Emilien Gailleton : « C’est limite une pré-saison »

Par Willy Billiard
Emilien Gailleton (à gauche) lors d'un entraînement à haute intensité avec le XV de France à Marcoussis le 19 juin 2024. Photo : Willy Billiard

En début de semaine de ce premier rassemblement du XV de France depuis le Tournoi des Six Nations, Nicolas Jeanjean, le directeur de la performance des Bleus, avait prévenu que le groupe en partance pour l’Argentine la semaine suivante « sera définitivement établi après les demi-finales » du Top 14 du 21 et du 22 juin.

ADVERTISEMENT

Tant est si bien que pour ceux qui sont déjà à Marcoussis depuis le 17 juin, l’enjeu d’une place à prendre dans l’avion redonne à cette fin de saison un enjeu particulier à l’image d’Emilien Gailleton (20 ans), le trois-quarts centre de la Section Paloise.

Invité à rejoindre le groupe en préparation de la Coupe du Monde de Rugby 2023 – plutôt que d’aller avec les Bleuets en Afrique du Sud décrocher une troisième couronne de champions du monde – il avait obtenu sa toute première cape contre l’Ecosse le 5 août. Sa seule à ce jour.

Video Spacer

Japan U Official Trailer | RPTV

Follow Teikyo University’s championship rugby team as they aim to become future Brave Blossoms. Coming 6pm BST Monday 17 June on RugbyPass TV

Coming soon

Video Spacer

Japan U Official Trailer | RPTV

Follow Teikyo University’s championship rugby team as they aim to become future Brave Blossoms. Coming 6pm BST Monday 17 June on RugbyPass TV

Coming soon

La perspective d’en décrocher d’autres face à l’Argentine est une grosse motivation pour prolonger la saison qui a vu la Section s’arrêter aux portes des barrages du Top 14 et finir à la 9e place.

« Ce n’est pas non plus des vacances », estime-t-il. « Je sens que le staff a envie de faire de belles choses en Argentine. Depuis deux jours on redécouvre le projet de jeu. C’est limite une pré-saison, comme si on rentrait de vacances et qu’on se mettait à travailler dur.

« On nous avait appelé il y a un gros mois de cela pour nous dire qu’on était sélectionné dans un gros groupe. On a l’idée qu’après la saison ce n’est pas tout à fait fini. Avec la Section, j’aurais pu vivre des phases finales, donc on savait que ce n’était pas complètement fini. On n’avait pas prévu de vacances et de relâcher à ce moment-là. »

Related

Janick Tarrit : « j’étais déjà venu au CNR pour un carton rouge… »

A ses côtés, le talonneur du Racing 92 Janick Tarrit (25 ans) espère, lui, décrocher sa toute première sélection internationale face aux Pumas.

ADVERTISEMENT

« Ils nous ont parlé pas mal des anciennes tournées qu’il avait pu y avoir, notamment au Japon et en Australie, des tournées desquelles il est ressorti beaucoup de positif. L’essentiel est de retrouver ça et de gagner des matchs », affirme-t-il, alors qu’il compte sur cette semaine pour « emmagasiner un maximum de choses sur la mêlée et la touche » avant tout.

C’est la première fois que celui qui a disputé 19 matchs de Top 14 cette saison (dont huit comme titulaire) découvre les installations du Centre National du Rugby à Marcoussis, proches de ce que possède le Racing 92.

Pour autant, il reste émerveillé par l’environnement. « Le coq et tout ça, ça met des étoiles dans les yeux », concède-t-il. « Je n’étais jamais venu au CNR, sauf pour un carton rouge… Mais ça n’avait pas été l’occasion de tout visiter. Ensuite on essaie de switcher sur le taff qu’on a à faire. »

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Tom 1 hours ago
All Blacks snatch another tight victory from England at Eden Park

First up to any of the ABs fans who accused us of “bluster” pre-series for saying it would be a competitive - I'm glad it turned out to be an excellent series to which the ABs were deserving winners and I hope next time a side tours you'll be a little more humble. I loved the heart shown by the English boys and how they managed to contain the AB attack for large parts of the series. Was very disappointed by the lack of cohesion and ambition ball in hand, we looked after the ball poorly and hardly went 2 phases without kicking it away. We're not giving ourselves enough opportunity to put phases together and build pressure. The ambition shown in the 6N against Ireland and France seems to have gone and our players look very hesitant with ball in hand, we look much better when Marcus is taking the ball flat and boys are running hard at the line. So frustrating when we're starting to build pressure in the 22 we go back to the grubber kick then find ourselves back on the half way line 10 seconds later. We've shown great success with our box kicking game but we need to leave the flipping grubber kick in the locker room. Like the Marcus Smith hail Mary miss pass that went straight to Mark Telea, we seem to have no patience. Sometimes we just need to recycle the ball and go again. Loving seeing Maro back to his best and Fin Baxter really impressed, Alex Mitchell looks to be one of the most complete 9s in world rugby, great around the base and impeccable kicking. Congrats to the ABs, far more dangerous and skillful than England. We contained you for large swathes but to shut down that amount of pace and skill for 80 mins is nigh on impossible. Managed to find a way to win and instinctively grabbed the rare opportunities which came your way. Finding ways to win in two tight test matches will I'm sure be a great experience for your younger players. Beauden needs to be in the starting 15, what a worldie.

7 Go to comments
FEATURE
FEATURE Diego Ardao: Doctor, guitarist and Uruguay's Olympic talisman Diego Ardao: Doctor, guitarist and Uruguay's Olympic talisman
Search