Ce qu'il faut savoir sur le quart de finale Pays de Galles - Argentine

Par RugbyPass
MARSEILLE, FRANCE - SEPTEMBER 09: Argentina supporters during the Rugby World Cup France 2023 match between England and Argentina at Stade Velodrome on September 09, 2023 in Marseille, France. (Photo by Michael Steele - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Le coup d’envoi des quarts de finale sera donné à Marseille, avec la rencontre entre le pays de Galles et l’Argentine, dont le vainqueur affrontera le week-end suivant l’Irlande ou la Nouvelle-Zélande à Saint-Denis.

ADVERTISEMENT

Le pays de Galles n’a toujours pas connu de problème en France. Il a terminé en tête de la Poule C avec 19 points et quatre victoires en quatre matchs, en terminant la première phase de la compétition par une victoire 43-19 contre la Géorgie à Nantes samedi dernier.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
Wales
17 - 29
Temps complet
Argentina
Toutes les stats et les données

Le sélectionneur Warren Gatland a procédé à six changements dans son XV de départ par rapport à l’équipe qui a battu la Géorgie. De nouveau apte, Dan Biggar est titularisé à l’ouverture et Tommy Reffell est maintenu au poste de troisième ligne côté ouvert. Le capitaine Jac Morgan passe sur le côté fermé et Aaron Wainwright remplace Taulupe Faletau, blessé, en numéro huit.

Après une défaite lors de son entrée en lice, contre l’Angleterre, l’Argentine s’est reprise pour décrocher la deuxième place de la Poule D grâce à une victoire 39-27 sur le Japon au Stade de la Beaujoire il y a six jours.

Tomás Cubelli remplace Gonzalo Bertranou à la mêlée et Facundo Isa prend place dans la troisième ligne des Pumas en remplacement de Pablo Matera, forfait pour le reste de la compétition. Ce sont les deux changements apportés par le sélectionneur Michael Cheika à son XV de départ.

Related

La confiance de Cheika en l’expérience ne s’est pas démentie pour autant. L’équipe qui affrontera le pays de Galles à Marseille compte neuf joueurs qui avaient battu l’Irlande à Cardiff au même stade de la Coupe du Monde de Rugby en 2015 : Matías Alemanno, Agustín Creevy, Tomás Cubelli, Facundo Isa, Tomas Lavanini, Julián Montoya, Matías Moroni, Guido Petti et Nicolás Sánchez.

HISTORIQUE

Avec 15 victoires et un match nul en 22 rencontres, le pays de Galles a le dessus sur les Pumas. Il a remporté les deux affiches disputées dans le cadre de la Coupe du Monde de Rugby : en 1991 , pour la première véritable rencontre internationale entre les deux pays, et en 1999.

MATCH MARQUANT

Les essais de Taulupe Faletau et du demi de mêlée Tomos Williams ont contribué à la victoire 20-13 du pays de Galles lors de la dernière rencontre entre les deux équipes, à Cardiff, en novembre 2022. À l’époque, le pays de Galles s’était réjoui de ce résultat, une semaine après avoir encaissé 55 points contre la Nouvelle-Zélande. Le week-end suivant, il avait perdu contre la Géorgie.

POINT-CLÉ

Le pays de Galles a changé de cap sous la houlette de Warren Gatland. Certains avaient tiqué lorsque le sélectionneur avait déclaré que les Gallois « surprendraient pas mal de monde à la Coupe du Ponde », alors qu’ils n’avaient remporté qu’un seul de leurs matchs du Tournoi des Six Nations et un seul de leurs matchs internationaux des Summer Series cette année. Mais le XV du poireau n’est plus qu’à une victoire d’une troisième demi-finale de Coupe du Monde de Rugby en quatre éditions.

FACE-À-FACE

Louis Rees-Zammit – Mateo Carreras. Les deux auteurs d’un triplé lors de la dernière journée de la phase de poules s’affrontent sur la pelouse marseillaise.

Related

L’INCROYABLE STAT

Rees-Zammit sera le seul joueur à avoir débuté les cinq matchs du pays de Galles à la Coupe du Monde de Rugby 2023 à ce jour. Il a marqué cinq essais en quatre rencontres, avec une passe décisive également à son actif. Il est premier de son équipe en ce qui concerne les défenseurs battus (14) et les mètres parcourus avec ballon (325). Il affiche aussi le plus grand nombre de franchissements (4), aux côtés de George North.

L’ARBITRE

Jaco Peyper (Afrique du Sud). Peyper était au sifflet lors de la victoire du pays de Galles sur la France en quarts de finale au Japon il y a quatre ans.

LES ÉQUIPES

PAYS DE GALLES : Liam Williams ; Louis Rees-Zammit, George North, Nick Tompkins, Josh Adams ; Dan Biggar, Gareth Davies ; Gareth Thomas, Ryan Elias, Tomas Francis ; Will Rowlands, Adam Beard ; Jac Morgan (capitaine), Tommy Reffell, Aaron Wainwright

ADVERTISEMENT

Remplaçants : Dewi Lake, Corey Domachowski, Dillon Lewis, Dafydd Jenkins, Christ Tshiunza, Tomos Williams, Sam Costelow, Rio Dyer

ARGENTINE Juan Cruz Mallía ; Emiliano Boffelli, Lucio Cinti, Santiago Chocobares, Mateo Carreras ; Santiago Carreras, Tomas Cubelli ; Thomas Gallo, Julián Montoya (capitaine), Francisco Gómez Kodela ; Guido Petti Pagadizabal, Tomas Lavanini ; Juan Martin González, Marcos Kremer, Facundo Isa

Remplaçants : Agustín Creevy, Joel Sclavi, Eduardo Bello, Matias Alemanno, Rodrigo Bruni, Lautaro Bazán Vélez, Nicolás Sánchez, Matías Moroni

Elimination

New Zealand
South Africa
11 - 12
Final
Argentina
New Zealand
6 - 44
SF1
England
South Africa
15 - 16
SF2
Wales
Argentina
17 - 29
QF1
Ireland
New Zealand
24 - 28
QF2
England
Fiji
30 - 24
QF3
France
South Africa
28 - 29
QF4
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE ‘GB men can be medal contenders in Paris – if they get there’ ‘GB men can be medal contenders in Paris – if they get there’
Search