Collazo viré : Montpellier change tout pour la cinquième fois en cinq ans

Par Willy Billiard
Patrice Collazo (Montpellier) avant le match du Top 14 entre le Montpellier Hérault Rugby et le Rugby Club Toulonnais (Toulon) au stade GGL de Montpellier, dans le sud de la France, le 7 janvier 2024. (Photo by Pascal GUYOT / AFP) (Photo by PASCAL GUYOT/AFP via Getty Images)

Drôle de récompense pour Patrice Collazo. Juste après avoir sauvé Montpellier de la relégation, le MHR l’a licencié lundi 17 juin, moins de 24 heures après avoir remporté le match d’accession au Top 14 contre Grenoble.

ADVERTISEMENT

« Oui, je l’ai appris cet après-midi », a régi l’intéressé en exclusivité sur Sud Radio. « Le plus important, comme je l’ai dit à mes joueurs après le match, j’étais venu pour une mission. Elle a été remplie. Nous savions très bien que c’était sur du très court terme, avec l’objectif de maintenir le club en Top 14. C’est pour ça que j’avais accepté la mission de Montpellier.

« Je bats Grenoble avec Brive et je me retrouve à faire un access match avec Montpellier face à Grenoble (rire). Si on prend mes 12 derniers mois, c’est une expérience de fou. En tant qu’entraîneur, je suis passé par toutes les phases. C’était très éprouvant, nous avions le destin d’un club entre nos mains… »

L’instabilité du staff

C’est la cinquième fois depuis 2019 que le club change tout sans arriver à trouver la moindre solution. Après les deux saisons du Néo-Zélandais Vern Cotter (2017-2019), Xavier Garbajosa (premier changement) avait tenté de reprendre le club. Au bout d’une saison, Philippe Saint-André était venu lui donner un coup de main en tant que directeur sportif avant de le remplacer après sept défaites en dix rencontres.

Video Spacer

Walk the Talk with Eddie Jones – Trailer | RPTV

Eddie Jones reflects on his career, rugby’s growth in Japan, coaching England and Australia, South African rugby and much more. Full episode coming Tuesday 18 June on RPTV

Coming soon

Video Spacer

Walk the Talk with Eddie Jones – Trailer | RPTV

Eddie Jones reflects on his career, rugby’s growth in Japan, coaching England and Australia, South African rugby and much more. Full episode coming Tuesday 18 June on RPTV

Coming soon

PSA (deuxième changement) avait réussi à redresser la barre jusqu’à décrocher le titre de champion de France en 2022. Mais l’arrivée de Richard Cockerill (troisième changement), ancienne légende des Leicester Tigers, au début de la saison 2023 n’a pas eu les résultats escomptés.

Collazo (quatrième changement) s’était vu confier les rênes du club en novembre pour une durée de deux saisons, deux semaines après avoir été remercié par Brive, à la suite du licenciement de celui qui est désormais sélectionneur de la Géorgie.

Patrice Collazo est lui-même licencié et devrait être remplacé par Joan Caudullo (cinquième changement), ancien responsable du centre de formation. L’ancien demi de mêlée Benoit Paillaugue est pressenti pour devenir le nouvel entraîneur des trois-quarts.

Montpellier n’a jamais pu se dégager de la zone rouge

Collazo, ancien entraîneur de La Rochelle et de Toulon, a toujours été confronté à un défi de taille à Montpellier, qui a perdu six de ses sept premiers matchs de la saison. Il n’a jamais réussi à dégager le club de Mohed Altrad du bas du tableau.

ADVERTISEMENT

Altrad avait fait appel à Bernard Laporte, l’ancien sélectionneur du XV de France tombé en disgrâce, en tant que nouveau directeur sportif et avait décidé qu’un autre changement de direction était nécessaire pour les champions du Top 14 de 2022.

Montpellier, vainqueur de la Challenge Cup en 2021, a sauvé sa place de justesse dans le Top 14 l’année prochaine lorsque Louis Carbonel a transformé une pénalité en fin de match pour battre Grenoble 20-18.

Deux fois sur la touche en neuf mois

Au lendemain de cette victoire, Collazo est à nouveau sur la touche pour la deuxième fois en neuf mois. Il devrait être dans la même charrette que ses collègues Vincent Etcheto (en charge de l’attaque) et Christian Labit (en charge des rucks) qui étaient, eux, embauchés pour six mois. La nouvelle sera officialisée en conférence de presse mardi 18 juin.

A l’inverse, Bernard Laporte devrait être promu président délégué du club.

Le club a également été très actif sur le marché des transferts, avec 12 joueurs, dont Billy Vunipola, qui rejoignent le club et 12 autres, dont Carbonel qui rejoint le Stade français.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Wales ‘must end barren run soon or losing could become ingrained’ Wales ‘must end barren run soon or losing could become ingrained’
Search