Select Edition

Nord Nord
Sud Sud
Mondial Mondial
Nouvelle Zélande Nouvelle Zélande
France France

Les Françaises dans le Top 5 à Los Angeles

Par RugbyPass
La capitaine de l'équipe de France, Carla Neisen, repousse la défense du Canada lors de la troisième journée du HSBC SVNS au Dignity Health Sports Park le 3 mars 2024 à Los Angeles, États-Unis . Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

Le triplé de Michaela Blyde a permis à la Nouvelle-Zélande de s’imposer 29-14 face à ses adversaires de toujours, l’Australie, et de remporter sa deuxième médaille d’or du HSBC SVNS 2024 en autant de semaines.

ADVERTISEMENT

Les deux équipes abordaient la finale invaincues à Los Angeles, mais le brio de Blyde, ainsi que les essais de Risi Pouri-Lane et Portia Woodman-Wickliffe, ont fait la différence et les Néo-Zélandaises ont réduit l’écart avec l’Australie, leader de la série, à seulement quatre points.

C’était le point culminant d’une journée exceptionnelle de rugby féminin au HSBC SVNS Los Angeles, avec trois matchs à élimination directe qui se sont déroulés le même jour. L’Australie a battu les États-Unis, pays hôte, pour se qualifier pour la finale, tandis que la Nouvelle-Zélande a battu le Canada.

Dans le match pour la troisième place, les États-Unis ont obtenu la médaille de bronze sur leur terrain en s’imposant 21 à 7 contre le Canada, leur meilleur résultat du HSBC SVNS 2024.

La Nouvelle-Zélande remporte une deuxième médaille d’or consécutive

Michaela Blyde a ouvert le score pour la Nouvelle-Zélande sur le côté gauche, mais Sharni Smale a rapidement rebondi pour permettre à Charlotte Caslick de répliquer.

Blyde, cependant, a redonné l’avantage à la Nouvelle-Zélande en marquant un essai sensationnel de 60 mètres, se débarrassant de trois défenseuses australiennes pour aller marquer son 11e essai du week-end.

Les problèmes de l’Australie se sont aggravés lorsque Maddison Levi a reçu un carton jaune pour un plaquage haut. La Nouvelle-Zélande a pris l’avantage après la pause grâce à Pouri-Lane, qui a trouvé beaucoup d’espace sur l’aile droite. Quelques instants plus tard, Woodman-Wickliffe a fait preuve de force et de rapidité pour creuser l’écart sur l’aile droite et porter le score à 22-7.

Une défense néo-zélandaise précise a coincé l’Australie dans ses propres 22, mais Maddison Levi ne pouvait pas être contenue éternellement, elle a transmis à Caslick et a couru 80 mètres pour réduire l’écart.

ADVERTISEMENT

Mais à un peu plus d’une minute de la fin, Blyde a complété son triplé sur l’aile gauche, assurant la victoire et confirmant la réussite de la Nouvelle-Zélande à Vancouver le week-end dernier.

Demi-finale : L’Australie bat les USA, la Nouvelle-Zélande conquiert le Canada

Une Faith Nathan en fin de match a tué les espoirs des Américaines. Les leaders des Series ont résisté à la remontée des Eagles pour remporter leur demi-finale 26 à 19.

L’Australie avait facilement éliminé le Brésil en quarts de finale et la première période lui appartenait, deux essais transformés de Maddison Levi et Isabella Nasser lui donnant une avance de 14-0 à la pause. Sammy Sullivan a permis aux Etats-Unis, qui avaient battu l’Afrique du Sud 24-7 en quart de finale, d’ouvrir le score au début de la deuxième mi-temps.

Levi ajoutait un troisième essai australien, mais deux essais transformés d’Alev Kelter remettaient les deux équipes à égalité et redonnaient de l’espoir aux Etats-Unis. Cependant, grâce à la vitesse de Faith Nathan, l’Australie a aplati dans la dernière minute pour assurer sa place en finale.

Après avoir battu l’Irlande 36 à 12, la Nouvelle-Zélande s’est imposée 31 à 12 en demi-finale face au Canada. Les championnes de Vancouver menaient 19-0 à la pause et malgré un doublé de Sophie De Goede, il ne devait y avoir qu’une seule gagnante dans ce match, la Nouvelle-Zélande marquant deux essais de plus. Après avoir battu la France 19-28, cette défaite a envoyé le Canada en finale de bronze pour le deuxième week-end consécutif – à Vancouver, il a battu l’Australie 19-14 pour remporter la médaille de bronze.

 Les USA battent le Canada pour le bronze

Le rythme soutenu de Naya Tapper et Steph Rovetti, aidé par un essai de pénalité en fin de match, a suffi aux Etats-Unis pour surmonter les efforts de Krissy Scurfield et s’assurer la victoire sur le Canada.

ADVERTISEMENT

Tapper a marqué le seul essai de la première période après avoir trouvé un espace entre deux défenseuses sur l’aile gauche, tandis que Rovetti a montré sa puissance avec un effort de 75 mètres.

Après avoir perdu la finale de bronze au Cap (7-19 contre la Nouvelle-Zélande) et à Perth (24-10 contre la Grande-Bretagne), il s’agit du meilleur résultat de la saison pour les Américaines.

De son côté, la France a surmonté la déception de son élimination en quart de finale en battant sèchement l’Afrique du Sud 53-0 pour terminer à la 5e place du tournoi de Los Angeles et conserver sa 3e place au classement général.

Classement du tournoi de Los Angeles 2024 :

  1. Nouvelle-Zélande
  2. Australie
  3. Etats-Unis
  4. Canada
  5. France
  6. Afrique du Sud
  7. Brésil
  8. Irlande
  9. Japon
  10. Grande-Bretagne
  11. Fidji
  12. Espagne
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

USER NOTICE:

As of today you will need to reset your password to log into RugbyPass to continue commenting on articles.

Please click the ‘Login’ button below to be redirected and start the account validation and password reset process.

Thank you,

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Boks without another RWC-winning titan after naming Rugby Championship squad Boks lose RWC-winning titan after naming Rugby Championship squad
Search