Sébastien Calvet : après les Bleuets, le retour à Agen

Par Willy Billiard
LE CAP, AFRIQUE DU SUD - 14 JUILLET 2023 : Sébastien Calvet, entraîneur principal de l'équipe de France U20 après la finale du Championnat U20 World Rugby 2023 entre l'Irlande et la France, le 14 juillet 2023 au Cap, en Afrique du Sud. (Photo par World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Après avoir coaché l’équipe de France des moins de 17 ans (2015-2016), puis des moins de 19 ans (2017) puis enfin des moins de 20 ans (2018-2019), Sébastien Piqueronies avait pris les rênes de la Section Paloise en 2021 et est parvenu brillamment à maintenir le club dans le Top 14.

ADVERTISEMENT

Désormais, c’est au nouveau manager des Bleuets, Sébastien Calvet (49 ans), d’envisager sa reconversion. Entraîneur des U18 (2020-2023), puis des U20 (depuis 2022), il est celui qui a amené les moins de 20 ans français à un troisième titre de champions du monde consécutif en juillet 2023. La fin de l’aventure en bleu s’annonce.

« Le manager de l’équipe de France moins 20 ans quittera ses fonctions à la fin de saison pour rejoindre les rangs du SU Agen », a annoncé la Fédération Française de rugby (FFR) dans la semaine, confirmant une information qui circulait déjà puisque des discussions étaient engagées depuis le début de l’année.

« Directeur du centre de formation de 2014 à 2018, il revient au club et prendra ses fonctions de Manager Sportif après la coupe du monde avec l’équipe de France U20, pour les trois prochaines saisons », est-il indiqué dans le communiqué du club.

Un retour en source donc dans ce club où sa fille a joué et où son fils évolue encore. « J’ai fait ce choix parce que j’aime le terrain », a expliqué Calvet à L’Equipe. « J’ai vécu une aventure monumentale l’année dernière. On a quitté les joueurs le 14 juillet et on a recommencé à les entraîner seulement en décembre.

« J’avais vraiment cette envie de terrain. Je suis encore jeune pour un entraîneur, j’ai encore de l’énergie. C’est essentiellement ce choix-là qui m’a guidé, après bien sûr en avoir parlé en famille. Le fait que ce soit à Agen, que je ne déplace pas la famille, ça a été le signe pour me dire que c’était le bon moment. »

Après 11 victoires en 23 matchs cette saison, Agen se classe actuellement à la 11e place du classement de Pro D2, à 11 points de la relégation et à 5 points de la 6e place avec une chance de remonter en Top 14.

ADVERTISEMENT

En attendant, c’est le destin des U20 qui préoccupe Sébastien Calvet après un Tournoi des Six Nations en demi-teinte où la France n’a remporté que deux victoires et a subi trois défaites.

Frustré par la gestion de ses joueurs tiraillés entre leurs obligations en club et les sollicitations du XV de France, il espère pouvoir aligner ses meilleurs éléments pour le Championnat du Monde en Afrique du Sud du 29 juin au 19 juillet.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

W
William 4 hours ago
All Blacks vs England takeaways: Richie Who? Time for Cortez

Correct analysis of Perofeta’s bungling of the try opportunity Ben. Never ‘fixed’ Steward as he came across in defence and passed too early. Steward didn’t have to break his stride and simply moved on to pressure Telea. Never scanned the easier option of passing to the two supporting players on the inside. Beauden Barrett showed how it is done when he put Telea in for his try. Another point from the game is that the rush defence is hard to maintain as the number of phases increases. From scrums the defensive line only contains backs who all have roughly the same pace. Once forwards are involved, the defence has players with variable speeds often leading to a jagged line. It also tends to lose pace overall giving the attack more time and space. Beauden Barrett’s break to set up Telea’s try came because Baxter went in to tackle McKenzie and Steward went out to cover Telea. Barrett has a massive hole to run through, then commits Steward by passing as late as possible and Telea scores untouched. Another comment I would make is that Ben Earl is a good player and generally an excellent defender but he made three significant misses in the series, two of which led to All Black tries. Got stepped by Perofeta in Dunedin for Savea’s try, missed McKenzie in Auckland leading to what should have been a certain try being set up by Perofeta and was one of the tacklers who couldn’t stop Savea in the leadup to Telea’s first try. Perhaps he should contact Owen Farrell to pick up a few tips from ‘tackle school’.

52 Go to comments
FEATURE
FEATURE Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous
Search