Deux joueurs de l’équipe de France arrêtés en Argentine suite à des accusations d'agression sexuelle

Par Willy Billiard
Les joueurs de l'équipe de France assistent à l'entraînement du capitaine au stade Malvinas Argentinas de Mendoza, en Argentine, le 5 juillet 2024, à la veille du test-match de rugby international entre l'Argentine et la France. (Photo by Andres Larrovere / AFP) (Photo by ANDRES LARROVERE/AFP via Getty Images)

Deux joueurs de l’équipe de France ont été arrêtés lundi après-midi (heure locale) par la police en Argentine alors qu’ils sont soupçonnés d’agression sexuelle. L’information a été révélée par le média argentin MDZ avant d’être rapidement confirmée par l’Equipe.

ADVERTISEMENT

Arrivé sur place dans la nuit, le président de la Fédération Française de Rugby (FFR) Florian Grill, a confirmé mardi 9 juillet que les deux accusés étaient le deuxième-ligne Hugo Auradou (21 ans) et le troisième-ligne Oscar Jegou (20 ans).

Selon les premiers éléments rapportés par la presse argentine, les faits se seraient déroulés tôt dimanche matin à l’hôtel où logeait la délégation tricolore, au lendemain de la victoire de la France contre l’Argentine (13-28). Quelques heures auparavant, Auradou et Jegou auraient rencontré une jeune fille dans un bowling avant de se rendre dans un hôtel où se seraient déroulés les faits.

« La plainte a été déposée le dimanche après-midi », affirme MDZ. « Immédiatement, et en raison de la force de son récit, le protocole d’urgence a été activé. » Alors que les Français devaient bientôt quitter l’Argentine pour aller disputer un match en Uruguay prévu mercredi, la police a rapidement mis en place une procédure pour interpeller les deux jeunes joueurs avant leur départ.

« Les examens physiques effectués par le corps médico-légal sur la victime ont permis de recueillir des preuves solides », affirme le media MDZ.

« Si les faits sont avérés, ils sont incroyablement graves. Il faut déjà avoir une pensée pour la jeune femme », a assuré Florian Grill lors d’une conférence de presse improvisée mardi 9 juillet, jour férié en Argentine.

Cette affaire intervient au lendemain d’une autre tâche sur la tournée des Bleus en Argentine incarnée par l’arrière Melvyn Jaminet qui avait diffusé des propos à caractère raciste sur son compte officiel Instagram, là aussi dans la nuit de samedi à dimanche, juste après la victoire du XV de France.

ADVERTISEMENT

Related

Le joueur avait été exclu de la délégation avec effet immédiat et s’était ensuite confondu en excuse.

« C’est catastrophique pour ce que le rugby incarne et ce qu’il est censé incarné. Mais je veux dire à nouveau qu’une enquête est en cours s’agissant des deux joueurs et que le rugby ce n’est pas ça. Ce n’est vraiment pas ça », a réagi Florian Grill.

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 6 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
FEATURE
FEATURE Holistic Olympic ambitions for Team GB’s captain Emma Uren Holistic Olympic ambitions for Team GB’s captain Emma Uren
Search