U20 : cinq changements pour les Baby Blacks face à la France

Par Liam Heagney
Les joueurs néo-zélandais pendant l'hymne du premier jour de match, samedi dernier à Athlone (Photo par Thinus Maritz/World Rugby).

Le sélectionneur néo-zélandais Jono Gibbes a convoqué une équipe des Baby Blacks avec cinq changements par rapport à la première journée du Championnat du Monde U20 en Afrique du Sud pour affronter la France jeudi 4 juillet.

ADVERTISEMENT

Les Néo-Zélandais ont bien lancé leur tournoi en remportant leur premier match de la poule A contre le Pays de Galles avec un score de 41-34 à l’Athlone Stadium. Pour le choc tant attendu contre les Français, ils ont procédé à trois changements parmi les avants et deux parmi les arrières.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
26 - 27
Temps complet
New Zealand U20
Toutes les stats et les données

C’est lors de la deuxième journée du tournoi de l’année dernière que la France avait pris son envol, battant largement la Nouvelle-Zélande 35-14 à Paarl. Les Bleuets avaient ensuite remporté le titre, leur troisième consécutif chez les moins de 20 ans, tandis que les Baby Blacks, dirigés alors par Clark Laidlaw pour la classe de 2023, avaient terminé en bas du classement, à la septième place.

C’est donc dans un esprit un brin revanchard que se présenteront les champions du Rugby Championship pour tenter de faire oublier la défaite passée.

Jono Gibbes a décidé de titulariser Logan Watson-Wallace au poste de pilier droit, tandis que Joshua Smith a été relégué sur le banc des remplaçants.

En troisième-ligne, Andrew Smith et Mosese Bason ont été choisis pour débuter respectivement au côté fermé et au numéro 8, Tai Cribb manquant à l’appel et Matt Lowe prenant place sur le banc.

Face à face

3 dernières réunions

Victoires
2
Nuls
0
Victoires
1
Moyenne de points marqués
39
24
Le premier essai gagne
67%
L'équipe recevante gagne
33%

À l’arrière, les deux changements apportés au quinze de départ concernent le triangle arrière avec Isaac Hutchinson à l’arrière à la place de Sam Coles, laissé sur le banc, tandis que Xavier Tito-Harris, remplaçant contre les Gallois, prend la place de Frank Vaenuku sur l’aile droite.

L’équipe de la Nouvelle-Zélande contre la France jeudi 4 juillet :

  1. Will Martin
  2. Vernon Bason (capitaine)
  3. Logan Watson-Wallace
  4. Tom Allen
  5. Liam Jack
  6. Andrew Smith
  7. Jonathan Lee
  8. Mosese Bason
  9. Dylan Pledger
  10. Rico Simpson
  11. Stanley Solomon
  12. Xavi Taele
  13. Aki Tuivailala
  14. Xavier Tito-Harris
  15. Isaac Hutchinson

Remplaçants :

  1. Manumaua Letiu
  2. Sika Uamaki
  3. Joshua Smith
  4. Cameron Christie
  5. Matt Lowe
  6. Ben O’Donovan
  7. Sam Coles
  8. King Maxwell.

Cet article publié à l’origine en anglais sur RugbyPass.com a été adapté par Willy Billiard.

ADVERTISEMENT

Related

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 6 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
FEATURE
FEATURE Tom Mitchell: Why rugby sevens is the perfect Olympic sport Tom Mitchell: Why rugby sevens is the perfect Olympic sport
Search