Championnat du monde U20 : les matchs de la 3e journée au crible

Par Liam Heagney
Les Bleuets de Sialevailea Tolofua, qui marque ici à Cardiff, avaient assez facilement disposé des Gallois lors du dernier Tournoi des Six Nations. Les deux équipes se retrouvent, et le vainqueur a de grandes chances de rallier les demi-finales (Photo by GEOFF CADDICK/AFP via Getty Images).

La dernière journée de la phase de poules du championnat du monde U20 World Rugby aura lieu ce mardi, avec six matchs à la vie à la mort à l’affiche.

ADVERTISEMENT

Trois matchs se dérouleront à Athlone : Irlande – Australie, France – pays de Galles et Afrique du Sud – Angleterre. Les rencontres Argentine – Fidji, Gérogie – Italie et Nouvelle-Zélande – Espagne se joueront à Stellenbosch.

Comme à l’occasion des deux premières journées, ces rencontres seront toutes diffusées gratuitement sur RugbyPassTV dans tous les pays qui ne disposent pas d’un diffuseur exclusif. Le match des Bleuets face aux Gallois, décisif pour la qualification en demi-finale, sera à suivre en direct et commentée en français. Pour accéder à ce service 100% gratuit, cliquez ici.

En attendant le coup d’envoi de ce mardi chargé en rencontres et en suspens, RugbyPass dresse le panorama des chocs à venir et ose quelques pronostics.

Irlande (N.2) – Australie (5), poule B

Revenue de l’enfer par la grâce d’une action à 24 phases de jeu conclue par un essai transformé qui a crucifié la Géorgie à la 83e minute (victoire 22-16), l’Irlande a procédé à 11 changements pour aborder une rencontre qui lui suffit de ne pas perdre pour terminer en tête de la Poule B et accéder aux demi-finales.

Un seul avant irlandais aligné lors de la 2e journée sera présent sur le pré ce mardi : James McKillop, qui passe de la 2e ligne à l’aile de la 3e ligne, privée de son habituel capitaine Evan O’Connell. Ce dernier a disputé toute la rencontre face aux Géorgiens, mais a quitté le stade Danie Craven avec une attelle à la cheville et n’est pas apte.

Trois joueurs des lignes arrière conservent leur poste : le demi de mêlée Oliver Coffey, le centre Hugh Gavin et l’arrière Ben O’Connor. Finn Treacy, héros du dernier match qu’il avait commencé sur le banc, sera cette fois titulaire.

Malgré leur défaite surprise face à l’Italie (12-17), les Junior Wallabies ont conservé la même ossature dans leur XV de départ. Alors qu’une victoire offrirait à l’Australie la 1re place du groupe, Nathan Grey n’a effectué que deux changements. Nick Bloomfield est titulaire au poste de pilier droit à la place de Trevor King, sur le banc, tandis qu’Archer Saunders, déclaré apte, reprend sa place aux dépens d’Angus Staniforth.

ADVERTISEMENT

Difficile de désigner un favori. L’Australie a beau avoir été très irrégulière jusque-là, elle tient une occasion en or de prendre sa revanche sur l’Irlande, qui l’a battue l’an dernier dans des circonstances semblables. Une défaite que les jeunes Aussies ont encore en travers de la gorge.

L’état physiques des troupes pourrait avoir un impact majeur. De nombreux joueurs australiens enchaînent un 3e match en une semaine, alors que l’Irlande a fait tourner lors des deux premiers matchs. Les Européens vont retrouver dix titulaires de l’impressionnante victoire 55-15 sur l’Italie.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Ireland U20
08:00
9 Juil 24
Australia U20
Toutes les stats et les données

IRLANDE

XV de départ : 1. Emmet Calvey, 2. Danny Sheahan, 3. Patreece Bell, 4. Billy Corrigan, 5. Alan Spicer, 6. James McKillop, 7. Bryn Ward, 8. Brian Gleeson (cap); 9. Oliver Coffey, 10. Jack Murphy; 11. Hugo McLaughlin, 12. Hugh Gavin, 13. Wilhelm de Klerk, 14. Finn Treacy, 15. Ben O’Connor.

Remplaçants : 16. Stephen Smyth, 17. Jacob Boyd, 18. Andrew Sparrow, 19. Sean Edogbo, 20. Max Flynn, 21. Tadhg Brophy, 22. Sean Naughton, 23. Davy Colbert.

AUSTRALIE

XV de départ : 1. Lington Ieli, 2. Ottavio Tuipulotu, 3. Nick Bloomfield, 4. Toby Macpherson (cap), 5. Ollie McCrea, 6. Aden Ekanayake, 7. Dane Sawers, 8. Jack Harley; 9. Dan Nelson, 10. Harry McLaughlin-Phillips; 11. Ronan Leahy, 12. Jarrah McLeod, 13. Kadin Pritchard, 14. Archer Saunders; 15. Shane Wilcox.

ADVERTISEMENT

Remplaçants : 16. Bryn Edwards, 17. Nathaniel Tiitii, 18. Trevor King, 19. Eamon Doyle, 20. Dominic Thygesen, 21. Austin Durbidge, 22. Billy Dickens, 23. Boston Fakafanua.

Argentine (9) – Fidji (10), poule C

Après sa démonstration 31-12 devant l’Afrique du Sud à Stellenbosch, l’Argentine retrouve ce même terrain pour le troisième match de poule, qu’elle aborde avec sept changements dans son équipe de départ.

Quatre de ces changements ont lieu dans le pack. Le talonneur Juan Manuel Vivas et le pilier droit Gael Galvan font partie des nouveaux venus dans un XV toujours dirigé par le très impressionnant Efrain Elias, qui devrait rejoindre le Stade Toulousain dans un futur proche.

Related

Derrière, Genaro Podesta et Facundo Rodriguez forment une nouvelle charnière. Sur l’aile gauche, Felipe Ledesma entre dans l’équipe.

Les Fidji, pendant ce temps, ont modifié un tiers de leur XV de départ : deux devant, trois derrière. Les joueurs du Pacifique ont souffert dans cette compétition, avec deux lourdes défaites contre l’Afrique du Sud (57-7) et l’Angleterre (48-11). Ce sera compliqué d’aller chercher une victoire, mais on peut espérer un match un peu plus accroché au niveau du score.

Une victoire ne risque de ne pas suffire pour l’Argentine, même avec deux points de bonus engrangés en trois matchs. Avec un succès bonifié ce mardi, les Pumitas termineraient la phase de poule avec dix points. Un total sera sans doute insuffisant pour terminer meilleur deuxième, à moins que la rencontre France – pays de Galles ne se termine sur un match nul.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Argentina U20
52 - 12
Temps complet
Fiji U20
Toutes les stats et les données

ARGENTINE

XV de départ : 1. Diego Correa, 2. Juan Manuel Vivas, 3. Gael Galvan, 4. Efrain Elias (cap), 5. Felipe Bruno Schmidt, 6. Agustin Sarelli, 7. Juan Penoucos, 8. Ignacio Torrado; 9. Genaro Podesta, 10. Facundo Rodriguez; 11. Felipe Ledesma, 12. Tomas Medina, 13. Faustino Sanchez Valarolo, 14. Franco Rossetto; 15. Benjamin Elizalde.

Remplaçants : 16. Juan Greising Revol, 17. Renzo Martin, 18. Marcos Camerlinck, 19. Santos Fernandez de Oliveira, 20. Juan Pedro Bernasconi, 21. Jeronimo Llorens, 22. Santino di Lucca, 23 Timoteo Silva.

FIDJI

XV de départ : 1. Mataiasi Tuisireli, 2. Moses Armstrong-Ravula, 3. Luke Nasau, 4. Nalani May, 5. Iliesa Erenavula, 6. Ebernezer Tuidraki, 7. Ratu Nemani Kurucake, 8. Simon Koroiyadi; 9. Samuela Ledua, 10. Ratu Isikeli Rabitu; 11. Waisake Salabiau, 12. Sivaniolo Kalaveti, 13. Harrison Valevatu, 14. Aisea Nawai; 15. Isikeli Basiyalo.

Remplaçants : 16. Iowane Vakadrigi, 17. Breyton Legge, 18. Elroy Macomber, 19. Malakai Masi, 20. Sakenasa Nalasi, 21. Josua Gonewai, 22. Bogidrau Kikau, 23. Ponipate Tuberi.

France (1) – pays de Galles (6), poule A

Voilà le deuxième match à quitte ou double de la journée, programmé à Athlone. L’équipe de France, anéantie par la défaite infligée par la Nouvelle-Zélande à la dernière seconde (27-26), n’a pas encore abandonné l’idée de gagner ce championnat U20 pour la quatrième fois consécutive.

Actuellement troisième de la poule A et hors de portée des Baby Blacks, leaders, les Bleuets savent qu’une victoire face aux Gallois pourraient suffire à s’extirper de la phase de groupe en tant que meilleur deuxième des trois poules.

Le staff bleu a procédé à neuf retouches par rapport à l’équipe de départ battue par la Nouvelle-Zélande, que la France pourrait retrouver en demi-finale en cas de qualification. Cinq changements concernent le pack, dont Corentin Mezou, Joe Quere Karaba et Mathis Castro-Ferreira sont les seuls reconduits. A l’ouverture, le capitaine Hugo Reus enchaine également, tout comme le trois-quarts centre Fabien Brau-Boirie et Mathis Ferte, déplacé de l’aile à l’arrière.

Related

Le pays de Galles, vainqueur facile de l’Espagne lors de la 2e journée (31-10), a lui aussi effectué neuf changements. On retrouve ainsi l’ossature de l’équipe-type qui a pris deux points de bonus face aux Baby Blacks (34-41). Jonny Green, le capitaine Ryan Woodman et le N.8 Morgan Morse chez les avants, Harri Ford, Steffan Emanuel et Matty Young du côté des arrières conservent leur place.

Il y a quatre mois et demi, ces deux équipes se rencontraient dans le cadre du Tournoi des Six Nations U20 et la France l’avait confortablement emporté à Cardiff (45-12). Depuis, les deux équipes ont bien changé puisqu’on ne retrouve que sept titulaires du côté gallois, et cinq côté français.

Méfiance donc pour les Bleuets, favoris de cette rencontre et bien partis pour rallier les demi-finales malgré leur défaite face à la Nouvelle-Zélande, mais les Gallois vendront chèrement leur peau pour prendre la place de la France dans le dernier carré de la compétition.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
29 - 11
Temps complet
Wales U20
Toutes les stats et les données

FRANCE 

XV de départ : 1. Samuel Jean-Christophe, 2. Thomas Lacombre, 3. Thomas Duchêne, 4. Charly Gambini, 5. Corentin Mézou, 6. Joe Quere Karaba, 7. Sialevailea Tolofua, 8. Mathis Castro-Ferreira; 9. Thomas Souverbie, 10. Hugo Reus (cap); 11. Hoani Bosmorin, 12. Robin Taccola, 13. Fabien Brau-Boirie, 14. Maxence Biasotto; 15. Mathis Ferté.

Remplaçants : 16. Mathys Lotrian, 17. Lino Julien, 18. Thomas Marceline, 19. Antonin Corso, 20. Geoffrey Malaterre, 21. Alexis Caumel, 22. Leo Carbonneau, 23. Axel Desperes-Rigou.

PAYS DE GALLES :

XV de départ : 1. Josh Morse, 2. Isaac Young, 3. Sam Scott, 4. Jonny Green, 5. Osian Thomas, 6. Ryan Woodman (cap), 7. Lucas De La Rua, 8. Morgan Morse; 9. Ieuan Davies, 10. Harri Ford; 11. Aidan Boschoff, 12. Steffan Emanuel, 13. Louie Hennessey, 14. Macs Page; 15. Matty Young.

Remplaçants : 16. Harry Thomas, 17. Jordan Morris, 18. Kian Hire, 19. Nick Thomas, 20. Owen Conquer, 21. Rhodri Lewis, 22. Harri Wilde, 23. Elijah Evans.

Géorgie (8) – Italie (11), poule B

La Géorgie a été l’équipe la plus malchanceuse de ce championnat. Elle a fini par céder devant l’Australie (score final 11-35) alors qu’elle menait encore 8-6 à l’expiration d’un carton rouge de 20 minutes. Lors du 2e match face à l’Irlande, les Juniors Lelos se dirigeaient vers une victoire 16-15, avant d’encaisser un essai de dernière minute et de s’incliner 16-22.

Pour conjurer le sort peut-être, ils ont reconduit une grande partie de leurs titulaires pour aller chercher un résultat positif qui les ferait grimper au classement. Douze des joueurs alignés d’entrée contre l’Irlande seront sur le pré ce mardi, dont le buteur Luka Tsirekidze, qui a manqué deux pénalités cruciales en fin de match lors de la 2e journée.

Tornike Ganiashvili, qui entre sur le côté fermé de la 3e ligne, est la seule nouveauté parmi les avants. Chez les trois-quarts, Otari Metreveli prendra place sur l’aile gauche et Luka Takaishvili à l’arrière. L’Italie a également effectué trois changements, deux dans le pack et un derrière.

Le capitaine Jacopo Botturi, sorti du banc lors de l’embuscade posée à l’Australie, revient au centre de la 3e ligne, Giacomo Milano se déplaçant sur l’aile. Nicholas Gasperini prend aussi la place Valerio Siciliano au talon. Parmi la ligne arrière, Federico Zanandrea a été préféré à Francesco Imberti sur l’aile droite.

L’an dernier dans la même configuration, l’Italie n’avait pas réussi à faire fructifier sa victoire surprise du deuxième match, s’inclinant face à la Géorgie 17-30 à Stellenbosch. Aujourd’hui, elle doit relever le même défi et enchaîner deux victoires consécutives. Les Transalpins ont sans aucun doute le talent pour y parvenir, mais les Géorgiens rêvent d’obtenir enfin un résultat positif. Cela laisse présager un choc indécis, même si aucune des deux équipes ne peut se qualifier pour les demi-finales. Petit avantage aux Européens de l’Est selon nous.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Georgia U20
28 - 17
Temps complet
Italy U20
Toutes les stats et les données

GÉORGIE

XV de départ : 1. Luka Ungiadze, 2. Mikheil Khakhubia, 3. Davit Mtchedlidze, 4. Davit Lagvilava, 5. Temur Tsulukidze, 6. Tornike Ganiashvili, 7. Andro Dvali, 8. Nika Lomidze (cap); 9. Sandro Jigauri, 10. Luka Tsirekidze; 11. Otari Metreveli, 12. Giorgi Khaindrava, 13. Luka Kobauri, 14. Luka Keshelava; 15. Luka Takaishvili.

Remplaçants : 16. Tamaz Tchamiashvili, 17. Luka Kotorashvili, 18. Davit Kuntelia, 19. Murtazi Tskhadadze, 20. Shota Kheladze, 21. Mikheil Kachlavashvili, 22. Nugzari Kevkhishvili, 23. Tarieli Burtikashvili.

ITALIE

XV de départ : 1. Sergio Pelliccioli,  2. Nicholas Gasperini, 3. Federico Pisani, 4. Samuele Mirenzi, 5. Piero Gritti, 6. Giacomo Milano, 7. Luca Bellucci, 8. Jacopo Botturi (cap); 9. Lorenzo Casilio, 10. Simone Brisighella; 11. Lorenzo Elettri, 12. Patrick de Villiers, 13. Nicola Bozzo, 14. Federico Zanandrea; 15. Mirko Belloni.

Remplaçants : 16. Valerio Siciliano, 17. Francesco Gentile, 18. Davide Ascari, 19. Mattia Midena, 20. Tommaso Redondi, 21. Nelson Casartelli, 22. Mattia Jimenez, 23. Marco Scalabrin.

Afrique du Sud (3) – Angleterre (4), poule C

L’Afrique du Sud a procédé à six changements mais, curieusement, seuls trois d’entre eux concernent les avants. Le pack des Baby Boks a pourtant déçu l’autre soir sous la pluie de Stellenbosch, sous la pluie. Ils ont été surclassés dans ce domaine, mais cinq attaquants ont conservé leur place de titulaire, Casper Badenhorst, le verrou Thomas Dyer et le troisième ligne Sibabalwe Mahashe étant les nouveaux venus.

Derrière, Joshua Boulle, l’ailier droit Likhona Finca et l’arrière Michail Damon, qui a heureusement récupéré après avoir été évacué sur civière au DHL Stadium lors de la première journée, entrent dans l’équipe. L’incident est devenu viral après que le pilier fidjien Luke Nasau s’est précipité pour secourir Damon avant que les soigneurs n’entrent sur la pelouse (à voir sur l’Instagram de RugbyPass).

L’Angleterre, que l’on peut suivre de l’intérieur grâce à la série documentaire ‘Embedded’ sur RugbyPass TV, a effectué 11 changements. Elle avait procédé à une grosse rotation entre la victoire face à l’Argentine et le succès contre les Fidji.

Le capitaine Finn Carnduff est le seul avant à conserver sa place. A la charnière, le duo Ollie Allan et Benjamin Coen seront chargés d’apporter de la cohérence. Parmi les trois-quarts, seule Ben Waghorn conserve sa place, au centre.

L’Afrique du Sud a remporté le match entre les deux pays pour la médaille de bronze, 22-15. Mais les Anglais semblent plus unis cette année. Auréolés de la couronne des Six Nations, ils devraient remporter leur troisième victoire en poule et se qualifier pour les demi-finales, où ils endosseront le rôle de favoris pour le titre, tout comme la Nouvelle-Zélande.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
South Africa U20
12 - 17
Temps complet
England U20
Toutes les stats et les données

AFRIQUE DU SUD 

XV de départ : 1. Asher Opoku-Fordjour, 2. Craig Wright, 3. Billy Sela, 4. Joe Bailey, 5. Junior K’poku, 6. Finn Carnduff (cap), 7. Henry Pollock, 8. Nathan Michelow; 9. Ollie Allan, 10. Benjamin Coen; 11. Alex Wills, 12. Sean Kerr, 13. Ben Waghorn, 14. Jack Bracken, 15. Ben Redshaw.

Remplaçants : 16. James Isaacs, 17. James Halliwell, 18. Afolabi Fasogbon, 19. Olamide Sodeke, 20. Kane James, 21. Lucas Friday, 22. Angus Hall, 23. Ioan Jones.

ANGLETERRE

XV de départ : 1. Asher Opoku-Fordjour, 2. Craig Wright, 3. Billy Sela, 4. Joe Bailey, 5. Junior K’poku, 6. Finn Carnduff (cap), 7. Henry Pollock, 8. Nathan Michelow; 9. Ollie Allan, 10. Benjamin Coen; 11. Alex Wills, 12. Sean Kerr, 13. Ben Waghorn, 14. Jack Bracken, 15. Ben Redshaw.

Remplaçants : 16. James Isaacs, 17. James Halliwell, 18. Afolabi Fasogbon, 19. Olamide Sodeke, 20. Kane James, 21. Lucas Friday, 22. Angus Hall, 23. Ioan Jones.

Nouvelle-Zélande (7) – Espagne (12), Poule A

Les Baby Blacks ont montré face à la France qu’ils avaient les nerfs solides. Les voilà de retour à Stellenbosch pour affronter une opposition beaucoup moins féroce, et on attend une large victoire de leur part. La différence de standing entre les deux équipes a permis à la Nouvelle-Zélande de procéder à une large rotation en vue des demi-finales.

Seuls six titulaires du match face aux Bleuets seront sur le terrain au coup d’envoi : le deuxième-ligne Tom Allen, le troisième-ligne aile Andrew Smith et le N.8 Mosese Bason parmi les avants ; les trois-quarts centre Xavi Taele et Xavier Tito-Harris ainsi que l’arrière Isaac Hutchinson pour les trois-quarts.

Les Espagnols ont également procédé à une large revue d’effectif, avec 12 changements par rapport au XV qui a affronté les Gallois lors de la deuxième journée. Le pack a été entièrement modifié afin d’être plus compétitif lors des demi-finales des barrages. Les trois arrières maintenus sont le demi d’ouverture Gonzalo Otamendi, l’ailier gauche Roberto Ponce et le centre Yago Fernandez Vilar.

L’an dernier, la Nouvelle-Zélande s’est imposée 62-19 face au Japon lors de la troisième journée du championnat U20, et on s’attend à une victoire néo-zélandaise dans les mêmes proportions ce mardi.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
New Zealand U20
45 - 13
Temps complet
Spain U20
Toutes les stats et les données

NOUVELLE-ZÉLANDE

XV de départ : 1. Senio Sanele, 2. A-One Lolofie, 3. Joshua Smith, 4. Tom Allen, 5. Cameron Christie, 6. Andrew Smith, 7. Matt Lowe, 8. Mosese Bason; 9. Ben O’Donovan, 10. Cooper Grant; 11. Frank Vaenuku, 12. Xavi Taele (capt), 13. Xavier Tito-Harris, 14. King Maxwell; 15. Isaac Hutchinson.

Remplaçants : 16. Manumaua Letiu, 17. Sika Uamaki, 18. Will Martin,19. Tai Cribb, 20. Jeremiah Collins, 21. Riley Williams, 22. Rico Simpson, 23. Aki Tuivailala.

ESPAGNE

XV de départ : 1. Alberto Gomez, 2. Pau Massoni, 3. Guido Reyes Rendon, 4. Martin Serrano, 5. Antonio Gamez, 6. Victor Ofojetu, 7. Daniel Velasco, 8. Valentino Rizzo; 9. Javier Lopez De Haro, 10. Gonzalo Otamendi; 11. Roberto Ponce, 12. Yago Fernandez Vilar (capt), 13. Unax Zuriarrain, 14. Javier Guillermo; 15. Gabriel Rocaries.

Remplaçants : 16. David Gallego, 17. Hugo Gonzalez, 18. Aniol Franch, 19. Adam Llinares, 20. Nicolas Moleti, 21. Nicolas Gali, 22. Luciano Richardis, 23. Julien Burguillos.

Cet article a été à l’origine publié en anglais sur RugbyPass.com et adapté en français par Jérémy Fahner.

Le deuxième ligne des All Blacks Brodie Retallick échange avec Jim Hamilton dans le dernier épisode de Walk the Talk, évoquant la vie au Japon, la RWC 2023 et l'avenir des All Blacks. Regardez maintenant gratuitement sur RugbyPass TV

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Aaron Grandidier Nkanang: 'Sevens doesn’t get the respect it deserves. It’s the Formula One of rugby – pure entertainment.' Aaron Grandidier Nkanang: 'Sevens doesn’t get the respect it deserves. It’s the Formula One of rugby – pure entertainment.'
Search