui sera diffusé en direct sur la plateforme de streaming.

ADVERTISEMENT

Par ailleurs, la compétition féminine, le Celtic Challenge qui est organisée par l’IRFU, Scottish Rugby et la WRU, avec le soutien financier de World Rugby, verra également tous ses matchs disponibles sur la plateforme en accès libre lors de son coup d’envoi le 29 décembre. Pour sa deuxième année d’existence, la compétition, dont le format a été élargi à six équipes, s’étendra sur une période de 11 semaines, jusqu’au 3 mars 2024.

Le Celtic Challenge offre une plateforme de haute performance aux jeunes joueuses en amont du Tournoi des Six Nations féminin et comble le fossé entre le rugby féminin national et international dans les trois nations celtiques.

Plus récemment, RugbyPass TV a diffusé les matchs des trois niveaux de la première édition du nouveau tournoi mondial féminin à XV, le WXV, dans plus de 150 pays, jouant ainsi un rôle majeur dans la promotion, l’accessibilité et l’impact du tournoi qui a été lancé en octobre de cette année. Les tournois masculin et féminin du HSBC SVNS à Dubaï et en Afrique du Sud ont également été diffusés et continueront à l’être gratuitement au niveau international pour le reste de la saison, partout où il n’y a pas de diffuseur hôte en place.

James Rothwell, directeur du marketing et des contenus de World Rugby, a déclaré : sNous sommes ravis de continuer à renforcer notre offre sur RugbyPass TV en annonçant la diffusion du PWR et du Celtic Challenge sur notre plateforme.

« Stimuler la croissance mondiale des fans est un élément clé des objectifs de World Rugby et jusqu’à présent, nous avons connu une adhésion énorme à l’échelle internationale avec un engagement vraiment positif depuis le lancement de RugbyPass TV. En proposant davantage de tournois comme ceux-ci sur notre plateforme, nous continuerons à renforcer la visibilité du rugby féminin et à le rendre plus accessible que jamais pour les fans du monde entier. »

Le responsable de la compétition du Celtic Challenge, Josh Payne, a ajouté : « Le fait que les fans puissent regarder tous les matchs du Celtic Challenge sur RugbyPass TV est une étape fantastique dans le développement de la compétition.

ADVERTISEMENT

« Cela souligne notre croissance continuelle et notre ambition d’offrir aux joueuses et aux équipes la meilleure exposition possible et l’opportunité de concourir dans un environnement de rugby de haute performance. »

RugbyPass TV, qui a été lancé juste avant la Coupe du Monde de Rugby 2023, a été créé pour connecter plus profondément les fans de rugby à travers le monde avec le jeu qu’ils aiment, gratuitement. La plateforme associe une couverture inégalée des plus grands événements mondiaux à des contenus exclusifs sur les coulisses, des documentaires et des reportages produits par World Rugby Studios. Depuis son lancement, la plateforme a attiré plus de 350 000 abonnés avec un total de 1,7 million d’utilisateurs à travers le monde, offrant aux fans de rugby un endroit pour regarder de nouveaux contenus en direct et à la demande.

RugbyPass TV peut être téléchargé sur mobile et tablette et regardé sur Smart TV et Chromecast. Rendez-vous sur le site web ici pour plus de détails.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

USER NOTICE:

As part of a series of planned improvements, we will need you to reset your RugbyPass password from 24/07/24 to continue commenting on articles.

You don’t need to change anything until that time.

Thank you,

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 2 hours ago
Why Scott Robertson may need to ease big names aside for All Blacks' flexibility

> it was apparent Robertson was worried about his lack of experience at half-back, hence the decision to start veteran TJ Perenara and put Finlay Christie, the next most experienced number nine, on the bench. I don’t think it was this at all. It was a general scope he was putting over all the playerbase, he went with this cohesion factor in every position. > If the main priority is to build different tactical elements to the gameplan, then Ratima is the man in whom Robertson needs to trust and promote. This also I think is antagonist towards the reference game plans. The other plans do not need the speed of which Perenara (atleast) can’t provide, and I think personal is going to be the main point of difference between these games/opponents. That is the aspect of which I think most people will struggle to grasp, a horses for course selection policy over the typical ‘Top All Black 15’. That best 15 group of players is going to have to get broken down into categories. So it test one we saw Christie control the game to nullify the English threats out of existence and grind to a win. In test two we saw Ratima need to come on which dictated that this time they would run them off their feet with speed and the space did open up and the victory did come. Horses for courses. The same concepts are going to exist for every group, front row, lock and loose forward balance, midfield, and outside backs all can have positional changes that the players may be asked to accentualize on and develop. There might be some that _it_ will not ever click for, but they’ll hopefully still be getting to enjoy unbelievable comeback victories and late game shutouts to close it down. Knowing does not mean not enjoying.

40 Go to comments
TRENDING
TRENDING Sam Warburton's British & Irish Lions 23 has some major omissions Sam Warburton's British & Irish Lions 23 will ruffle feathers
Search