HSBC SVNS : l'Australie peut-elle s'imposer une seconde fois ?

Par RugbyPass
Australia celebrate their SVNS win. Photo by Martin Dokoupil/Getty Images

Tim Walsh, l’entraîneur de l’Australie, a invité son équipe à poursuivre ses efforts entamés à Dubaï pour tenter de remporter son premier titre dans le tournoi du Cap ce week-end.

ADVERTISEMENT

Maddison Levi a inscrit 12 essais, un record dans le tournoi, lors du Emirates Dubaï 7s. L’Australie a donné le coup d’envoi du HSBC SVNS 2024 en remportant la médaille d’or, sa quatrième victoire consécutive au Sevens Stadium.

Cette campagne victorieuse a été marquée par des victoires dans les matchs à élimination directe contre les États-Unis, la France et les Black Ferns Sevens – puisqu’elles ont mis fin à la série de 41 victoires de la Nouvelle-Zélande en finale -, soit les trois équipes qui ont terminé avec elles dans les quatre premiers du classement de la saison 2023.

Walsh, qui a convoqué un groupe inchangé de 13 joueuses pour ce week-end, espère que l’Australie pourra remporter un deuxième tournoi consécutif au DHL Stadium et viser un quatrième titre sur le circuit.

« Le défi de cette semaine est de continuer là où nous avons terminé à Dubaï. Le deuxième jour à Dubaï a été l’une des meilleures performances que j’ai vues de la part de cette équipe », explique Tim Walsh.

« Nous avons battu les trois meilleures équipes du monde dans le plus pur style du rugby à sept féminin australien. Nous avons joué sans pitié et nous nous sommes adaptées à chaque adversaire en conséquence – ce fut une performance très soignée, pleine d’envie et de technique.

« Nous ne nous faisons pas d’illusions sur le fait que le Cap présentera un défi tout aussi dur et nous sommes en train de nous préparer et de nous immerger dans notre travail. »

ADVERTISEMENT

L’Australie débutera sa campagne au Cap contre l’Espagne samedi 9 décembre à 09h22 heure locale (GMT+2) avant d’affronter les Fidji et le Japon dans la poule A.

Les Fidji ont terminé cinquièmes à Dubaï, après avoir été battues par la France en quarts de finale de Cup, tandis que le Japon et l’Espagne ont dû se contenter des matchs pour la neuvième place lors de la deuxième journée.

Le Japon a battu la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud pour s’emparer de la neuvième place, tandis que l’Espagne a terminé le tournoi à la dernière place, après avoir perdu contre les mêmes adversaires dimanche dernier.

La Nouvelle-Zélande défend son titre au Cap

La Nouvelle-Zélande sera privée de sa capitaine Sarah Hirini lorsqu’elle entamera sa quête d’une troisième victoire consécutive dans le tournoi du Cap, samedi contre la Grande-Bretagne (coup d’envoi à 9h, heure locale).

Hirini s’est blessée au genou lors du deuxième match de poule des Black Ferns Sevens, contre le même adversaire, au Sevens Stadium.

ADVERTISEMENT

Elle n’a donc pas été retenue pour le HSBC SVNS Cape Town 2024 et c’est Tysha Ikenasio qui prendra sa place dans l’équipe.

Bien qu’il ait fallu un essai de dernière minute de leur capitaine pour battre l’Afrique du Sud lors de leur premier match à Dubaï – après lequel Hirini, déçue, avait déclaré que son équipe « ne jouait juste pas comme la Nouvelle-Zélande » – les Black Ferns Sevens ont battu la Grande-Bretagne, les Fidji, le Brésil puis le Canada pour se qualifier pour la finale.

Ce parcours a également porté à 41 matchs la série record de victoires que les Néo-Zélandaises avaient établie lors de la phase de poule, une série qui s’est achevée en finale de Cup lorsque Levi a marqué l’essai décisif.

Les championnes en titre des Series entraînées par Cory Sweeney auront à cœur de se remettre de l’échec qu’elles ont subi à Dubaï, comme elles l’avaient fait la saison dernière, lorsqu’elles avaient remporté 36 matchs d’affilée pour s’adjuger six tournois consécutifs.

La Nouvelle-Zélande retrouvera le Brésil et la Grande-Bretagne au Cap, tandis que l’Irlande, qui a terminé sixième à Dubaï, complète le tableau de la poule B.

Allan Temple-Jones, le sélectionneur de l’Irlande, a été contraint à un changement dans son équipe, Lucinda Kinghan remplaçant Kathy Baker, en raison d’une blessure, avant le match de ce week-end.

Après sa défaite face aux Black Ferns Sevens en quarts de finale à Dubaï, le Brésil a été battu par les États-Unis et termine le tournoi à la huitième position.

La Grande-Bretagne, quant à elle, a mis fin à une campagne décevante en battant l’Espagne lors du match pour la 11e place et espère que cela lui permettra d’obtenir un meilleur résultat au Cap ce week-end.

Les Springbok Women’s Sevens confiantes avant leur tournoi à domicile

La co-capitaine de l’Afrique du Sud, Zintle Mpupha, est persuadée que son équipe peut créer quelques surprises dans le cadre de la poule C de son tournoi à domicile au Cap.

Lors de leur premier match à Dubaï, les Springbok Women’s Sevens ont été à deux doigts d’obtenir le meilleur résultat de leur histoire, avant qu’un essai de Sara Hirini en fin de rencontre ne permette aux Black Ferns Sevens de s’imposer 19-14.

Mpupha, qui est forfait au Cap en raison d’un protocole commotion, et l’Afrique du Sud ont finalement dû se contenter de la 10e place le week-end dernier, mais leurs performances au Sevens Stadium ont montré qu’elles n’étaient pas à prendre à la légère cette saison.

Et l’équipe ne craint aucun de ses adversaires de la poule C, bien qu’elle soit confrontée à la France, médaillée de bronze à Dubaï, au Canada et aux États-Unis – qui ont terminé troisièmes des Series 2023 – lors de la première journée au DHL Stadium.

« Je sais que ce sont des équipes titulaires du circuit… ce sont de grosses équipes, elles ont toutes atteint les quarts de finale la semaine dernière », constate Mpupha auprès de World Rugby.

« Vous savez, c’est là où nous voulons être et c’est le défi que nous voulons toutes relever à chaque tournoi. Et là, nous sommes prêtes à le relever.

« Rien n’est jamais facile et nous allons vraiment nous battre pour y arriver et nous serrer les coudes comme nous le faisons toujours. On ne sait jamais ce qui peut se passer. »

Le Canada a obtenu son meilleur résultat dans un tournoi depuis février 2020 en terminant quatrième à Dubaï, et l’équipe commencera sa campagne au Cap par un match accrocheur contre les États-Unis à 9h44, heure locale.

Les États-Unis ont terminé à une décevante septième place à The Sevens Stadium et auront à cœur de retrouver les demi-finales de la Cup ce week-end.

Le Canada disputera le dernier match de la poule C – et le programme féminin de la première journée – en rejouant la finale de bronze de la semaine dernière contre la France (coup d’envoi à 17h06, heure locale), ce qui lui offrira une première occasion de prendre sa revanche.

Le sélectionneur français David Courteix a convoqué une équipe inchangée pour le voyage au Cap, à la recherche de son premier titre en Cup, après avoir terminé quatrième et cinquième au DHL Stadium.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE ‘Original Captain America’ Madison Hughes ready for one last Olympic shot ‘Original Captain America’ Madison Hughes ready for one last Olympic shot
Search