Hugo Keenan renonce à la tournée en Afrique du Sud pour le Sevens

Par Josh Raisey
Hugo Keenan (Irlande) lors de l'échauffement avant le match du Tournoi des Six Nations entre l'Irlande et l'Italie à l'Aviva Stadium de Dublin. (Photo par Brendan Moran/Sportsfile via Getty Images)

La finale de la Champions Cup entre le Leinster et le Stade Toulousain samedi 25 mai au Tottenham Hotspur Stadium de Londres, ne sera peut-être pas la dernière fois que Hugo Keenan croisera Antoine Dupont sur les terrains dans les mois à venir.

ADVERTISEMENT

L’arrière de l’Irlande et du Leinster s’est en effet déclaré prêt à suivre les traces du demi de mêlée français et de Michael Hooper en passant au rugby à sept pour les Jeux olympiques de juillet, comme il a été reporté par plusieurs médias.

Son ambition suit visiblement celle d’Antoine Dupont puisqu’après la finale de l’Investec Champions Cup de samedi – pour laquelle il devrait débuter après s’être remis d’une blessure à la hanche lors de la défaite contre l’Ulster le week-end dernier – Keenan pourrait participer à la Grande Finale du HSBC SVNS à Madrid du 31 mai au 2 juin, ainsi qu’au Rugby Europe Sevens Championship en Croatie en juin.

La finale de la Champions Cup pourrait donc être le dernier match du joueur de 27 ans dans le format à XV pour le moment avant qu’il ne s’engage avec l’équipe de rugby à sept d’Irlande pour laquelle il a joué au début de sa carrière.

Si tel est le cas, non seulement Hugo Keenan serait indisponible pour le reste du United Rugby Championship (URC) avec le Leinster, mais il manquerait aussi la tournée de l’Irlande contre les champions du monde sud-africains en juillet, ce qui n’est pas sans poser des soucis au sélectionneur Andy Farrell.

Un retour à ses premières armes

L’Irlande a terminé les SVNS Series à la deuxième place du classement général, après avoir remporté la médaille d’argent à Singapour, ainsi que la médaille de bronze à Perth, Los Angeles et Hongkong. L’arrivée de Keenan, sans doute le meilleur arrière du monde, pourrait augmenter les chances de l’Irlande de remporter une médaille d’or olympique s’il réussit sa transition vers le rugby à sept.

L’international irlandais aux 39 capes a fait partie intégrante du dispositif du rugby à sept irlandais entre 2017 et 2019 et a aidé l’équipe à intégrer le noyau dur des Series en 2019. Depuis, l’Irlande n’a cessé de monter en puissance, tout comme Keenan dans sa carrière à XV.

ADVERTISEMENT

En décembre, l’IRFU avait révélé qu’elle autoriserait l’entraîneur principal de l’équipe de rugby à sept masculin irlandaise, James Topping, à emmener un professionnel du XV de chacune des quatre provinces pour tenter de décrocher une place dans l’équipe olympique qui se rendra aux JO de Paris 2024.

Malgré son expérience indéniable à sept, il n’est pas encore confirmé que Keenan fasse partie du squad pour les JO.

Le tournoi olympique de rugby à sept masculin se déroulera entre le 24 et le 27 juillet au Stade de France.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Brumbies the best team in Australia but still nothing to show for it Brumbies the best team in Australia but still nothing to show for it
Search