Plus de 2,7 millions de spectateurs pour le Top 14

Par Willy Billiard
La Section Paloise Béarn Pyrénées (9e) a enregistré l'une des plus fortes progressions, avec 13% de supporters en plus par rapport à la saison 2022/2023.

La saison 2023/2024 du Top 14 a été la plus suivie de l’histoire avec un record de 2 775 951 spectateurs qui se sont rendus dans les 14 stades, soit une augmentation de 3% (75 000 spectateurs) par rapport à la saison précédente qui constituait déjà un record.

ADVERTISEMENT

En moyenne, ce sont 15 252 personnes qui ont suivi chacune des 185 rencontres du Top 14 cette saison. Le seuil symbolique des 15 000 spectateurs par match a été franchi.

C’est à l’Union Bordeaux-Bègles (3e au classement général) que la meilleure fréquentation a été observée. Pour la dixième saison consécutive, l’UBB a attiré près de 28 000 spectateurs (27 821) par match.

Sur les marches suivantes se trouvent le Stade Toulousain (1er) avec une moyenne de 20 626 spectateurs, le LOU Rugby (11e) avec 17 710, et le RC Toulon (4e) avec 17 099.

A noter que le RC Toulon a réalisé la meilleure affluence de la saison lors de son match contre le Stade Toulousain, délocalisé pour l’occasion à Marseille, attirant 61 284 spectateurs.

Related

77% de taux de remplissage

Le Stade Français Paris (2e) et la Section Paloise Béarn Pyrénées (9e) ont enregistré les plus fortes progressions, avec respectivement 24% et 13% de supporters en plus par rapport à la saison 2022/2023.

ADVERTISEMENT

Il est attendu que le record soit une nouvelle fois battu la saison prochaine puisque le taux de remplissage moyen des stades de Top 14 était de 77%.

Seul le Stade Rochelais (5e) affiche un taux de remplissage de 100%, avec 92 matchs à guichets fermés consécutifs depuis la saison 2015/2016.

Il reste encore trois matchs à disputer au cours des trois prochaines semaines pour décrocher le Bouclier de Brennus. Les demi-finales à Bordeaux les 21 et 22 juin, puis la finale à Marseille le 28 juin se joueront à guichets fermés.

ADVERTISEMENT

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 6 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
TRENDING
TRENDING Ciaran Frawley's career now hanging 'in the balance' Ciaran Frawley's career now hanging in the balance claims Ireland star
Search