Select Edition

Nord Nord
Sud Sud
Mondial Mondial
Nouvelle Zélande Nouvelle Zélande
France France

France 7 dans le dernier carré à Hongkong

Par RugbyPass
Le plaquage du Fidjien Ponepati Loganimasi contre le capitaine de la France Paulin Riva lors de la deuxième journée du Cathay/ HSBC Hongkong Sevens au Hongkong Stadium le 6 avril 2024 à Hongkong, Chine. Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

L’Argentine, leader des series HSBC SVNS, n’a pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale malgré sa victoire sur la Grande-Bretagne lors du dernier match de la phase de poule. L’Irlande, la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, championne en titre, se sont qualifiées pour le dernier carré.

ADVERTISEMENT

Les Pumas Sevens ont atteint la finale de Cup lors de sept des huit derniers tournois, depuis Singapour la saison dernière, mais leurs difficultés à Hongkong se sont poursuivies malgré une pénalité de Tobias Wade qui a permis de battre la Grande-Bretagne 17-14.

L’Irlandais Terry Kennedy a apporté la magie de Hongkong en quart de finale, en marquant un triplé dont l’essai victorieux pour permettre à l’Irlande de s’imposer 24-19 face aux États-Unis. Dans le même temps, la France s’est imposée face à une Espagne résistante (24-10) et affrontera l’Irlande en demi-finale.

L’autre demi-finale opposera l’Australie à la Nouvelle-Zélande, la première ayant battu l’Afrique du Sud 15-0 tandis que les champions en titre ont battu les Fidji dans la dernière action du match, 19-12.

Les résultats de cette deuxième journée ont confirmé que l’Irlande, les Fidji, la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande rejoindront l’Argentine pour la Grande Finale de Madrid. L’Afrique du Sud peut également s’assurer une place en Espagne si elle bat les Fidji lors du match pour la cinquième place.

L’Argentine rate la marche

L’Australie, les Fidji et la France se sont tous qualifiés dans la poule A, l’Australie s’imposant de manière convaincante face au Canada (31-0) et les Fidji s’imposant 14-7 face à la France, Napolioni Bolaca marquant l’essai de la victoire en fin de match pour assurer leur qualification pour les quarts de finale.

L’Argentine a remonté sept points de retard pour battre la Grande-Bretagne 17-14 dans la poule A, mais n’a pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale pour la première fois depuis plus d’un an. Rodrigo Isgro a marqué deux fois pour donner aux Argentins une avance de sept points, mais Max McFarland a marqué pour la Grande-Bretagne dans les derniers instants pour forcer la prolongation. Gagnant une pénalité dans les 22 mètres, Wade passait les trois points nécessaires pour la victoire de l’Argentine, qui devra se contenter d’une bataille pour la septième place contre les Samoa dimanche.

Dans la poule B, la Nouvelle-Zélande a poursuivi la défense de son titre à Hongkong en s’imposant 12-7 face aux USA. Un essai de Xavier Tito-Harris en fin de match a permis aux Néo-Zélandais de s’assurer la première place de la poule A.

ADVERTISEMENT

L’Afrique du Sud a maintenu son bilan sans faille dans la poule C à Hongkong en s’imposant 26-7 face aux Samoa, ce qui lui permettait d’affronter l’Australie en quart de finale. L’Irlande s’est imposée dans un match serré 12-5 contre l’Espagne, mais les deux équipes ont rejoint l’Afrique du Sud en quarts de finale.

Kennedy emmène l’Irlande dans le dernier carré

Dans un match miroir, Kevon Williams et Aaron Cummings ont tous deux aplati pour les Etats-Unis en première période et l’Irlande a fait de même avec Kennedy et Zac Ward, pour un score de 12-12 à la mi-temps. Williams et Kennedy marquaient à nouveau en deuxième mi-temps, et rien ne pouvait séparer les deux équipes au moment du coup de sifflet final, ce qui nécessitait une prolongation. Kennedy a été l’élément déclencheur de la victoire de l’Irlande en poursuivant un coup de pied à suivre pour aplatir (24-19).

La France en demi-finale

La France s’est imposée face à l’Espagne 24 à 10 après une première période très disputée. Les médaillés d’or de LA n’avaient que deux points d’avance à la pause, à l’essai d’Antoine Zeghdar répondait celui d’Alejandro Laforga. L’Espagne a été la première à frapper en deuxième période, Jaime Manteca donnant l’avantage aux Espagnols, mais la France a rapidement pris le dessus grâce à Nelson Epée puis Aaron Grandider, qui ont tous deux fait preuve de rapidité pour centrer, Jordan Sepho ajoutant le quatrième essai français en fin de match.

L’Australie se dégage de l’Afrique du Sud

L’Australie a éliminé l’Afrique du Sud 15-0 grâce à une solide performance défensive et s’est qualifiée pour les demi-finales. Nathan Lawson a ouvert le score par le seul essai d’une première période serrée. En seconde période, c’est Maurice Longbottom qui s’est chargé de marquer, un essai et une pénalité de loin scellant la qualification pour le dernier carré. Il reste cependant une carotte pour l’Afrique du Sud, qui peut assurer sa place à Madrid en terminant cinquième à Hongkong.

Victoire néo-zélandaise en dernière minute

Tony Ng Shiu a marqué un essai à la dernière minute pour permettre à la Nouvelle-Zélande de battre les Fidji (19-12) et de poursuivre la défense de son titre à Hongkong. Les Fidji menaient 12-7 à la pause grâce à des essais de Ponepati Loganimasi et Joji Nasova, mais la deuxième mi-temps a vu les All Blacks Sevens enfoncer lentement la porte de la défense fidjienne. Xavier Tito-Harris a marqué à deux minutes de la fin, et les Fidji ont rendu la possession du ballon à la Nouvelle-Zélande à la suite d’une touche mal gérée, dont l’attaque qui suivait a permis à Ng Shiu de marquer l’essai de la victoire.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

USER NOTICE:

As part of a series of planned improvements, we will need you to reset your RugbyPass password from 22/06/24 to continue commenting on articles.

You don’t need to change anything until that time.

Thank you,

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Tim 5 hours ago
'It’s a mental thing': Joe Schmidt on the Wallabies' flyhalf issues

Ben Donaldson had not played Super Rugby for the past eight weeks. Surely, he was playing Shute Shield for Randwick in that time to keep up the fitness…?? Eight weeks is a long break to be thrust in against a hungry skillful side like Georgia who deserve to be in the “7 Nations”. (Italy, Wales & Scotland v Georgia, can’t wait to see those ones). In the second test against Wales, Donaldson was put on for nine minutes. That was a mistake from the coaching team, who already knew he was starting the following week against Georgia. They should have put him on for 20-25 minutes, with Nick Whyte at halfback, and their combination from the Force would have flowed. Donaldsons first 20 minutes against Georgia was a shocker. However, well done to Joe Schmidt for keeping him out there because Donaldsons game improved as the rust came off, he was hammered a few times and handled it and he came into his groove. He made mistakes which they will all learn from. Ben Donaldson is a naturally talented rugby player who the Wallabies have to stick with at no.10. “Over the black Dot-aldson” is a good nick name for him with his awesome goal kicking style. It looks as though, off the boot, it’s going to hit the post. Then it just curves in beautifully every time, once he is in the groove. Donaldsons play this season for the Force, with Kurtley and co., was amazing to watch. Kurtley making one of the best comebacks in history. Donaldson has to be played consistently with Flash Gordon, Big LEN, McReight, Tupou, Kellaway. Oh, that’s right, there is Bell, Kerevi, Petaia (This list does go on a bit). Donaldson will be slotting these weapons into gaps, and into the clear, before we know it… One more thing which I will just assume is happening, just include JOC in the Wallabies squad. He is a rugby genius. His skills, wisdom and experience would be infectious around the Wallabies relatively inexperienced backline. JOC has mastered the art of all the positions long ago. JOC is so skilled and match fit atm taking THE REDS, at no.10, within a point of beating Wales. He can come off the bench and slot into the backline for the Wallabies at 10, 12, 13 or 15 at any stage of a test match. Ummm yeah, not bad… I am assuming that BIG JOE, Laurie “Gandalf” Fischer, Mike “The scrum Doctor” Cron and the team obviously already know all this. I am just a passionate rugby union supporter, and I am very happy that these guys are in charge of the coaching duties, what a coaching team the Wallabies have been blessed with. (Good luck with selecting the match day 23 when Will Skelton, who was playing amazing rugby for La Rochelle, and the boys return from Europe/Japan, Samu Kerevi…???) Now just imagine having Bernie Larkham, Toutai Kefu, Nathan Grey and John “Nobody” Eales as your coaching apprentices… GO AUSTRALIAN RUGBY… Doing a great job Phil Waugh, Joe Roff, Dan Herbert and the team. An amazing three years ahead. GO THE WALLABIES… GO THE WALLAROOS… GO THE 7’s in Paris…

2 Go to comments
FEATURE
FEATURE ‘I just cried’: Sarah Hirini’s emotional injury fight to return for Games ‘I just cried’: Sarah Hirini’s emotional injury fight to return for Games
Search