Select Edition

Nord Nord
Sud Sud
Mondial Mondial
Nouvelle Zélande Nouvelle Zélande
France France

Championnat du monde U20 : les matchs de la 2e journée au crible

Par Liam Heagney
Le capitaine des Fidji U20 Nalani May et son homologue sud-africain Zachary Porthen entrent sur le terrain à l'occasion de la première journée de ce Mondial U20 (Photo by Shaun Roy/World Rugby).

Six autres matchs du Championnat du monde U20 de World Rugby sont prévus dans la région du Cap ce jeudi et les douze pays engagés ont confirmé leurs XV respectifs dans le courant de la journée de mardi.

ADVERTISEMENT

Trois matchs sont prévus à Stellenbosch : Irlande – Géorgie (coup d’envoi à 14h), France – Nouvelle-Zélande (16h30) et Afrique du Sud – Argentine (19h). À Athlone, le pays de Galles et l’Espagne ouvriront le bal (14 h), suivis de l’Angleterre et des Fidji (16 h 30) et de l’Australie et de l’Italie (19 h).

Vous pouvez assister à l’un ou plusieurs de ces matchs en direct et totalement gratuitement sur RugbyPass TV, si vous vous situez dans un pays qui n’a pas d’accord exclusif avec un diffuseur local. Cliquez ici pour vous inscrire en vue des matchs de jeudi. En attendant, RugbyPass vous propose une revue complète des matchs à venir.

Irlande (N.2) – Géorgie (8)Poule B (14h)

IRLANDE : 1. Jacob Boyd, 2. Stephen Smyth, 3. Andrew Sparrow, 4. James McKillop, 5. Evan O’Connell (cap), 6. Sean Edogbo, 7. Max Flynn, 8. Luke Murphy; 9. Oliver Coffey, 10. Sean Naughton; 11. Ruben Moloney, 12. Hugh Gavin, 13. Sam Berman, 14. Davy Colbert; 15. Ben O’Connor.

Remplaçants: 16. Mikey Yarr, 17. Emmet Calvey, 18. Patreece Bell, 19. Alan Spicer, 20. Brian Gleeson, 21. Tadhg Brophy, 22. Jack Murphy, 23. Finn Treacy.

GÉORGIE : 1. Luka Ungiadze, 2. Mikheil Khakhubia, 3. Davit Mtchedlidze, 4. Temur Tsulukidze, 5. Davit Lagvilava, 6. Luka Suluashvili, 7. Andro Dvali, 8. Nika Lomidze (cap); 9. Sandro Jigauri, 10. Luka Tsirekidze; 11. Luka Keshelava, 12. Giorgi Khaindrava, 13. Luka Kobauri, 14. Luka Khorbaladze; 15. Otari Metreveli.

Remplaçants : 16. Shota Kheladze, 17. Luka Kotorashvili, 18. Davit Kuntelia, 19. Murtazi Tskhadadze, 20. Tornike Ganiashvili, 21. Mikheil Kachlavashvili, 22. Luka Takaishvili, 23. Nugzari Kevkhishvili.

Ces deux équipes ont connu des fortunes diverses lors du premier match. De son côté, l’Irlande a mis le paquet pour battre l’Italie 55-15 au DHL Stadium : une belle revanche après l’absence de point de bonus offensif en février dernier contre cette même Italie, ce qui lui avait coûté le titre dans le Tournoi des Six Nations. La Géorgie a dû regretter ce qui aurait pu se passer à Athlone.

ADVERTISEMENT

Quant aux Européens de l’est, ils menaient menaient 8-6 sur l’Australie au moment du retour du carton rouge, exclu vingt minutes en application de l’expérimentation de cette nouvelle règle. À 15 contre 15, ils ont été balayés au cours des 33 minutes restantes, perdant cette période 3-29 et le match 11-35. Cette défaite aura eu raison de l’optimisme débordant avec lequel ils sont arrivés en Afrique du Sud après avoir tenu en échec l’Angleterre à Tbilissi, après une série de matchs de préparation (une victoire partout).

Pour ce choc, la Géorgie n’a procédé qu’à trois changements : au talonnage, à la mêlée et sur l’aile gauche.

L’Irlande, elle, fait largement tourner son effectif, avec sept changements : quatre dans le pack dont le talonneur et le pilier droit, et trois chez les arrières, dont la star de cette équipe, Jack Murphy, qui commencera la rencontre sur le banc.

Ils ont largement assez de profondeur pour gagner, mais la question si les Géorgiens réussiront à priver l’Irlande du point de bonus.

ADVERTISEMENT

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Ireland U20
22 - 16
Temps complet
Georgia U20
Toutes les stats et les données

Pays de Galles (6) – Espagne (12)Poule A (14 h)

PAYS DE GALLES : 1. Ioan Emanuel, 2. Harry Thomas, 3. Kian Hire, 4. Jonny Green, 5. Nick Thomas, 6. Ryan Woodman (cap), 7. Morgan Morse, 8. Owen Conquer; 9. Rhodri Lewis, 10. Harri Ford; 11. Kodi Stone, 12. Steffan Emanuel, 13. Elijah Evans, 14. Harry Rees-Weldon; 15. Matty Young.

Remplaçants : 16. Isaac Young, 17. Jordan Morris, 18. Sam Scott, 19. Osian Thomas, 20. Will Austin, 21. Ieuan Davies, 22. Harri Wilde, 23. Louie Hennessey.

ESPAGNE : 1. Hugo Gonzalez, 2. Diego Gonzalez Blanco, 3. Aniol Franch, 4. Pablo Guirao, 5. Adam Llinares, 6. Nicolas Moleti, 7. Jokin Zolezzi, 8. Manex Ariceta Maestro (capt); 9. Nicolas Infer, 10. Gonzalo Otamendi; 11 Roberto Ponce, 12. Yago Fernandez Vilar, 13. Alberto Carmona, 14. Julien Burguillos; 15. Luciano Richardis.

Remplaçants : 16. David Gallego, 17. Alberto Gomez, 18. Guido Reyes Rendon, 19. Martin Serrano, 20. Valentino Rizzo, 21. Javier Lopez De Haro; 22. Unax Zuriarrain, 23. Gabriel Rocaries.

Le pays de Galles a renouvelé les deux tiers de son équipe de départ, par rapport à celle qui a gratté deux points de bonus lors de la défaite inaugurale face à la Nouvelle-Zélande (34-41).

Des six équipes battues lors de la première journée, les Gallois sont les seuls à avoir réussi à prendre des points. Ils savent aussi qu’il est préférable de laisser au repos quelques forces vives en vue du dernier match de poule, mardi prochain contre les Bleuets.

L’ailier droit Harry Rees-Weldon est le seul trois-quarts à conserver sa place, tandis que quatre des cinq deuxièmes et troisièmes lignes sont maintenus, Lucas de la Rua étant le seul mis au repos.

L’Espagne, vainqueur l’an dernier du World Rugby U20 Trophy, a perdu avec les honneurs devant l’équipe de France, pour le tout premier match de son histoire à ce niveau. Menés de 28 points à la pause, les Ibériques ont opposé une bonne résistance en deuxième mi-temps, avant de céder face aux accélérations bleues (score final 49-12).

Face au pays de Galles, la fatigue pourrait avoir son mot à dire, les Espagnols n’ayant procédé qu’à quatre changements, deux devant et deux derrière.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Wales U20
31 - 10
Temps complet
Spain U20
Toutes les stats et les données

France (1) – Nouvelle-Zélande (7)Poule A (16:30)

FRANCE: 1. Lino Julien, 2. Barnabé Massa, 3. Zinedine Aouad, 4. Corentin Mezou, 5. Charles Kante Samba, 6. Joe Quere Karaba, 7. Geoffrey Malaterre, 8. Mathis Castro-Ferreira; 9. Léo Carbonneau, 10. Hugo Reus (cap); 11. Mathis Ferté, 12. Mathys Belaubre, 13. Fabien Brau-Boirie, 14. Nathan Bollengier, 15. Xan Mousques.

Remplaçants: 16. Thomas Lacombre, 17. Lorencio Boyer-Gallardo, 18. Thomas Duchene, 19. Brent Liufau, 20. Sialevailea Tolofua, 21. Thomas Souverbie, 22. Maxence Biasotto, 23. Axel Desperes-Rigou.

NOUVELLE-ZÉLANDE: 1. Will Martin, 2. Vernon Bason (cap), 3. Logan Watson-Wallace, 4. Tom Allen, 5. Liam Jack, 6. Andrew Smith, 7. Jonathan Lee, 8. Mosese Bason; 9. Dylan Pledger, 10. Rico Simpson; 11. Stanley Solomon. 12. Xavi Taele, 13. Aki Tuivailala, 14. Xavier Tito-Harris; 15. Isaac Hutchinson.

Remplaçants: 16. Manumaua Letiu, 17. Sika Uamaki, 18. Joshua Smith, 19. Cameron Christie, 20. Matt Lowe, 21, Ben O’Donovan, 22. Sam Coles, 23. King Maxwell.

Related

L’affiche de la deuxième journée. Sur la route des Baby Blacks se dresse l’équipe de France, triple championne du monde en titre. Les Bleuets pourront s’appuyer sur leur confortable victoire contre ce même adversaire l’an dernier, 35-14.

Après avoir battu l’Espagne de 37 points au DHL Stadium, le staff a procédé à quatre changements – deux devant, deux derrière – dans l’équipe de départ qui défiera les Kiwis au Craven Stadium de Stellenbosch.

Déjà bien armés, les jeunes Français ont reçu le soutien de Mathis Castro-Ferreira. Le Toulousain, sacré champion de France vendredi soir, est arrivé après tout le monde mais est déjà titulaire, en N. 8.

La Nouvelle-Zélande a procédé à un réajustement supplémentaire, avec cinq retouches par rapport au premier match, une victoire face au pays de Galles plus facile à décrocher que le score ne laisse penser (41-34).

Trois des changements concernent le pack : le poste de pilier droit et deux troisièmes lignes. Le duel des N.8 entre Mosese Bason et Castro-Ferreira sera à suivre. Deux autres changements à signaler dans le triangle arrière : le Septiste Xavier Tito-Harris est promu titulaire sur l’aile droite dans un duel qui parait trop serré pour dégager un favori clair.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
26 - 27
Temps complet
New Zealand U20
Toutes les stats et les données

Angleterre (4) – Fidji (10)Poule C 16:30)

ANGLETERRE : 1. Cameron Miell, 2. James Isaacs, 3. James Halliwell, 4. Harvey Cuckson, 5. Olamide Sodeke, 6. Finn Carnduff (cap), 7. Kane James, 8. Arthur Green; 9. Ollie Allan, 10. Benjamin Coen; 11. Angus Hall, 12. Oli Spencer, 13. Ben Waghorn, 14. Toby Cousins; 15. Ioan Jones.

Remplaçants : 16. Craig Wright, 17. Asher Opoku-Fordjour, 18. Afolabi Fasogbon, 19. Junior Kpoku, 20. Henry Pollock, 21. Lucas Friday, 22. Josh Bellamy, 23. Alex Wills.

FIDJI : 1. Mataiasi Tuisireli, 2. Moses Armstrong-Ravula, 3. Elroy Macomber, 4. Nalani May (cap), 5. Iliesa Erenavula, 6. Ebernezer Tuidraki, 7. Ronald Sharma, 8. Simon Koroiyadi; 9. Aisea Nawai, 10. Bogidrau Kikau; 11. Sivaniolo Kalaveti, 12. Joseva Ubitau, 13. Harrison Valevatu, 14. Avakuki Niusalelekitoga; 15. Isikeli Basiyalo.

Remplaçants : 16. Iowane Vakadrigi, 17. Breyton Legge, 18. Luke Nasau, 19. Malakai Masi, 20. Ratu Nemani Kurucake, 21. Samuela Ledua, 22. Ponipate Tuberi, 23. Benjamin Naivalu.

Vainqueure du Six-Nations, l’Angleterre avait atteint les demi-finales du Mondial 2023. Elle avait déjà affronté les Fidji lors du 2e match l’an dernier, présentant une équipe très remaniée en vue de la 3e journée face à l’Australie.

Cette année, avec la perspective d’un 3e match contre l’Afrique du Sud, le staff anglais a procédé à 12 changements pour défier contre les Fidji, après la victoire inaugurale 40-21 contre l’Argentine.

Ils l’ont joué fine en reconduisant un seul joueur du pack, le capitaine Finn Carnduff. Ses coachs estiment qu’il est en mesure de mener ce XV expérimental jusqu’à la victoire bonifiée.

Les Fidji, à l’inverse, ont maintenu leur confiance en onze des joueurs qui ont perdu 57-7 face à l’Afrique du Sud. Avec une douzaine de joueurs arrivés en retard au Cap, la préparation a été perturbée et ils en ont payé le prix fort lors du premier match.

Pour ce 2e match, les Fidjiens ont changé les deux piliers, un centre et l’ailier droit. Interrogé par RugbyPass après la défaite face aux Junior Boks, le capitaine Nalani May s’est montré catégorique : ils vont certainement s’améliorer face aux Anglais. Mais la défaite l’an dernier concédée sur le score de 53-7 laisse penser qu’il pourrait en être de même cette fois-ci.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
England U20
48 - 11
Temps complet
Fiji U20
Toutes les stats et les données

Afrique du Sud (3) – Argentine (9)Poule C (19h)

AFRIQUE DU SUD : 1. Ruan Swart, 2. Luca Bakkes, 3. Zach Porthen (cap), 4. Jaco Grobbelaar, 5. JF van Heerden, 6. Thabang Mphafi, 7. Bathobele Hlekani, 8. Tiaan Jacobs; 9. Asad Moos, 10. Liam Koen; 11. Lili Bester, 12. Phillip-Albert van Niekerk, 13. Jurenzo Julius, 14. Joel Leotlela; 15. Bruce Sherwood.

Remplaçants : 16. Ethan Bester, 17. Liyema Ntshanga, 18. Casper Badenhorst, 19. Thomas Dyer, 20. Keanu Coetsee, 21. Sibabalwe Mahashe, 22. Tylor Sefoor, 23. Joshua Boulle.

ARGENTINE : 1. Diego Correa, 2. Juan Greising Revol, 3. Tomas Rapetti, 4. Efrain Elias (capt), 5. Felipe Bruno Schmidt, 6. Juan Penoucos, 7. Santos Fernandez de Oliveira, 8. Juan Pedro Bernasconi; 9. Tomas Di Biase, 10. Santino Di Lucca; 11. Franco Rossetto, 12. Tomas Medina, 13. Faustino Sanchez Valarolo, 14. Timoteo Silva; 15. Benjamin Elizalde.

Remplaçants : 16. Juan Manuel Vivas, 17. Joaquin Yakiche, 18. Gael Galvan, 19. Alvaro Garcia Iandolino, 20. Agustin Sarelli, 21. Jeronimo Llorens, 22. Facundo Rodriguez, 23. Felipe Ledesma.

L’annonce de l’équipe des Junior Boks a prêté à confusion, affichant cinq changements par rapport à la victoire sur les Fidji, alors qu’il n’y en avait que trois : Jaco Grobbelaar, Phillip-Albert van Niekerk et Bruce Sherwood.

Quelques changements de position sont à noter, notamment le passage de Bathobele Hlekani de la 2e ligne à l’aile de la 3e, mais le changement le plus frappant a été la décision d’opter pour une répartition en 6/2 sur le banc.

La dernière confrontation entre les deux équipes, lors du Rugby Championship U20, en mai en Australie, a sans doute eu une influence sur cette décision. Les Boks avaient réussi à conserver deux petits points d’avance. L’agressivité affichée par les Argentins contre l’Angleterre, samedi dernier, a également joué son rôle auprès des Sudafs.

Les Pumitas ont procédé à cinq retouches après la défaite face aux Anglais : talon, 2e ligne mêlée et centre) et ne craindront pas les Juniors Boks, d’autant qu’ils avaient bien failli les éliminer l’an dernier lors de la phase de poule. Les locaux, eux, se satisferont d’une victoire, même sans la manière.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
South Africa U20
12 - 31
Temps complet
Argentina U20
Toutes les stats et les données

Australie (5) – Italie (11)Poule B (19h)

AUSTRALIE : 1. Lington Ieli, 2. Ottavio Tuipulotu, 3. Trevor King, 4. Toby Macpherson (cap), 5. Ollie McCrea, 6. Aden Ekanayake, 7. Dane Sawers, 8. Jack Harley; 9. Dan Nelson, 10. Harry McLaughlin-Phillips; 11. Angus Staniforth, 12. Jarrah McLeod, 13. Kadin Pritchard, 14. Ronan Leahy; 15. Shane Wilcox.

Remplaçants : 16. Bryn Edwards, 17. Nathaniel Tiitii, 18. Nick Bloomfield, 19. Eamon Doyle, 20. Dominic Thygesen, 21. Billy Dickens, 22. Joe Dillon, 23. Frankie Goldsbrough.

ITALIE : 1. Sergio Pelliccioli, 2. Valerio Siciliano, 3. Federico Pisani, 4. Samuele Mirenzi, 5. Piero Gritti, 6. Nelson Casartelli, 7. Luca Bellucci, 8. Giacomo Milano; 9. Lorenzo Casilio, 10. Simone Brisighella; 11. Lorenzo Elettri, 12. Patrick de Villiers, 13. Nicola Bozzo (capt), 14. Francesco Imberti; 15. Mirko Belloni. Reps :

Remplaçants : 16. Nicholas Gasperini, 17. Francesco Gentile, 18. Davide Ascari, 19. Mattia Midena, 20. Tommaso Redondi, 21. Jacopo Botturi, 22. Mattia Jimenez, 23. Marco Scalabrin.

Ce n’est que lorsque les Junior Wallabies sont revenus à 15 contre 15 (carton rouge de 20 min infligé à Harvey Cordukes) qu’ils ont réussi à se calmer et à battre la Géorgie 35-11 grâce à un retournement de situation en 2e mi-temps samedi dernier. Menés 6-8 à 14 contre 15, ils ont infligé un 29-3 dans les 33 minutes restantes du match.

Cordukes a été suspendu pour deux matchs, tandis que Jack Barrett (jambe), Tevita Alatini (genou), Ben Di Staso (côtes) and Hwi Sharples (ischios) sont tous forfait pour le reste de la compétition. Conséquence, Nathaniel Tiitii, Billy Dickens, Will Goddard et Austin Durbridge, tous issus des Waratahs, ont été appelés en renfort.

Cela veut dire qu’en vue du match de jeudi, le boss des Juniors Wallabies Nathan Gray a effectué six changements dans son XV de départ : cinq dans le pack et un parmi les arrières. Le capitaine Toby Macpherson, Dane Sawers, et Jack Harley sont les trois rescapés parmi les avants, tandis qu’Angus Staniforth est le seul nouveau derrière, sur l’aile droite.

L’Italie, étrillé 15-55 par une équipe d’Irlande qu’elle avait été à deux doigts de battre à Cork en février dernier, a charcuté son XV au scalpel en procédant à neuf changements, cinq dans le pack et quatre parmi les trois-quarts.

L’année dernière, ils avaient piégé l’Afrique du Sud, rattrapant ainsi la terrible défaite du premier tour contre l’Argentine. Difficile, cependant, d’imaginer que la foudre frappe deux fois au même endroit, et que les Aussies soient éliminés.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Australia U20
12 - 17
Temps complet
Italy U20
Toutes les stats et les données

Cet article a été à l’origine publié en anglais sur RugbyPass.com et adapté en français par Jérémy Fahner.

 

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

USER NOTICE:

As of today you will need to reset your password to log into RugbyPass to continue commenting on articles.

Please click the ‘Login’ button below to be redirected and start the account validation and password reset process.

Thank you,

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Boks without another RWC-winning titan after naming Rugby Championship squad Boks lose RWC-winning titan after naming Rugby Championship squad
Search