Select Edition

Nord Nord
Sud Sud
Mondial Mondial
Nouvelle Zélande Nouvelle Zélande
France France

Le Canada bat les USA en ouverture du Pacific Four Series

Par RugbyPass
Le Canada contre les États-Unis dans un match des 2024 Pacific Four Series au Dignity Health Sports Park, le dimanche 28 avril 2024 à Carson, en Californie. © 2024 Alex Ho ( aho_240428_0489_09 )

Le Canada a entamé sa campagne des World Rugby Pacific Four Series 2024 par une victoire 50-7 sur les États-Unis au Dignity Health Sports Park de Los Angeles, dimanche 28 avril.

ADVERTISEMENT

Les finalistes de l’édition 2023 ont inscrit huit essais malgré l’écart de cinq places qui les sépare dans le classement mondial féminin de World Rugby.

La capitaine Sophie de Goede a une nouvelle fois été indispensable en inscrivant deux essais et en passant 18 points au pied. Claire Gallagher a également inscrit un doublé lors d’une prestation impressionnante à l’ouverture.

« C’était un match très physique, surtout en première période, comme on pouvait s’y attendre contre les États-Unis », a réagi la capitaine De Goede après la victoire.

« On a vraiment dû travailler dur sur cette première période avant d’accélérer le rythme en seconde période et je suis très fière de la façon dont nous l’avons fait.

« Nous devions juste faire en sorte de faire circuler le ballon plus rapidement et d’anticiper un peu plus.

« Le placement du ballon était correct en première période, mais nous n’étions pas assez proactives dans nos positionnements pour mettre la pression avec nos courses, et elles faisaient un très bon travail en montant très vite. »

Deux essais en 10 minutes

Jouant devant leurs supporters pour la première fois depuis 2021, les États-Unis ont bien débuté la rencontre, mais le Canada a pris l’avantage 10-0 en autant de minutes.

ADVERTISEMENT

Deux essais suite à deux mauls inarrêtables initiés à l’extérieur des 22 des Women’s Eagles ont enfoncé la défense américaine.

Claire Gallagher a été la première à bénéficier du bon travail des avants, leurs impacts au milieu créant de l’espace pour que la demie d’ouverture puisse franchir.

Tyson Beukeboom, sur le point de devenir la détentrice du record de sélections pour le Canada, honorait ensuite sa 66e cape par un essai, la deuxième-ligne aplatissant à la suite d’un puissant groupé pénétrant.

Sophie de Goede n’ayant pas réussi à ajouter les extras à chaque fois, le Canada comptait autant de points au tableau que de minutes jouées.

ADVERTISEMENT

Cette avance de 10-0 a cependant été réduite à seulement trois points lorsque la troisième-ligne des USA Georgie Perris-Redding, auteure d’un triplé lors du match de préparation contre l’Afrique du Sud, a marqué pour débloquer le compteur des Américaines.

Le ballon aplati dans l’ombre des poteaux a permis à Gabby Cantorna de passer la transformation la plus simple. C’était alors les seuls points des USA.

Le Canada a réagi en inscrivant un troisième essai lorsque Laetitia Royer, la partenaire de deuxième-ligne de Beukeboom, s’enfonçait dans l’axe et marquait de 25 mètres, de Goede passant cette fois la transformation.

Les Etats-Unis ont continué à faire preuve d’imagination en attaque, notamment grâce à la tranchante Hope Rogers au milieu, complétés par de belles combinaisons des arrières. Mais le jeu au pied du Canada a été très efficace et les occasions furent rares dans une fin de première période sans autre point.

Les Etats-Unis sans réponse

Le Canada a accéléré le rythme au début de la deuxième mi-temps et a marqué 33 points sans réponse après la pause.

Madison Grant est passée sur l’autre aile pour marquer deux minutes après le début de la seconde période. L’essai suivant a été inscrit à la suite d’une mêlée et de Goede a marqué le premier de ses deux essais à la 50e minute.

Cinq minutes plus tard, la flanker a de nouveau aplati après une bonne combinaison avec sa collègue de la troisième-ligne, Pamphinette Buisa.

A ce stade, le Canada était en pleine ascension, mais les Etats-Unis ont réussi à ralentir le flux jusqu’à ce que Gallagher marque son deuxième essai après plusieurs phases de jeu.

L’arbitre Tyler Miller, pour son premier test au sifflet, sanctionnait alors Bulou Mataitoga d’un carton jaune pour anti-jeu sur Alexandra Tessier.

Les Etats-Unis ont eu des occasions de marquer malgré leur effectif réduit à 14 joueuses et la pression qu’elles ont exercée sur la défense canadienne a conduit à une accumulation de plaquages hauts et à un carton jaune pour Gallagher, la seule tache à son palmarès.

Le banc canadien, notamment l’arrière Fancy Bermudez, a eu un impact en fin de match et l’avant remplaçante, Julia Omokhuale, a ajouté un huitième essai vers la fin, que Tessier a transformé, pour que le Canada atteigne passe les 50 points et porte à neuf matchs sa série de victoires sur ses rivales nord-américaines.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

USER NOTICE:

As of today you will need to reset your password to log into RugbyPass to continue commenting on articles.

Please click the ‘Login’ button below to be redirected and start the account validation and password reset process.

Thank you,

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Andy Goode: My British & Irish Lions XV a year out Irish still dominate Lions line-up a year out from Wallabies series
Search