U20 : Comment expliquer les huit changements de la France face au Pays de Galles

Par Willy Billiard
LE CAP, AFRIQUE DU SUD - 4 JUILLET : Morgan Morse (Pays de Galles U20) lors du Championnat U20 World Rugby 2023, match de poule A entre la France et le Pays de Galles au Athlone Stadium, le 4 juillet 2023 au Cap, en Afrique du Sud. (Photo par World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Pour son dernier match de poule du Championnat du Monde en Afrique du Sud mardi 9 juillet, le staff de l’équipe de France U20 a décidé de renouveler son effectif en profondeur avec huit changements.

ADVERTISEMENT

Contre la Nouvelle-Zélande, on ne comptait que la moitié des changements par rapport au match inaugural face à l’Espagne.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
29 - 11
Temps complet
Wales U20
Toutes les stats et les données

Cette fois, la rotation s’explique de plusieurs manières. Première explication, la défaite d’un point (26-27) contre la Nouvelle-Zélande le 4 juillet a fait des dégâts. Blessé au genou gauche après le premier quart d’heure de la rencontre, le pilier droit Zinédine Aouad est forfait pour la suite. Son remplaçant d’alors, Thomas Duchêne, est nommé titulaire. Il vient renforcer une première-ligne toute neuve avec le pilier gauche Samuel Jean-Christophe et le talonneur Thomas Lacombre qui n’ont pas encore joué.

Autre victime du match contre les Junior All Blacks, le deuxième-ligne Charles Kante-Samba, sorti sur blessure à la 36e minute, qui a subi un protocole commotion le rendant inéligible sur cette prochaine rencontre face au Pays de Galles. Il est remplacé par Charly Gambini, tout juste arrivé en Afrique du Sud, alors qu’il était en vacances, mais respectant un programme individuel.

Related

Le deuxième-ligne de Provence Rugby faisait partie d’une liste cachée de 52 joueurs considérés comme réservistes pouvant être mobilisés à tout moment.

« C’est la compétition qui nous amène à faire ces choix de dernière minute », justifie le manager Sébastien Calvet. « Son arrivée est de nous apporter un plus dans cet alignement qui nous pose défaut et lui, c’est son point fort. Autant sa qualité de sauteur, de compréhension de sa touche mais aussi sa capacité d’être leader de la touche. Le besoin immédiat est d’avoir un surplus de compétence dans l’alignement.

« A un moment donné, il faut aussi de la fraîcheur. Si on se qualifie en demi-finale, c’est d’avoir aussi la capacité d’aller faire des gros matchs, d’abord en demi-finale. On est obligé dans le management d’amener et de faire confiance à ceux qui n’ont pas encore joué. »

ADVERTISEMENT

C’est le cas de la première-ligne développée ci-dessus, mais aussi du trois-quarts centre Robin Taccola (tellement performant sur le Six Nations) qui sera titulaire, mais aussi du talonneur Mathys Lotrian et du pilier droit Thomas Marceline envoyés sur le banc.

« C’est l’occasion de montrer qu’un groupe c’est 30 et on a besoin de faire avec ces joueurs-là », affirme Calvet.

D’où la présence sur le banc des valeurs sûres Léo Carbonneau, Geoffrey Malaterre, Lino Julien, Antonin Corso, Alexis Caumel et Maxence Biasotto.

L’équipe de France U20 contre le Pays de Galles

  1. Samuel Jean-Christophe
  2. Thomas Lacombre
  3. Thomas Duchêne
  4. Charly Gambini
  5. Corentin Mézou
  6. Joé Quere Karaba
  7. Sialevailea Tolofua
  8. Mathis Castro-Ferreira
  9. Thomas Souverbie
  10. Hugo Reus (capitaine)
  11. Hoani Bosmorin
  12. Robin Taccola
  13. Fabien Brau-Boirie
  14. Nathan Bollengier
  15. Mathis FertéRemplaçants
  16. Mathys Lotrian
  17. Lino Julien
  18. Thomas Marceline
  19. Antonin Corso
  20. Geoffrey Malaterre
  21. Alexis Caumel
  22. Léo Carbonneau
  23. Maxence Biasotto

Related

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 5 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

4 Go to comments
TRENDING
TRENDING 'One of the poorest All Blacks performances I've seen in a long time' 'One of the poorest All Blacks performances I've seen in a long time
Search