Entre genévrier et laits végétaux, Antoine Dupont dévoile ses secrets d’une bonne alimentation

Par Willy Billiard
LONDRES, ANGLETERRE - 25 MAI : Antoine Dupont, le capitaine toulousain, pendant la finale de l'Investec Champions Cup entre Leinster Rugby et le Stade toulousain au Tottenham Hotspur Stadium le 25 mai 2024 à Londres, en Angleterre. (Photo par David Rogers/Getty Images)

Pour tenir la distance, quels sont les secrets d’Antoine Dupont pour conserver une vie saine et une bonne hygiène de vie ? En deux mots : un bon repos et une alimentation équilibrée, quoique surprenante.

ADVERTISEMENT

Courant juin, à l’occasion d’un rendez-vous avec son partenaire Danone, il a accepté de lever le voile sur quelques secrets qui lui permettent d’assurer un véritable marathon de rendez-vous forts et d’enchaîner les titres, aussi bien à XV qu’à VII.

Une semaine après avoir été sacré champion d’Europe avec le Stade Toulousain, il enchaînait avec France 7 pour décrocher le titre de champion du SVNS 2024 à Madrid. Un mois plus tard, il remportait la finale du Top 14 avec le Stade Toulousain. Et après une semaine de repos, il était attendu avec France 7 pour la dernière ligne droite avant les JO de Paris 2024.

Entre-temps, on l’a vu apparaître dans des pubs télévisées, notamment pour Volvic avec Éric Judor dans un ton résolument drôle et décalé dans lequel le duo fonctionne à merveille. Mais derrière cet aspect léger, c’est un message sur une bonne hygiène de vie bien ancré dans son territoire que le joueur tente de faire passer.

Genévrier et laits végétaux

« Ce qu’il est important de valoriser pour moi, c’est une hygiène de vie saine, l’importance de l’hydratation et l’ancrage local avec Volvic, implanté dans la région Auvergne. Ça n’est pas la même région, mais moi aussi j’ai ce lien très fort avec mon terroir dans les Hautes-Pyrénées. Ils ont aussi très bien compris que c’était important pour moi de faire les tournages publicitaires à la maison, ça permet de passer des bons moments », dit-il dans une interview au Parisien.

« Avec les pathologies et les douleurs que tu as, tu cherches des solutions pour gérer les maux. Récemment, j’ai fait une cure de genévrier et de figuier. Ça me paraissait impossible il y a quelque temps, mais un nutritionniste m’a conseillé ça. Je suis ouvert à tester de nouvelles choses.

« Le lait de vache, j’en bois assez peu, je consomme plutôt des laits végétaux. Je vais avoir tendance à consommer des skyrs, c’est intéressant en termes d’apport en protéines lors de la récupération. Je m’intéresse pas mal à la diététique. »

ADVERTISEMENT

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 5 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
FEATURE
FEATURE ‘Original Captain America’ Madison Hughes ready for one last Olympic shot ‘Original Captain America’ Madison Hughes ready for one last Olympic shot
Search