En Irlande, les provinces vont devoir payer jusqu’à 30% des contrats nationaux

Par Willy Billiard
MARSEILLE, FRANCE - 02 FÉVRIER : Ronan Kelleher (Irlande) marque le cinquième essai de son équipe lors du match du Tournoi des Six Nations 2024 entre la France et l'Irlande à l'Orange Vélodrome le 02 février 2024 à Marseille, France. (Photo par Shaun Botterill/Getty Images)

L’IRFU, la fédération irlandaise de rugby, a annoncé un nouveau modèle de financement « plus simple, plus transparent et plus équitable », selon lequel les provinces paieront jusqu’à 30 % du contrat d’un joueur évoluant dans l’équipe nationale.

ADVERTISEMENT

Le système actuel consistait jusqu’alors en un financement intégral de chaque contrat national par la fédération. Selon le Irish Times, neuf joueurs du Leinster se trouvent actuellement dans cette situation – Andrew Porter, Dan Sheehan, Tadhg Furlong, James Ryan, Josh van der Flier, Caelan Doris, Robbie Henshaw, Garry Ringrose et Hugo Keenan – alors que les autres provinces ne comptent qu’un joueur chacun – Tadhg Beirne (Munster), Bundee Aki (Connacht) et Iain Henderson (Ulster).

Cette disproportion entre le Leinster et les autres provinces avait fait grincer des dents, estimant que le Leinster bénéficiait d’un avantage concurrentiel en termes de financement parce qu’il disposait d’un grand nombre de joueurs sous contrat avec la fédération pour lesquels il n’avait pas à payer un euro en termes de salaire.

Par conséquent, selon le Irish Independent, le Leinster pouvait réinvestir les économies réalisées sur les contrats pour non seulement conserver les joueurs de l’équipe avec des contrats importants, mais aussi recruter des joueurs de haut niveau en provenance de l’étranger.

Cette mesure pourrait coûter environ 1,5 million d’euros de plus à la masse salariale annuelle du club.

Mise en œuvre au début de la saison prochaine

À la suite d’un examen du modèle de financement actuel qui a été lancé en septembre 2023, l’IRFU a annoncé que les changements seraient mis en œuvre à partir du début de la saison prochaine.

Il est important de noter que ces changements ont tous reçu le soutien des quatre provinces.

Il a également été confirmé qu’environ 40 millions d’euros seront versés par l’IRFU aux provinces sur ce qu’elles décrivent comme une « base plus transparente et plus équitable ».

ADVERTISEMENT

L’objectif ultime est d’assurer le succès de l’équipe nationale masculine d’Irlande, qui génère 80 % des recettes annuelles de la fédération.

Sécuriser la trésorerie

« L’année dernière, j’ai annoncé une réforme de notre modèle de financement et aujourd’hui, j’ai le plaisir d’annoncer que cette réforme a été menée à bien », a déclaré Kevin Potts, le directeur général de l’IRFU.

« Compte tenu du fait que 80 % des revenus de la fédération proviennent de notre équipe nationale masculine, il est impératif que nous préservions ces revenus à tout prix. Ils sont essentiels à la mise en œuvre de notre programme de rugby féminin en pleine expansion et au soutien continu de notre championnat national.

« Au cœur de notre modèle existant se trouve le contrôle centralisé des contrats et de la gestion des joueurs, qui suscite l’admiration de nombreux observateurs. Une modification majeure du modèle de financement permettra aux provinces de contribuer jusqu’à 30 % d’un contrat national pour leurs joueurs, ce seuil devant être réévalué chaque année.

« Nos joueurs affirment avec conviction que l’Irlande est le meilleur endroit pour jouer au rugby, en raison de nos normes exceptionnellement élevées en matière de santé des joueurs et de gestion du jeu, et c’est quelque chose dont nous sommes extrêmement fiers. La force du rugby en Irlande est étroitement liée à l’existence de quatre provinces solides et compétitives, et l’IRFU reste déterminée à maintenir cette dynamique de manière financièrement viable.

ADVERTISEMENT

« En substance, ce nouveau modèle est plus simple, plus transparent, plus équitable et offre une meilleure incitation ainsi qu’un meilleur équilibre. Toutefois, nous continuerons à réévaluer le modèle chaque année, en tenant compte de la nouvelle vision stratégique pour le rugby en Irlande, qui doit être présentée prochainement. »

Related

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

M
Mzilikazi 2 hours ago
Is Ireland versus South Africa a battle for the title of ‘world champions’?

Very good article, Nic, and I find agreement with what you write virtually 100%. I think this two mach series has increasingly become one which will be very difficult for Ireland to win. After the first game of the last 6N, I would have been very full of confidence taking on the Boks in SA. France beaten by a big margin in France, it looked as if Ireland had emerged in fine form from the World Cup, despite the very narrow loss to the AB’s. But after that game, a slide began, ending with the defeat to England. Ireland were very fortunate to win this years 6N ! And as you so fully expose, this has not been a good season for Leinster, or indeed, in my view, for any Irish province. The Leinster loos to the Bulls, and then Munster letting a glorious chance slip to the Glasgow Warriors down at Thomond. Man, that one will really hurt. And both Connacht and Ulster have at times looked very poor this seaso, bith heavily beaten on occassion. The loss of both Gibson Park and Keenan are huge blows, especially Gibson Park. And there is really only one clear class 10 in the touring party, Jack Crowley, and he is still a very young player learning his trade. If he goes down, heaven help Ireland. And in my view, Ireland do not have a good scrummaging front row, SA do, and in great depth too. But despite all this doom and gloom, I always believe my team can win. Not that they will win, just can ! Ireland will still field what is the best and most talented team overall that I have seen in my lifetime. But the coaching group will really have to step up, no awful decisions like the one made against the AB’s in the QF….keeping the totally spent and poorly performing(on the day) Sexton on for the full 80mins, leaving Crowley on the sidelines. Ireland should never have lost that game !

64 Go to comments
S
Shaylen 5 hours ago
Is Ireland versus South Africa a battle for the title of ‘world champions’?

Ireland have all the tools required to hurt SA. They develop quick ball, hold onto the ball for long periods, stretch the game when its on, have powerful mobile forwards, a good kicking game and they can hold their own in the scrum. They also can force turnovers regularly and in general do well at the breakdown. When Munster, the Ospreys and Glasgow all won games in SA this year against the Bulls and Stormers they did just that and won. It is also the reason why Ireland won the game at the world cup last year. The problem for Ireland is that SA have all the tools required to hurt them as well and hurt them a great deal more than England did in the Six Nations. They are physical and powerful at the set piece, they rush up and counter the Irish attacking system and they can really attack the breakdown and slow your ball down. Their counterattacking threat is also a big weapon and they score many tries from turnover turning defence into offence in a second. Toulouse and the Bulls nailed Leinster in this way and Glasgow did the same thing to Munster. So the series will be really interesting because both sides are so good at countering each other. Interested to see what kind of surprises Tony Brown springs and how the SA game develops. Feel like SA have more potential to surprise Ireland but then a new coaching set up as well as the fact that Japanese and foreign based players tend to take about 5 to 6 weeks to get up to speed might work in Irelands favour. SA have shipped at least one game in 4 of the last 5 June/July test windows going back to 2018 for this exact reason.

64 Go to comments
FEATURE
FEATURE Buoyant England travel to New Zealand full of hope but are they walking into an All Blacks ambush? Buoyant England travel to New Zealand full of hope but are they walking into an All Blacks ambush?
Search