Victoire historique du Canada sur la Nouvelle-Zélande

Par Ben Smith
Les joueuses du Canada célèbrent après avoir remporté le match des Pacific Four Series 2024 contre les Black Ferns de Nouvelle-Zélande à l'Apollo Projects Stadium, le 19 mai 2024 à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. (Photo par Joe Allison - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Le Canada a remporté la première victoire de son histoire sur les Black Ferns de Nouvelle-Zélande et par conséquent le titre des Pacific Four Series 2024 sous un ciel gris et par un après-midi froid à Christchurch, avec une victoire historique de 22 à 19.

ADVERTISEMENT

Ce résultat incroyable résulte d’une performance impressionnante du pack canadien en seconde période. Après avoir surmonté les difficultés de la première mi-temps, elles ont réussi à marquer deux essais sur groupés pénétrants.

La capitaine Sophie de Goede s’est montrée très inspirée, avec deux passes décisives pour Fancy Bermudez.

La discipline néo-zélandaise en deuxième mi-temps a permis la remontée du Canada, qui a vécu une fin de match compliquée avec 14 joueuses et un essai annulé pour conserver son avance malgré tout.

Par conséquent, le Canada devrait s’emparer de la deuxième place mondiale à la faveur de sa victoire, reléguant la Nouvelle-Zélande à la troisième.

Rencontre
Pacific Four Series
New Zealand Women's
19 - 22
Temps complet
Canada Women's
Toutes les stats et les données

Après avoir raté le coup d’envoi, le Canada s’est ressaisi et a ouvert le score par la botte de Sophie de Goede après une pression soutenue à l’orée des 22 mètres néo-zélandais.

Ruahei Demant a déclenché la riposte néo-zélandaise par un franchissement au milieu du terrain. Les trois-quarts centres ont enchaîné les phases avant que la Nouvelle-Zélande ne bénéficie d’une pénalité, bottée en corner.

ADVERTISEMENT

Le maul efficace des Black Ferns s’est bien mis en place et, après quelques phases, l’ailière gauche Katelyn Vaha’akolo a aplati seule dans le coin, avec Demant et Mererangi Paul qui lui avaient préparé le terrain.

Une transformation brillante de la numéro 10 néo-zélandaise depuis la ligne de touche a permis de creuser un écart de 7 à 3.

Le pack canadien a eu l’occasion de réagir, en s’infiltrant dans les 22 mètres néo-zélandais, mais un ballon perdu a fait échouer l’occasion.

Un débordement de Kennedy Simon au milieu du terrain a permis à la Nouvelle-Zélande et à Vaha’akolo de marquer le deuxième essai. Une sortie de ruck judicieuse de la demie de mêlée Maia Joseph a mis Vaha’akolo en position pour contourner l’arrière et marquer. La transformation de Demant a donné une avance de 14 à 3.

Le Canada mené à la pause

Le Canada a eu l’occasion de réagir avec un coup de pied croisé d’Alex Tessier en direction de l’ailière gauche Paige Ferries. La numéro 8 Gabrielle Senft a été arrêtée après une passe intérieure de Ferries, mais une pénalité a été accordée.

ADVERTISEMENT

Lors de la remise en jeu, le Canada s’est frayé un chemin jusqu’à la touche néo-zélandaise. Une bonne gestion du ballon de De Goede a trouvé l’ailière Fancy Bermudez sur le flanc droit qui a foncé pour réduire l’écart à 14-10.

Graphique d'évolution des points

Canada Women's gagne +3
Temps passé en tête
35
Minutes passées en tête
41
43%
% du match passés en tête
51%
53%
Possession sur les 10 dernières minutes
47%
5
Points sur les 10 dernières minutes
0

Une mêlée néo-zélandaise a provoqué une pénalité à l’intérieur des 22 du Canada. La talonneuse Georgia Ponsonby s’est jetée dans l’en-but, mais son ballon a été retenu.

Le Canada a réussi à repousser la dernière offensive néo-zélandaise de la première période, mais est rentré aux vestiaires avec un retard de 14 à 10.

Deux mauls pour reprendre l’avantage

Cette résistance défensive a porté ses fruits lorsque le groupé pénétrant du Canada a mené au premier essai de la deuxième période par l’intermédiaire de la pilier McKinley Hunt, donnant l’avantage au Canada 15-14. Mais la transformation de De Goede n’est pas passée.

Une série de pénalités néo-zélandaises a donné une nouvelle dynamique au Canada. Cependant, les Black Ferns ont été en mesure de contrer un maul du Canada à partir des cinq mètres, avec la remplaçante Kaipo Olsen-Baker qui a eu un impact immédiat. Après un maul écroulé, elle a capté le ballon suivant lancé en touche.

La trois-quarts centre Sylvia Brunt a reçu un carton jaune pour des fautes répétées après une charge cruciale de De Goede à mi-chemin, qui a entraîné un changement radical tant en termes de possession que d’occupation.

Après le carton de Brunt, le groupé pénétrant du Canada a été arrêté, mais la combinaison De Goede-Bermudez a de nouveau porté ses fruits avec une copie presque conforme de son premier essai. Son doublé donnait au Canada une avance de 22-14.

Les fautes se sont multipliées pour la Nouvelle-Zélande. La sprinteuse Paige Ferries a donné le coup de grâce peu après, s’infiltrant dans le camp néo-zélandais avant d’offrir un offload à Tessier, qui a plongé dans l’en-but.

Pénalités

14
Pénalités concédées
10
2
Cartons jaunes
1
0
Cartons rouges
0

Mais le TMO est intervenu pour demander que l’essai soit annulé après que la transformation a été effectuée en raison d’une obscure obstruction.

La demie de mêlée canadienne Olivia Apps a reçu un carton jaune pour un plaquage dangereux sur Demant, ce qui a ramené le Canada à 14 pour les 10 dernières minutes. Mais les Canadiennes ont réussi à tenir bon et à repousser les Black Ferns. Mikaele-Tu’u a été retenue sur la ligne.

CHRISTCHURCH, NOUVELLE-ZÉLANDE – 19 MAI : Les joueuses du Canada célèbrent après avoir empêché un essai néo-zélandais pendant le match des Pacific Four Series 2024 contre les Black Ferns de Nouvelle-Zélande à l’Apollo Projects Stadium le 19 mai 2024 à Christchurch, Nouvelle-Zélande. (Photo par Joe Allison – World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Elles n’ont pas pu résister plus longtemps, Patricia Maliepo marquant au large après que la trois-quarts centre Amy du Plessis ait fixé la dernière défenseure. Le score est monté à à 22-21 après une transformation de Demant.

Le groupé pénétrant du Canada a permis aux Canadiennes de revenir immédiatement dans le match, grâce à un maul qui a valu un carton jaune à la pilier Aldora Itunu.

Elles n’ont pas été en mesure de marquer sur l’essai suivant, mais alors que le temps s’écoulait, le Canada est parvenu à camper dans le camp adverse et Alex Tessier a dégagé le ballon dans les tribunes, déclenchant des scènes d’émotion pour le Canada.

Daleaka Menin a été élue joueuse du match lors de cette soirée historique pour le Canada qui est devenue championne des Pacific Four Series 2024.

Pacific Four Series

P
W
L
D
PF
PA
PD
BP T
BP-7
BP
Total
1
Canada Women's
3
3
0
0
14
2
New Zealand Women's
2
1
1
0
6
3
USA Women's
3
1
2
0
5
4
Australia Women's
2
0
2
0
2

Related

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Frans Steyn makes waves with response to Israel Dagg comments Frans Steyn makes waves with response to Israel Dagg comments
Search