Andy Farrell prépare déjà l’Irlande à la suite

Par RugbyPass
DUBLIN, IRLANDE - 16 MARS : Calvin Nash et Andrew Porter (Irlande) brandissent le trophée des Six Nations après la victoire de l'équipe lors du Tournoi Guinness des Six Nations 2024 entre l'Irlande et l'Écosse à l'Aviva Stadium, le 16 mars 2024 à Dublin, en Irlande. (Photo par Charles McQuillan/Getty Images)

Andy Farrell estime que le fait de ne pas avoir réussi à remporter deux Grands Chelems consécutifs est la « meilleure chose » pour le développement de son équipe d’Irlande, après avoir mené à bien un nouveau titre de champion.

ADVERTISEMENT

Les hommes de Farrell ont conservé le trophée des Six Nations samedi 16 mars en battant l’Écosse 17-13 à Dublin. Ils ont ainsi rebondi après avoir vu leur bilan de 100 % leur filer entre les doigts face à l’Angleterre.

Related

La génération actuelle de joueurs n’a pas l’habitude de perdre grâce à une remarquable série de 33 victoires en 37 tests au cours des trois dernières années.

Mais le sélectionneur Andy Farrell estime que la défaite 23-22 du week-end dernier à Twickenham les empêchera de penser que tout est facile avant les deux rencontres de la tournée d’été contre les champions du monde sud-africains et les tests d’automne contre la Nouvelle-Zélande, l’Argentine, les Fidji et l’Australie.

Ne pas s’habituer à gagner

« Ce fut une campagne fantastique pour ce groupe et nous poursuivons sur notre lancée en cherchant constamment à nous améliorer en tant que collectif », a-t-il déclaré.

« Mais nous savons tous que les choses changent d’une année sur l’autre en ce qui concerne les personnes, les blessures et tout le reste, le staff qui part, le staff qui arrive, le nouveau staff.

« Je pense que la défaite de la semaine dernière sera la meilleure chose pour nous en tant que groupe parce que certains de ces garçons, inconsciemment maintenant, pas de leur propre fait, ont été habitués à gagner.

« Pour certains d’entre eux qui ne sont pas du tout habitués à perdre, ils en arrivent au point où ils se rendent au match en se disant que ça va le faire.

ADVERTISEMENT

« Mais ça ne se passe pas comme ça. Ça ne se passe pas facilement dans le Tournoi des Six Nations parce que les choses changent d’une semaine à l’autre et que le test de la semaine dernière était un vrai test-match à Twickenham. Nous en tirerons les leçons et ce sera important pour avancer, comme l’a été ce match (contre l’Écosse). »

Fier de ce groupe

Les essais de Dan Sheehan et Andrew Porter, ainsi que les sept points de Jack Crowley, ont mis l’Irlande sur la voie du titre de champion à l’Aviva Stadium, avant que l’essai de consolation de Huw Jones ne lance une fin de match à l’issue moins certaine.

Andy Farrell, qui ne participera pas au Tournoi des Six Nations l’année prochaine puisqu’il prendra une pause pour diriger la tournée des British and Irish Lions en Australie en 2025, se dit « incroyablement fier » de ce que ses joueurs ont accompli.

« Je ne doute pas que l’Écosse sera fière de sa performance aussi, mais en fin de compte, nous sommes ravis », a-t-il estimé. « Il s’agit pour nous de gagner des championnats et c’est incroyablement plaisant parce que c’est si difficile à faire.

« Tout le monde parle constamment de Grand Chelem et on se laisse porté par ça aussi. Mais s’il n’y a jamais eu deux Grands Chelems consécutifs, il y a bien une raison à ça.

ADVERTISEMENT

« En ce qui nous concerne, être en position de remporter deux Tournois des Six Nations à la suite est un sentiment agréable parce que ça entre dans l’histoire du rugby irlandais. Nous sommes incroyablement fiers de ce groupe. »

La retraite pour Peter O’Mahony ?

Farrell devra sans doute désigner un nouveau capitaine lorsque son équipe se ressemblera à nouveau pour affronter les Springboks en juillet, car il est question que l’actuel capitaine Peter O’Mahony prenne sa retraite internationale. L’Anglais est sur le point de s’entretenir avec le troisième-ligne aile vétéran du Munster.

A la question de savoir s’il allait essayer de convaincre O’Mahony de continuer, Farrell a répondu : « Je ferai tout ce qui est bon pour lui. Je suis un grand fan de Pete depuis le début de sa carrière et nous avons une relation assez proche pour être honnêtes l’un envers l’autre.

« Depuis un an, nous parlons de sa carrière, et notamment de sa fin. Nous sommes réalistes sur ce point. Je n’ai aucun doute sur le fait que nous allons discuter de tout ça dans les jours à venir. »

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 59 minutes ago
British & Irish Lions free agent open to Super Rugby switch

There are a couple of teams who could use a stop gap experienced head. Blues - I’m not sure the Blues have signed a replacement for Caleb Tangitau (if he hasn’t been let go to make room for Barrett) yet, or whether Reiko is going on sabbatical and/or will remain in the squad. With exciting young French player Xavi Taele looking destined for higher honors in black, talented breakthrough rookie Cory Evan’s, and a couple of utilities, in AJ Lam and Bryce Heem(even Clarke?), all trying to learn the midfield trade, Williams could be a great aid. The Blues signed key English center Joe Marchant before he was raised to that level, and were possibly in the hunt to bring back the dependable Tele’a from the Highlanders. Possible the main squeeze which would put to bed any signing here would be the battle at 10 with Beauden’s return, and the forcing of Plummer back into the midfield. Hurricanes - Jordie Barrett is off to Leinster for a sabbatical next year but the more likely signing would be Billy’s brother back in the team. The Hurricanes are light on the outside with the loss of Salesi Rayasi to the Top 14 and if no quality is found to back up Kini Naholo, the midfield of Sullivan or Proctors could find themselves on the wing and space for a leader to show the Hurricanes three All Black midfield hopefuls (Higgins, Proctor, Umaga-Jensen) how its done. Highlanders - Rotation is high as usual at the Highlanders and versatility remains a strength with a lot of the squad. With compatriot Rhys Patchell signing a move to the JRLO, the passing of outside back Connor Garden-Bachop, and confirmed departure of Argentine wing Martin Bogado, the versatility of many of the young backups in the squad could see a veteran 12 like Williams being a strong partner for the robust Tele’a. With hope that the other Umaga-Jensen brother can force him out of the starting lineup, and shifting the sides general Sam Gilbert back into 10, the off-contract midfielder might seen as the perfect option for a squad still looking to fill one back spot.

3 Go to comments
TRENDING
TRENDING Five Scotland players flown home from Americas tour Five Scotland players return home from Americas tour
Search