Feleu et Ménager dans l’Equipe du Tournoi des Six Nations 2024

Par Willy Billiard
BORDEAUX, FRANCE - 27 AVRIL : Morwenna Talling (Angleterre) est plaquée par Manae Feleu (France) lors du match du Guinness Women's Six Nations 2024 entre la France et l'Angleterre au Stade Chaban-Delmas le 27 avril 2024 à Bordeaux, France. (Photo par David Rogers/Getty Images)

Les Françaises auraient pu tout remporter dans ce Tournoi des Six Nations 2024. Invincibles jusqu’à la dernière journée, elles ont pris la vague anglaise de plein fouet ce qui leur a coûté le Grand Chelem. Et face au choix des internautes, elles sont passées quasiment inaperçues.

ADVERTISEMENT

On retrouvait les Françaises bien placées dans deux catégories : l’Essai du Tournoi (celui d’Annaëlle Deshaye contre l’Italie à Jean-Bouin) et la Joueuse du Tournoi – la troisième-ligne Romane Ménager qui s’était classée sixième en termes de mètres parcourus (404,4 –262,8 mètres gagnés) et troisième pour les offloads (six).

Finalement, rien de tout cela n’est arrivé lorsque Six Nations Rugby a dévoilé le résultat des votes des internautes.

Womens Six Nations

P
W
L
D
PF
PA
PD
BP T
BP-7
BP
Total
1
England Women's
5
5
0
0
28
2
France Women's
5
4
1
0
19
3
Ireland Women's
5
2
3
0
10
4
Scotland Women's
5
2
3
0
9
5
Italy Women's
5
1
4
0
7
6
Wales Women's
5
1
4
0
5

L’Essai du Tournoi, par l’Italienne Alyssa D’Incà

L’Essai du Tournoi a été attribué à l’ailière de l’Italie Alyssa D’Incà, ironiquement contre la France lors de la troisième journée aux dépens d’une Morgane Bourgeois désemparée.

« Je me souviens que je me sentais très fatiguée, mais je cherchais un espace », a expliqué la joueuse de 22 ans dans une interview accordée à Six Nations Rugby. « J’ai vu qu’Emma (Stevanin, ndlr) avait réussi à casser la ligne et j’étais prête à récupérer le offload.

« J’ai crié aussi fort que possible pour qu’elle me transmette le ballon, puis j’ai couru aussi vite que j’ai pu, et heureusement, j’ai pu m’échapper pour marquer. »

La Joueuse du Tournoi : l’Anglaise Ellie Kildunne

Le titre de Joueuse du Tournoi a été accordé à l’arrière des Red Roses et ses cheveux en folie, Ellie Kildunne, A 24 ans, elle a dominé le classement des statistiques du Tournoi dans cinq catégories : meilleure marqueuse d’essais (9), meilleure marqueuse de points (45), ainsi que joueuse ayant parcouru le plus de mètres (869,3) et gagné le plus de mètres (677,5), ainsi que réalisé le plus grand nombre de franchissements (13).

« Je n’ai jamais été réputée pour ma force. J’ai mis longtemps pour comprendre les avantages d’être forte sur le terrain et pas seulement rapide. Il y a des filles qui peuvent vous percuter de plein fouet et vous devez trouver un moyen de les repousser. Si je suis honnête, et c’est un concept vraiment bizarre, c’est grâce à mes cheveux », a-t-elle confié à Six Nations Rugby.

ADVERTISEMENT

« Je me souviens d’avoir regardé l’équipe masculine de rugby à sept d’Afrique du Sud, et d’avoir observé leurs cheveux s’agiter lorsqu’ils couraient avec le ballon. Un jour, j’ai oublié mon bandeau et je me suis retrouvée à jouer avec les cheveux détachés, ce qui m’a donné l’impression d’être beaucoup plus forte, beaucoup plus rapide. Chaque contact que je faisais était presque comme le plus gros contact du match, et je voyais mes cheveux s’envoler, ce qui me donnait l’impression d’être plus forte que tout le monde sur le terrain.

« Peu de gens le savent : ils pensent que j’ai les cheveux détachés parce que je peux le faire, mais c’est bien plus que ça. Les jeunes filles et les garçons qui manquent de confiance en eux ou qui découvrent des aspects de leur jeu qu’ils ne maîtrisent pas et sur lesquels ils veulent travailler : la façon dont vous vous y prenez n’a pas d’importance.

« Par exemple, j’ai longtemps porté des épaulettes et je ne pouvais pas jouer sans elles ; mais un jour je les ai oubliées lors d’une séance d’entraînement et je n’en ai plus eu besoin. Mon truc, ce sont mes cheveux, mais trouvez les vôtres, peu importe ce que c’est, personne ne s’en souciera. Vous êtes un super-héros à votre manière ; il vous suffit de trouver votre pouvoir. »

Manaé et Romane dans l’équipe du Tournoi

Lot de consolation, c’est dans l’équipe du Tournoi – établie par le vote des internautes – que l’on retrouve des Françaises, deux exactement (contre neuf Anglaises !) : la capitaine Manaé Feleu et Romane Ménager.

ADVERTISEMENT

La deuxième-ligne Manaé Feleu a effectué 17 prises de balle en touche – seule Zoe Aldcroft en a fait plus (21) – tout en étant l’une des deux seules joueuses à avoir gratté le plus de ballons (2, à égalité avec Georgia Evans). Elle a également marqué un essai.

Quant à la numéro 8 Romane Ménager, elle a été l’une des trois avants à avoir battu plus de 10 défenseures (13, à égalité avec Aoife Wafer et Alex Matthews) et l’une des deux à avoir réalisé plus de 300 mètres de course avec ballon (404,4 à égalité avec Wafer).

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE How Jack Nowell came good at La Rochelle How Jack Nowell came good at La Rochelle
Search