Victoire historique du Canada sur la Nouvelle-Zélande

Par Ben Smith
Les joueuses du Canada célèbrent après avoir remporté le match des Pacific Four Series 2024 contre les Black Ferns de Nouvelle-Zélande à l'Apollo Projects Stadium, le 19 mai 2024 à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. (Photo par Joe Allison - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Le Canada a remporté la première victoire de son histoire sur les Black Ferns de Nouvelle-Zélande et par conséquent le titre des Pacific Four Series 2024 sous un ciel gris et par un après-midi froid à Christchurch, avec une victoire historique de 22 à 19.

ADVERTISEMENT

Ce résultat incroyable résulte d’une performance impressionnante du pack canadien en seconde période. Après avoir surmonté les difficultés de la première mi-temps, elles ont réussi à marquer deux essais sur groupés pénétrants.

La capitaine Sophie de Goede s’est montrée très inspirée, avec deux passes décisives pour Fancy Bermudez.

La discipline néo-zélandaise en deuxième mi-temps a permis la remontée du Canada, qui a vécu une fin de match compliquée avec 14 joueuses et un essai annulé pour conserver son avance malgré tout.

Par conséquent, le Canada devrait s’emparer de la deuxième place mondiale à la faveur de sa victoire, reléguant la Nouvelle-Zélande à la troisième.

Rencontre
Pacific Four Series
New Zealand Women's
19 - 22
Temps complet
Canada Women's
Toutes les stats et les données

Après avoir raté le coup d’envoi, le Canada s’est ressaisi et a ouvert le score par la botte de Sophie de Goede après une pression soutenue à l’orée des 22 mètres néo-zélandais.

Ruahei Demant a déclenché la riposte néo-zélandaise par un franchissement au milieu du terrain. Les trois-quarts centres ont enchaîné les phases avant que la Nouvelle-Zélande ne bénéficie d’une pénalité, bottée en corner.

ADVERTISEMENT

Le maul efficace des Black Ferns s’est bien mis en place et, après quelques phases, l’ailière gauche Katelyn Vaha’akolo a aplati seule dans le coin, avec Demant et Mererangi Paul qui lui avaient préparé le terrain.

Une transformation brillante de la numéro 10 néo-zélandaise depuis la ligne de touche a permis de creuser un écart de 7 à 3.

Le pack canadien a eu l’occasion de réagir, en s’infiltrant dans les 22 mètres néo-zélandais, mais un ballon perdu a fait échouer l’occasion.

Un débordement de Kennedy Simon au milieu du terrain a permis à la Nouvelle-Zélande et à Vaha’akolo de marquer le deuxième essai. Une sortie de ruck judicieuse de la demie de mêlée Maia Joseph a mis Vaha’akolo en position pour contourner l’arrière et marquer. La transformation de Demant a donné une avance de 14 à 3.

Le Canada mené à la pause

Le Canada a eu l’occasion de réagir avec un coup de pied croisé d’Alex Tessier en direction de l’ailière gauche Paige Ferries. La numéro 8 Gabrielle Senft a été arrêtée après une passe intérieure de Ferries, mais une pénalité a été accordée.

ADVERTISEMENT

Lors de la remise en jeu, le Canada s’est frayé un chemin jusqu’à la touche néo-zélandaise. Une bonne gestion du ballon de De Goede a trouvé l’ailière Fancy Bermudez sur le flanc droit qui a foncé pour réduire l’écart à 14-10.

Graphique d'évolution des points

Canada Women's gagne +3
Temps passé en tête
35
Minutes passées en tête
41
43%
% du match passés en tête
51%
53%
Possession sur les 10 dernières minutes
47%
5
Points sur les 10 dernières minutes
0

Une mêlée néo-zélandaise a provoqué une pénalité à l’intérieur des 22 du Canada. La talonneuse Georgia Ponsonby s’est jetée dans l’en-but, mais son ballon a été retenu.

Le Canada a réussi à repousser la dernière offensive néo-zélandaise de la première période, mais est rentré aux vestiaires avec un retard de 14 à 10.

Deux mauls pour reprendre l’avantage

Cette résistance défensive a porté ses fruits lorsque le groupé pénétrant du Canada a mené au premier essai de la deuxième période par l’intermédiaire de la pilier McKinley Hunt, donnant l’avantage au Canada 15-14. Mais la transformation de De Goede n’est pas passée.

Une série de pénalités néo-zélandaises a donné une nouvelle dynamique au Canada. Cependant, les Black Ferns ont été en mesure de contrer un maul du Canada à partir des cinq mètres, avec la remplaçante Kaipo Olsen-Baker qui a eu un impact immédiat. Après un maul écroulé, elle a capté le ballon suivant lancé en touche.

La trois-quarts centre Sylvia Brunt a reçu un carton jaune pour des fautes répétées après une charge cruciale de De Goede à mi-chemin, qui a entraîné un changement radical tant en termes de possession que d’occupation.

Après le carton de Brunt, le groupé pénétrant du Canada a été arrêté, mais la combinaison De Goede-Bermudez a de nouveau porté ses fruits avec une copie presque conforme de son premier essai. Son doublé donnait au Canada une avance de 22-14.

Les fautes se sont multipliées pour la Nouvelle-Zélande. La sprinteuse Paige Ferries a donné le coup de grâce peu après, s’infiltrant dans le camp néo-zélandais avant d’offrir un offload à Tessier, qui a plongé dans l’en-but.

Pénalités

14
Pénalités concédées
10
2
Cartons jaunes
1
0
Cartons rouges
0

Mais le TMO est intervenu pour demander que l’essai soit annulé après que la transformation a été effectuée en raison d’une obscure obstruction.

La demie de mêlée canadienne Olivia Apps a reçu un carton jaune pour un plaquage dangereux sur Demant, ce qui a ramené le Canada à 14 pour les 10 dernières minutes. Mais les Canadiennes ont réussi à tenir bon et à repousser les Black Ferns. Mikaele-Tu’u a été retenue sur la ligne.

CHRISTCHURCH, NOUVELLE-ZÉLANDE – 19 MAI : Les joueuses du Canada célèbrent après avoir empêché un essai néo-zélandais pendant le match des Pacific Four Series 2024 contre les Black Ferns de Nouvelle-Zélande à l’Apollo Projects Stadium le 19 mai 2024 à Christchurch, Nouvelle-Zélande. (Photo par Joe Allison – World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Elles n’ont pas pu résister plus longtemps, Patricia Maliepo marquant au large après que la trois-quarts centre Amy du Plessis ait fixé la dernière défenseure. Le score est monté à à 22-21 après une transformation de Demant.

Le groupé pénétrant du Canada a permis aux Canadiennes de revenir immédiatement dans le match, grâce à un maul qui a valu un carton jaune à la pilier Aldora Itunu.

Elles n’ont pas été en mesure de marquer sur l’essai suivant, mais alors que le temps s’écoulait, le Canada est parvenu à camper dans le camp adverse et Alex Tessier a dégagé le ballon dans les tribunes, déclenchant des scènes d’émotion pour le Canada.

Daleaka Menin a été élue joueuse du match lors de cette soirée historique pour le Canada qui est devenue championne des Pacific Four Series 2024.

Pacific Four Series

P
W
L
D
PF
PA
PD
BP T
BP-7
BP
Total
1
Canada Women's
3
3
0
0
14
2
New Zealand Women's
2
1
1
0
6
3
USA Women's
3
1
2
0
5
4
Australia Women's
2
0
2
0
2

Related

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Maori All Black Connor Garden-Bachop has passed away aged 25 Highlanders winger Connor Garden-Bachop passes
Search