Louis Rees-Zammit a signé avec les Kansas City Chiefs : c’est quoi la suite ?

Par RugbyPass
Louis Rees-Zammit signe pour les Kansas City Chiefs (Photo : Chiefs ).

Louis Rees-Zammit (23 ans, 32 sélections), ex-futur espoir du Pays de Galles pour la Coupe du Monde de Rugby 2027 en Australie, a fait un pas de plus vers la réalisation de son rêve de participer à la NFL en signant un contrat de trois ans avec les champions du Super Bowl, les Kansas City Chiefs.

Rees-Zammit est-il officiellement un joueur de la NFL ?

Pas encore, mais c’est maintenant que les choses sérieuses commencent. Après avoir laissé une impression positive dans le cadre du programme IPP (International Player Pathway) de la NFL, l’ancien ailier gallois a décroché une place dans l’équipe d’entraînement des Chiefs. Maintenant, il doit prouver qu’il mérite d’être inclus dans leur liste active de 53 joueurs avant le début de la nouvelle saison le 5 septembre. Même s’il n’est pas choisi, les règles permettent à un joueur international d’être sélectionné jusqu’à trois fois au cours de la saison.

Quel sera son poste ?

Il est encore trop tôt pour le déterminer avec certitude, mais il a plusieurs options à sa disposition : devenir running back, wide receiver, une combinaison des deux, ou se spécialiser comme kick returner. Cette dernière option semble être sa meilleure opportunité d’accéder à la NFL, du moins dans un premier temps. Les changements de règles prévus pour la prochaine saison visent à augmenter le nombre de retours de coups de pied, et c’est là que les compétences instinctives de course de Rees-Zammit, son aptitude à repérer les failles dans la défense, et ses capacités athlétiques seront le mieux mises en valeur. En dehors des différences telles que la présence de bloqueurs et l’obligation de porter un équipement de protection, ce poste le rapprochera le plus du rugby sur un terrain de football US.

Quelles sont les chances de réussite ?

Même avec les aptitudes physiques impressionnantes de Rees-Zammit, percer dans la NFL sera extrêmement difficile. Sa vitesse sur 40 yards, son agilité, et ses compétences en matière de réception sont indéniables, mais il est en compétition avec des athlètes qui ont été formés dans ce sport depuis leur enfance. Les instincts acquis par une exposition précoce au football américain lui manqueront, et il devra surmonter des défis tels que l’apprentissage des schémas de jeu, des règles, l’adaptation à un ballon de taille différente, et l’assimilation à une nouvelle culture sportive. Changer de code, entre le rugby à XIII et à XV, est déjà un défi en soi ; s’adapter à un tout nouveau sport représente un défi supplémentaire de taille.

Quels sont les autres joueurs de rugby à XV qui ont réussi ?

Personne, vraiment. Christian Wade est l’exemple le plus médiatisé de l’IPP, ayant été recruté par les Buffalo Bills en 2019. Malgré un début impressionnant marqué par un touchdown de 70 yards lors d’un match de pré-saison, il n’a jamais intégré la liste active et est retourné au rugby à XV en 2022 en rejoignant le Racing 92. D’autres joueurs, tels que Hayden Smith, originaire d’Australie, et Daniel Adongo du Kenya, ont également tenté leur chance en NFL, mais leur expérience s’est limitée à quelques apparitions. Si Rees-Zammit réussit, il deviendra donc le premier véritable succès de cette transition.

Que se passera-t-il si la greffe ne prend pas ?

Le passage en NFL représente une opportunité gagnant-gagnant pour l’ancienne vedette des Lions et de Gloucester. S’il réussit avec les Chiefs, il deviendra une superstar du sport britannique. Au pire, même s’il ne perce pas, il pourra retourner au rugby en sachant que les clubs seront nombreux à vouloir recruter un finisseur qui a inscrit 14 essais en 32 sélections avec le Pays de Galles. De plus, s’il honore son contrat avec les Chiefs jusqu’au bout, il n’aura que 26 ans.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 3 hours ago
British & Irish Lions free agent open to Super Rugby switch

There are a couple of teams who could use a stop gap experienced head. Blues - I’m not sure the Blues have signed a replacement for Caleb Tangitau (if he hasn’t been let go to make room for Barrett) yet, or whether Reiko is going on sabbatical and/or will remain in the squad. With exciting young French player Xavi Taele looking destined for higher honors in black, talented breakthrough rookie Cory Evan’s, and a couple of utilities, in AJ Lam and Bryce Heem(even Clarke?), all trying to learn the midfield trade, Williams could be a great aid. The Blues signed key English center Joe Marchant before he was raised to that level, and were possibly in the hunt to bring back the dependable Tele’a from the Highlanders. Possible the main squeeze which would put to bed any signing here would be the battle at 10 with Beauden’s return, and the forcing of Plummer back into the midfield. Hurricanes - Jordie Barrett is off to Leinster for a sabbatical next year but the more likely signing would be Billy’s brother back in the team. The Hurricanes are light on the outside with the loss of Salesi Rayasi to the Top 14 and if no quality is found to back up Kini Naholo, the midfield of Sullivan or Proctors could find themselves on the wing and space for a leader to show the Hurricanes three All Black midfield hopefuls (Higgins, Proctor, Umaga-Jensen) how its done. Highlanders - Rotation is high as usual at the Highlanders and versatility remains a strength with a lot of the squad. With compatriot Rhys Patchell signing a move to the JRLO, the passing of outside back Connor Garden-Bachop, and confirmed departure of Argentine wing Martin Bogado, the versatility of many of the young backups in the squad could see a veteran 12 like Williams being a strong partner for the robust Tele’a. With hope that the other Umaga-Jensen brother can force him out of the starting lineup, and shifting the sides general Sam Gilbert back into 10, the off-contract midfielder might seen as the perfect option for a squad still looking to fill one back spot.

4 Go to comments
FEATURE
FEATURE Wales ‘must end barren run soon or losing could become ingrained’ Wales ‘must end barren run soon or losing could become ingrained’
Search