Les pires joueurs à croiser dans un ruck, selon Scott Barrett

Par Jérémy Fahner
WELLINGTON, NEW ZEALAND - JULY 02: Scott Barrett looks on during a New Zealand All Blacks training session at NZCIS on July 02, 2024 in Wellington, New Zealand. (Photo by Hagen Hopkins/Getty Images)

Scott Barrett a joué aux côtés ou face à quelques des plus grands noms du rugby, mais le nouveau capitaine des All Blacks en cite deux en particulier quand on l’interroge sur les joueurs les plus redoutés sur les points de rencontre.

ADVERTISEMENT

Barrett a pris la relève de Sam Cane en tant que capitaine de la Nouvelle-Zélande en 2024, peu après s’est définitivement fait une place en 2e ligne, brisant l’emblématique paire Sam WhitelockBrodie Retallick, associés depuis tellement longtemps.

Sept fois vainqueur du Super Rugby, Barrett se souvient bien de l’impact de Retallick sur le jeu, lui qui a souvent senti l’impact du Joueur de l’année World Rugby 2014 sur le terrain. Interrogé sur les joueurs qu’il aime le moins croiser dans un ruck, le nom de Retallick est le premier à surgir.

« Localement, ou historiquement, je pense que c’est Brodie Retallick », s’est marré Scott Barrett dans le podcast Aoteroa Rugby Pod, spécialisé dans le rugby néo-zélandais.

« Il est du genre à te cibler. Si tu es au-dessus du ballon, c’est de là qu’est venue sa réputation, pour certains de ses déblayages. Notamment plus tôt dans sa carrière, quand on pouvait percuter un peu plus à l’épaule. Il amène une dimension très physique dans les rucks.

« Dans l’équipe actuelle, je dirais Ethan Blackadder. À l’entraînement, il pèse.

« Sans doute qu’avec ces deux-là, si tu essaies de protéger le ballon, tu as intérêt à bien le verrouiller sinon tu te fais éjecter. »

Également capitaine des Crusaders, Barrett entretient une relation de confiance et de longue date avec le Scott Robertson, le nouveau sélectionneur des All Blacks, auparavant entraîneur de la franchise de Christchurch. Le 2e ligne faisait figure de favori pour reprendre le brassard.

ADVERTISEMENT

Il a pesé de tout son poids pour désigner son frère Jordie et Ardie Savea, élu Joueur de l’année Word Rugby en 2023, comme vice-capitaines de l’équipe.

Ce trio regroupe les trois joueurs certains d’être titulaires avec la Nouvelle-Zélande, qui démarre sa saison ce week-end avec la réception de l’Angleterre à Dunedin.

Rencontre
Internationals
New Zealand
16 - 15
Temps complet
England
Toutes les stats et les données

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 5 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

4 Go to comments
TRENDING
TRENDING Everyone is saying the same thing about the Doris-Kolbe incident Everyone is saying the same thing about the Doris-Kolbe incident
Search