A Perth, France 7 veut se relancer et France 7 Féminine confirmer

Par Willy Billiard
PERTH, AUSTRALIE - 24 JANVIER : Carla Neisen et Paulin Riva (France) posent pendant la présentation des capitaines avant le SVNS 2024 de Perth à l'hôtel Rendezvous, le 24 janvier 2024 à Perth, en Australie. (Photo par Paul Kane/Getty Images)

France 7 Féminine a démontré une performance impressionnante en poussant l’Australie au tournoi du Cap en finale, manquant de peu de remporter le premier titre de son histoire.

ADVERTISEMENT

Dans le même temps, du côté masculin, les joueurs ont du retard à rattraper après un départ poussif, attendant le demi de mêlée Antoine Dupont qui devrait mettre en pratique sa mue à Vancouver.

Avant le HSBC SVNS de Perth, voici les enjeux pour France 7.

France 7 : s’extirper du ventre mou

L’équipe de France masculine de rugby à sept a connu une trajectoire notable au cours des dernières saisons. Son meilleur classement général a été enregistré lors de la saison 2019-20, où elle s’est classée sixième. Durant cette période, l’équipe a réussi à remporter un tournoi, marquant ainsi un succès significatif.

Cependant, à la fin de la saison 2022-23, l’équipe s’est positionnée au quatrième rang du classement général. Malgré ce classement solide, les résultats récents montrent un léger déclin. À Dubaï, l’équipe a terminé au neuvième rang, suivi d’une huitième place au Cap. Néanmoins, un point positif est le quatrième rang atteint lors de l’étape australienne en 2023.

Ces performances suggèrent que l’équipe masculine française de rugby à sept est toujours compétitive, mais elle pourrait chercher à renforcer sa cohésion et son rendement pour maintenir une position de premier plan dans les tournois à venir.

France 7 Féminine : décrocher la timbale

France 7 féminine a connu des moments remarquables au cours des dernières saisons. Son meilleur classement général a été enregistré lors de la saison 2021-22, où elle a atteint une position enviable de deuxième. Malgré cette performance exceptionnelle, l’équipe n’a pas encore remporté de tournois, mais elle s’est régulièrement positionnée parmi les meilleures.

Au terme de la saison 2022-23, France 7 féminine a conservé une position solide, se classant au quatrième rang. Les résultats récents témoignent de la constance de l’équipe, avec une troisième place à Dubaï et une place de finaliste au Cap.

L’Australie semble être une terre prometteuse pour celles qui se sont classées deuxième lors du dernier tournoi de Sydney en 2023.

ADVERTISEMENT

Ces performances récentes laissent entrevoir un avenir prometteur pour l’équipe de David Courteix, avec une présence constante parmi les meilleures et un potentiel de conquête de titres à l’horizon.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 6 hours ago
British & Irish Lions free agent open to Super Rugby switch

There are a couple of teams who could use a stop gap experienced head. Blues - I’m not sure the Blues have signed a replacement for Caleb Tangitau (if he hasn’t been let go to make room for Barrett) yet, or whether Reiko is going on sabbatical and/or will remain in the squad. With exciting young French player Xavi Taele looking destined for higher honors in black, talented breakthrough rookie Cory Evan’s, and a couple of utilities, in AJ Lam and Bryce Heem(even Clarke?), all trying to learn the midfield trade, Williams could be a great aid. The Blues signed key English center Joe Marchant before he was raised to that level, and were possibly in the hunt to bring back the dependable Tele’a from the Highlanders. Possible the main squeeze which would put to bed any signing here would be the battle at 10 with Beauden’s return, and the forcing of Plummer back into the midfield. Hurricanes - Jordie Barrett is off to Leinster for a sabbatical next year but the more likely signing would be Billy’s brother back in the team. The Hurricanes are light on the outside with the loss of Salesi Rayasi to the Top 14 and if no quality is found to back up Kini Naholo, the midfield of Sullivan or Proctors could find themselves on the wing and space for a leader to show the Hurricanes three All Black midfield hopefuls (Higgins, Proctor, Umaga-Jensen) how its done. Highlanders - Rotation is high as usual at the Highlanders and versatility remains a strength with a lot of the squad. With compatriot Rhys Patchell signing a move to the JRLO, the passing of outside back Connor Garden-Bachop, and confirmed departure of Argentine wing Martin Bogado, the versatility of many of the young backups in the squad could see a veteran 12 like Williams being a strong partner for the robust Tele’a. With hope that the other Umaga-Jensen brother can force him out of the starting lineup, and shifting the sides general Sam Gilbert back into 10, the off-contract midfielder might seen as the perfect option for a squad still looking to fill one back spot.

5 Go to comments
FEATURE
FEATURE 'Ireland could end up with 20 Lions after winning back the world's respect' 'Ireland could end up with 20 Lions after winning back the world's respect'
Search