Le retour de Sam Cane comme capitaine contre l'Uruguay

Par Kim Ekin
Dane Coles of New Zealand celebrates with Sam Cane and Mark Telea of New Zealand after scoring his team's tenth try during the Rugby World Cup France 2023 match between New Zealand and Italy at Parc Olympique on September 29, 2023 in Lyon, France. (Photo by Hannah Peters/Getty Images)

Le capitaine Sam Cane fait son retour à la tête des All Blacks pour leur dernier match dans la Poule A, face à l’Uruguay à l’OL Stadium de Lyon ce jeudi 5 octobre.

ADVERTISEMENT

En délicatesse avec son dos depuis le début de la compétition, Cane avait fait son retour en entrant en cours de jeu lors de la victoire 96-17 contre l’Italie.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
New Zealand
73 - 0
Temps complet
Uruguay
Toutes les stats et les données

Sam Cane porte pour la première fois le brassard de capitaine dans cette RWC 2023, après avoir joué 20 minutes la semaine dernière en sortie de banc. Son premier match en tant que capitaine des All Blacks remonte à la RWC 2015 contre la Namibie au Stade olympique de Londres. C’est en 2020 qu’il a commencé à assurer le capitanat à long terme après la retraite internationale de Kieran Read.

XV de départ

1 Ofa Tuungafasi
2 Codie Taylor
3 Tyrel Lomax
4 Samuel Whitelock
5 Tupou Vaa’i
6 Shannon Frizell
7 Sam Cane (cap.)
8 Luke Jacobson
9 Cam Roigard
10 Richie Mo’unga
11 Leicester Fainga’anuku
12 Jordie Barrett
13 Anton Lienert-Brown
14 Will Jordan
15 Damian McKenzie

Remplaçants

16 Samisoni Taukei’aho
17 Tamaiti Williams
18 Fletcher Newell
19 Scott Barrett
20 Ethan Blackadder
21 Finlay Christie
22 Beauden Barrett
23 Caleb Clarke

Neuf changements en tout

Le sélectionneur Ian Foster a effectué neuf changements dans son XV de départ par rapport à l’équipe qui a gagné 96-17 face à l’Italie : cinq chez les avants et quatre dans la ligne de trois-quarts. Seuls Ofa Tu’ungafasi, Codie Taylor, Shannon Frizell, Richie Mo’unga, Jordie Barrett et Will Jordan conservent leur place.

Cam Roigard est titularisé pour la deuxième fois dans cette Coupe du Monde de Rugby 2023 après avoir joué 66 minutes contre la Namibie. Il s’agira de sa première titularisation au côté de Richie Mo’unga en charnière. Il a offert deux passes décisives en 31 minutes après son entrée en jeu lors du dernier match face à l’Italie.

S’il entre en cours de jeu, Ethan Blackadder fera ses débuts en Coupe du Monde de Rugby. Son père, Todd Blackadder, a connu 12 sélections avec les All Blacks entre 1998 et 2000, sans toutefois avoir l’occasion de participer à une RWC, puisque le sélectionneur John Hart ne l’avait pas retenu en 1999.

Damian McKenzie titulaire à l’arrière

Damian McKenzie fait son retour à l’arrière en tant que titulaire pour la première fois depuis le test de novembre 2021 contre l’Italie. Pour ses cinq dernières sélections internationales, il a joué à l’ouverture ou en sortie de banc.

Tyrel Lomax sera titulaire pour la première fois en RWC, après avoir disputé 31 minutes en sortie de banc la semaine dernière contre l’Italie.

ADVERTISEMENT

Son père, John Lomax, a représenté la Nouvelle-Zélande lors de la RWC 1995, pour un total de 16 sélections pour les Kiwis entre 1993 et 1998.

Cam Roigard fait partie, avec l’Irlandais Garry Ringrose et l’Uruguayen Felipe Etcheverry, des trois joueurs qui ont délivré le plus grand nombre de passes décisives (5) après quatre journées, malgré un temps de jeu limité à 97 minutes.

Whitelock à hauteur de McCaw

Sam Whitelock s’apprête à disputer son 150e match international. Seul Alun Wyn Jones (171 sélections avec le pays de Galles) a fait mieux.

Il s’agira de son 23e match de Coupe du Monde de Rugby. Il surpassera l’Anglais Jason Leonard et son ancien coéquipier Richie McCaw pour s’adjuger seul le record du plus grand nombre de matchs dans la compétition.

Une victoire lui permettrait de dépasser Richie McCaw pour devenir le joueur ayant remporté le plus grand nombre de victoires en Coupe du Monde de Rugby. Les deux hommes sont pour l’instant à égalité avec 20 victoires.

ADVERTISEMENT

Richie Mo’unga a réalisé cinq franchissements de ligne, soit le total le plus élevé de son équipe. Auteur de 18 points face à l’Italie lors du dernier match, il est désormais à égalité avec Jonah Lomu à la cinquième place des marqueurs néo-zélandais en RWC (75 points).

Seuls Dan Carter (191 points), Grant Fox (170), Andrew Mehrtens (163) et Leon MacDonald (82) ont marqué plus de points dans l’histoire de la compétition pour les All Blacks.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Turlough 2 hours ago
Jean de Villiers' three word response to 'best in the world' debate

This ‘raging’ debate is only happenning in media circles and has never been a topic in Ireland (although SA media are interested). It makes the media companies money I guess. SA are RWC champions and #1 ranked team although Ireland are back within a point there. The facts point to SA. For a lot of 2021 France beat ALL their rivals and Ireland similar in 2022-2023. It is not wrong to say that on such form either can be deemed to be the current best team if they have beaten all their rivals and ranked #1. The ‘have to have won a world cup’ stipulation is nonsense. The world cup draw and scheduling has been tailored to the traditional big teams since the start. The scheduling also which sees the big teams sheltered from playing a hard pool match the week before has also been a constant. It is extraordinary that for example France have made so many finals. Ireland who were realistically only contenders in 2023 were in a Pool with two other top 5 teams and had to play one of them 7 days before a quarter final against France or New Zealand. Always going to be a coin toss. Scotland’s situation was worse. New Zealand had great chances in 1995, 1999, 2007 but they could not win a tight RWC match. The first tight match they ever won was versus France in the 2011 final, literally they lost every other tight match before that. Some of those NZ teams around that era were #1 surely?

13 Go to comments
TRENDING
TRENDING The bite don't match the bark The bite don't match the bark
Search