Une nouvelle ère commence pour les Wallaroos ce week-end

Par RugbyPass
AUCKLAND, NOUVELLE-ZÉLANDE - 03 NOVEMBRE : Michaela Leonard (Australie) pendant le match du WXV1 entre l'Australie et le Pays de Galles au Go Media Stadium Mt Smart le 03 novembre 2023 à Auckland, Nouvelle-Zélande. (Photo par Fiona Goodall - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Samedi 11 mai, les Black Ferns affronteront les Women’s Eagles à Hamilton avant que Jo Yapp ne dirige les Wallaroos dans un test pour la première fois, contre le Canada à Sydney.

ADVERTISEMENT

Bien que la qualification pour la Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 ne puisse pas être décidée ce week-end, les deux matchs joueront un rôle important dans le choix de l’équipe qui remportera le billet offert par les Pacific Four Series.

Le Canada et la Nouvelle-Zélande ont déjà garanti leur place à la Coupe du Monde de Rugby en Angleterre en 2025 grâce à leurs performances lors de l’édition 2021. Ainsi, l’équipe qui terminera devant elles au classement, entre l’Australie et les États-Unis, se qualifiera également pour le tournoi mondial de l’année prochaine.

Les trois premières équipes au classement à l’issue du dernier match le 25 mai se qualifieront également pour le WXV 1 au Canada en septembre et octobre prochains.

L’équipe qui finira quatrième participera au WXV 2 en Afrique du Sud, comme les États-Unis l’ont fait l’année dernière.

L’Australie sur une mauvaise série face au Canada

Jo Yapp espère s’appuyer sur l’impressionnant parcours des Wallaroos en 2023 lorsqu’elle lancera son mandat de sélectionneuse contre le Canada à l’Allianz Stadium samedi (coup d’envoi 16h55 heure locale, GMT+10).

L’Australie a terminé troisième des Pacific Four Series et du WXV 1 l’année dernière et va tenter d’enchaîner une troisième victoire de rang pour la première fois depuis 2006.

Cependant, les Wallaroos n’ont toujours pas gagné contre le Canada en cinq tentatives et ont perdu la dernière rencontre 45-7 à Ottawa l’année dernière.

ADVERTISEMENT

Jo Yapp a effectué six changements par rapport à l’équipe des Wallaroos qui a terminé le WXV 1 2023 par une victoire contre le Pays de Galles.

La numéro huit Piper Duck, qui a manqué l’intégralité de l’année 2023 en raison d’une blessure, sera de retour.

Michaela Leonard conserve son rôle de capitaine, tandis que Hera-Barb Malcolm Heke, Sally Fuesaina et Samantha Wood ont été appelées sur le banc des remplaçantes.

« Hera-Barb, Sam et Sally méritent toutes les trois de faire leurs débuts et j’ai hâte qu’elles aient un impact sur l’équipe », a déclaré Jo Yapp.

ADVERTISEMENT

« Les filles sont excitées à l’idée de jouer leur premier test-match de l’année et de réaliser une bonne performance à l’Allianz Stadium devant notre public. »

Le Canada peut détrôner la France de la 3e place mondiale si…

La deuxième-ligne du Canada Tyson Beukeboom, quant à elle, deviendra la deuxième joueuse la plus capée de son pays lorsqu’elle débutera le match à Sydney samedi.

La joueuse des Trailfinders égalera le record de Gillian Florence avec 67 sélections. Elle espère marquer l’événement par un essai, après avoir inscrit un triplé contre les Wallaroos il y a 11 mois et ajouté un autre essai contre les États-Unis il y a deux semaines.

Alex Tessier deviendra la huitième Canadienne à atteindre les 50 sélections. A Sydney, elle sera associée au centre à Fancy Bermudez.

Bermudez est l’un des trois changements par rapport à l’équipe qui a battu les Women’s Eagles, avec l’arrière Sarah-Maude Lachance et la pilier McKinley Hunt.

Le Canada assurera sa qualification pour le WXV 1 en cas de victoire. L’équipe de Kevin Rouet peut également dépasser la France et se hisser à la troisième place du classement mondial, mais elle doit pour cela battre son hôte par plus de 15 points.

Si les Wallaroos remportent le match avec la même marge, alors l’écart qui les sépare du Canada, cinquième et quatrième au classement, serait réduit à seulement 1,16 point (contre 4,66).

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

M
Michael 53 minutes ago
All Blacks vs England takeaways: Richie Who? Time for Cortez

Cant deny Christie is a good defender, box kicks well at times, BUT he’s a second too slow passing from the ground. Roigard, Ratima and Hotham will be our 2027 halfbacks I believe DMAC has played reasonably well in both games, so deserves to keep his place - his two breaks at Eden Park should have resulted in tries. Reece was really to blame for the Taylor failure - he stayed too wide, if he had come in a couple of meters the pass from Taylor would have worked. The Perofeta failure was extraordinary, he is normally such a good distributor, failure to draw in Steward was remarkable, failure to look inside was a shocker. Cory Flynn as lineout coach… umm something a miss here. Not sure who is calling the lineouts, but clearly we miss Whitelock’s leadership. Having a disfunctional line out really underminded the AB attack. But let’s remind ourselves Itoje is a master, and their tactics of going for the arms of the jumper on landing and pulling over was brilliant causing Paddy and Scooter to both fumble the balls. I am a Blues supporter so I like Talea, but if you play him on the wrong wing look out. While he’s not the fastest wing, he’s elusive and very industrious always looking for work. However, he’s not the tallest player, and everyone knows his weakness (a) being turned in defence - he’s slow to turn and react and (b) never jumps for high balls is normally out jumped. Personally, I find Recce and Talea too alike - Razor needs to couple them with another complementary partner Clark and Narawa respectively. However, for me the real troubling challenge is our mid-field. I am sorry Barrett & Ioane are a poor combo - either Barrett & Proctor or ALB & Ioane - but having two mid-fielders who are poor distributors is nuts. Jordie had a forgettable game in truth he missed so many tackles, which to be fair is unlike him. But sadly both Barrett and Ioane chose to bash first and rarely distribute cleanly.

22 Go to comments
FEATURE
FEATURE Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous
Search