Louis Rees-Zammit reçoit des offres de trois franchises de la NFL

Par Neil Fissler
Louis Rees-Zammit a réalisé un temps impressionnant de 4,44 secondes au sprint de 40 yards

Louis Rees-Zammit réussira-t-il là où le Racingman (et futur joueur de Gloucester) Christian Wade a échoué ?

ADVERTISEMENT

L’ancienne superstar du Pays de Galles et des Lions (23 ans, 32 sélections), fait l’objet d’un bras de fer entre trois équipes de la NFL qui lui proposent environ 900 000 dollars par an pour s’engager dans leurs équipes d’entraînement d’été, selon RugbyPass.

Des stats impressionnantes

Rees-Zammit suit actuellement une formation accélérée de 10 semaines pour se préparer à jouer au football américain dans le cadre de l’IPP – l’International Player Pathway – un programme de détection des joueurs internationaux. Il a déjà reçu des offres avant que les recruteurs des 32 franchises de la NFL ne l’observent en action lors d’un Pro Day de la NFL.

Il a ainsi attiré l’attention sur lui à l’Université de Floride du Sud, réalisant un temps impressionnant de 4,44 secondes au sprint de 40 yards avant d’impressionner par ses techniques de jeu jambes lors de différents exercices.

Rees-Zammit pourrait être sélectionné pour jouer en tant que running back (pour ses qualités de course) ou wide receiver (pour ses qualités à la réception) ou même en tant que punt returner ou kick returner au terme de sa formation à la fin du mois.

Il n’aurait pas pu choisir un meilleur moment pour tenter de percer en Amérique car pour la première fois, les franchises de la NFL ont obtenu une place supplémentaire dans leurs équipes d’entraînement pour les joueurs issus de l’IPP.

« J’avais envie d’un nouveau défi »

« J’avais envie d’un nouveau défi, et quel meilleur défi que d’être dans la NFL ? », a expliqué Louis Rees-Zammit à CNN avant le Pro Day.

« Je m’entraîne très bien depuis sept ou huit semaines. Je pense que je suis en bonne position. Je me sens bien et je me sens en forme. Je veux juste montrer à tout le monde ce dont je suis capable.

« Ce n’est pas une question de lieu ou d’argent. Ce qui compte, c’est le projet que j’ai pour moi. Je veux faire partie d’une équipe qui a un projet. Je sais et ils savent que si nous suivons un bon plan, ils sauront où je vais aller à l’avenir. »

ADVERTISEMENT

Bien que son sprint de 40 yards de 4,44 secondes ne figure pas parmi les meilleurs temps enregistrés lors du combiné de cette année, il est plus rapide que la moyenne pour un running back ou un wide receiver de la promo de cette année, et plus rapide que Christian Wade, qui avait enregistré un dash de 4,53 secondes en 2019.

Une filière pour les non-américains

Lancé en 2017, l’IPP cherche à découvrir et à faire grandir des athlètes non américains, en leur offrant une opportunité unique de transition vers la NFL. Cette initiative a déjà connu un certain succès.

Quatre joueurs de rugby font partie de la promotion 2024. Outre Rees-Zammit, Harry Mallinder, Darragh Leader et George Smith ont tous pour objectif de se convertir au football américain.

Depuis sa création, 37 joueurs internationaux ont signé avec des équipes de la NFL – qu’ils aient été sélectionnés, repêchés ou qu’ils aient signé en individuel – et 18 athlètes de l’IPP sont actuellement inscrits sur les registres des franchises de la NFL.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Ciaran Frawley's career now hanging 'in the balance' Ciaran Frawley's career now hanging in the balance claims Ireland star
Search