WXV 2 : Toutes les sélections sont désormais connues pour l'Afrique du Sud

Par Willy Billiard
Babalwa Latsha

Les Samoa sont la sixième et dernière équipe participant à la première édition du WXV 2 à confirmer son groupe de 30 joueuses pour le tournoi.

ADVERTISEMENT

Après leur rencontre excitante à Parme samedi, le Japon et l’Italie ont annoncé leurs équipes pour la première édition du WXV 2, qui se déroulera en Afrique du Sud entre le 13 et le 28 octobre.

L’Afrique du Sud a déjà révélé la composition de l’équipe qui représentera le pays hôte. Babalwa Latsha sera la capitaine d’un groupe expérimenté à Stellenbosch et au Cap.

De son côté, le sélectionneur de l’Écosse, Bryan Easson, avait inclus trois joueuses non capées dans son groupe avant d’être contraint de procéder à un changement, Sarah Law remplaçant Holly McIntyre, qui s’était blessée à l’entraînement.

Les Etats-Unis se rendront en Afrique du Sud avec une solide sélection comprenant un certain nombre de joueuses qui évoluent dans l’équipe féminine d’Angleterre de Premiership Rugby.

SAMOA

Cassie Siataga, qui a marqué tous les points des Samoa lors de leur victoire 19-18 sur les Fidji pour remporter le Oceania Rugby Women’s Championship 2023 et assurer leur place dans le WXV 2, a été retenue dans l’équipe de 30 joueuses qui participera à la compétition en Afrique du Sud.

Sui Pauaraisa a été la capitaine des Manusina lors de ce triomphe et fera également partie de l’équipe du tournoi.

Avants : Rereglory Aiono, Maletina Brown, Tiara-Lee Fanuatunu, Avau Filimaua, Ana Mamea, Sosoli Talawadua, Angelica Uila, Lulu Leuta, Mary Lumsden, Easter Savelio, Olalini Tafoulua, Fogamanono Tusiga, Utumalama Atonio, Nina Foaese, Sui Pauaraisa, Sinead Ryder, Tia Tauasosi.

ADVERTISEMENT

Arrières : Saelua Leaula, Faalua Tugaga, Bella Milo, Cassie Siataga, Rebeka Cordero-Tufuga, Allison Futialo, Taalili Iosefo, Hope Schuster, Lutia Col Aumua, Michelle Curry, Linda Fiafia, Hasting Leiataua, Karla Wright-Akeli.

JAPON

Iroha Nagata sera la capitaine d’une équipe du Japon composée de 18 avants et 12 arrières à Stellenbosch et au Cap.

La joueuse la plus capée du Japon, Seina Saito, a été retenue, tout comme Natsuki Kashigawa. La pilier est la seule joueuse non capée incluse dans le groupe.

Avants : Sachiko Kato, Natsuki Kashigawa, Masami Kawamura, Asuka Kuge, Sakurako Korai, Hinata Komaki, Seina Saito, Yuka Sadaka, Kotomi Taniguchi, Ayano Nagai, Iroha Nagata (capitaine), Nijiho Nagata, Mio Nishimura, Sakurako Hatada, Manami Mine, Otoka Yoshimura, Mei Yoshimoto, Jennifer Nduka.

Arrières : Megumi Abe, Nao Ando, Komachi Imakugi, Ayasa Otsuka, Kanako Kobayashi, Moe Tsukui, Sora Nishimura, Haruka Hirotsu, Mana Furuta, Misaki Matsumura, Kotono Yasuo, Minori Yamamoto.

ITALIE

Giovanni Raineri, le sélectionneur des Azzurre, a intégré trois joueuses débutantes dans l’équipe d’Italie qui se rendra en Afrique du Sud cette semaine.

ADVERTISEMENT

Sofia Catellani, Elena Errichiello et Nicole Mastrangelo auront chacune l’occasion de faire leurs débuts à Stellenbosch ou au Cap, alors que l’Italie tentera de se remettre de sa défaite à domicile contre le Japon.

Les Azzurre retrouveront les XV de Sakura le 13 octobre pour le match d’ouverture du tournoi.

Le groupe : Gaia Buso, Beatrice Capomaggi, Sofia Catellani, Giulia Cavina, Alyssa D’Incà, Giordana Duca, Elena Errichiello, Valeria Fedrighi, Alessandra Frangipani, Lucia Gai, Elisa Giordano, Francesca Granzotto, Laura Gurioli, Isabella Locatelli, Veronica Madia, Gaia Maris, Nicole Mastrangelo, Aura Muzzo, Vittoria Ostuni Minuzzi, Alessia Pilani, Alissa Ranuccini, Beatrice Rigoni, Sara Seye, Michela Sillari, Emanuela Stecca, Sofia Stefan, Emma Stevanin, Sara Tounesi, Silvia Turani, Vittoria Vecchini.

AFRIQUE DU SUD

Le sélectionneur par intérim des Springbok Women, Louis Koen, a retenu 19 joueuses ayant une expérience de la Coupe Monde de Rugby dans son groupe pour le WXV 2.

Maceala Samboya est la seule joueuse de la liste qui n’a pas encore fait ses débuts internationaux. L’Afrique du Sud, qui est privée de plusieurs joueuses blessées, entamera sa campagne contre l’Écosse le 13 octobre.

« Nous nous sommes préparés depuis que nous nous sommes qualifiés pour ce tournoi à Madagascar au début de l’année », a expliqué Louis Koen.

« Nous avons perdu quelques joueuses en cours de route, mais ça a donné des opportunités à d’autres, comme à Maceala Samboya, qui a montré ses capacités lors des matchs contre les Rhinos et les Barbarians la semaine dernière. Nous sommes maintenant à deux semaines du premier match contre l’Écosse et ce sera un grand défi. »

Avants : Aseza Hele, Lusanda Dumke, Catha Jacobs, Nompumelelo Mathe, Danelle Lochner, Vainah Ubisi, Sinazo Mcatshulwa, Nolusindiso Booi, Babalwa Latsha (capitaine), Amber Schonert, Yonela Ngxingolo, Asithandile Ntoyanto, Sanelisiwe Charlie, Roseline Botes, Micke Gunter, Lucell Hanekom, Lindelwa Gwala.

Arrières : Byrhandrè Dolf, Mary Zulu, Chuma Qawe, Veroeshka Grain, Unathi Mali, Maceala Samboya, Jakkie Cilliers, Piwokuhle Nyanda, Shaunique Hess, Libbie Janse van Rensburg, Rumandi Potgieter, Unam Tose, Tayla Kinsey.

ÉCOSSE

Le sélectionneur Bryan Easson a retenu trois joueuses non capées dans son groupe de 30 joueuses pour le WXV 2 en Afrique du Sud.

Fiona McIntosh, Demi Swann et Holly McIntyre pourraient disputer leurs premiers matchs lors du match de préparation contre l’Espagne à Edimbourg, ou lors du tournoi de Stellenbosch et du Cap le mois prochain.

Evie Wills, Jenny Maxwell, Molly Wright et Shona Campbell ont toutes été écartées de la sélection en raison de blessures.

« J’ai été très encouragé par le rythme de travail et les efforts que l’équipe a déployés au cours de notre bloc de pré-saison, qui inclut beaucoup de préparation au contact, de travail physique et l’opportunité de développer le style de rugby que nous chercherons à mettre en œuvre tout au long du WXV », a indiqué Bryan Easson.

« Nous avons été ravis d’accueillir Fiona McIntosh et Demi Swann dans l’équipe, et de voir Holly McIntyre gagner sa place dans la sélection finale après avoir fait son chemin dans le système de formation. »

Avants : Leah Bartlett, Christine Belisle, Elliann Clarke, Lisa Cockburn, Demi Swann, Anne Young, Elis Martin, Lana Skeldon, Sarah Bonar, Eva Donaldson, Fiona McIntosh, Louise McMillan, Emma Wassell, Evie Gallagher, Jade Konkel, Rachel Malcolm (capitaine), Rachel McLachlan.

Arrières : Caity Mattinson, Mairi McDonald, Helen Nelson, Beth Blacklock, Coreen Grant, Holly McIntyre, Emma Orr, Lisa Thomson, Meryl Smith, Rhona Lloyd, Francesca McGhie, Liz Musgrove, Chloe Rollie.

USA

Paige Stathopoulos et Yeja Dunn ont été récompensées de leurs excellentes saisons avec Beantown par une place dans l’équipe féminine des Women’s Eagles pour le WXV 2.

Quant à leur coéquipière Emily Henrich, elle espère faire sa première apparition en 2023.

« Je suis enthousiasmé par certains des talents que j’ai vus dans l’équipe et je suis convaincu que nous pouvons apporter des améliorations progressives avant de passer de notre période en Europe à la compétition en Afrique du Sud », a assuré le sélectionneur par intérim Milton Haig.

« En fin de compte, nous voulons gagner des tests matchs et remonter dans le classement mondial. C’est un objectif non seulement réaliste, mais aussi réalisable.

« Il faudra travailler dur, faire preuve de résilience et de confiance pour mettre en œuvre ce que nous entraînons, mais nous sommes prêts et disposés à le faire. »

Avants : Tiara A’au, Catie Benson, Charli Jacoby, Alivia Leatherman, Keia Mae Sagapolu, Monalisa Tupou, Kathryn Treder, Paige Stathopoulos, Hallie Taufoou, Evelyn Ashenbrucker, Erica Jarrell, Tahlia Brody, Yeja Dunn, Rachel Ehrecke, Rachel Johnson, Georgie Perris-Redding, Freda Tafuna.

Arrières : Taina Tukuafu, Carly Waters, Gabby Cantorna, Eti Haungatau, Emily Henrich, Kate Zackary, Meya Bizer, Lotte Clapp, Autumn Czaplicki, Summer Harris-Jones, Mata Hingano, Tess Feury, Bulou Mataitoga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Report: France planning to stiff 2025 tour to play All Blacks France planning to stiff 2025 tour to play All Blacks
Search