MISE A JOUR - Argentine vs. France : sept néo-capés chez les Bleus

Par Jérémy Fahner
Champion du monde U20 en 2023, Oscar Jegou a effectué une grosse saison avec La Rochelle, récompensée par une première sélection avec les "grands" Bleus (Photo by TOMAS CUESTA/AFP via Getty Images).

Le sélectionneur de l’équipe de France Fabien Galthié a révélé la composition de l’équipe qui va affronter l’Argentine, samedi  6 juillet à Mendoza.

ADVERTISEMENT

Parmi ce groupe rajeuni, sans les joueurs “premium”, finalement sept (et non six) joueurs vont étrenner leur cape face aux Pumas tandis qu’un huitième, Mickaël Guillard pourrait rentrer en cours de rencontre.

Suite au forfait de dernière minute annoncé vendredi 5 juillet, Judicaël Cancoriet (Stade Rochelais) est forfait et remplacé par Lenni Nouchi (Montpellier HR). Le capitaine des Bleuets champions du monde en 2023 ne compte encore aucune sélection.

On compte donc quatre néo-capés dans le pack avec Hugo Auradou (2e ligne) et une troisième-ligne sans aucune sélection : Lenni Nouchi (troisième-ligne aile), Jordan Joseph (N.8) et Oscar Jegou (flanker) ; et donc trois également parmi les trois-quarts : Lester Etien, Théo Attissogbé (ailiers) et Antoine Frisch (centre).

Le futur ex joueur du Munster sera l’un des plus attendus, de part son âge (28 ans) et son expérience du haut niveau (Coupe d’Europe, Emerging Ireland).

Les autres ne sont pas novices, mais presque puisque seuls deux joueurs parmi les titulaires comptent plus de dix sélections : le pilier gauche Jean-Baptiste Gros (27), habitué du groupe France, et Baptiste Serin, à l’histoire contrariée en Bleu (44),

« Le meilleur joueur à l’instant T à son poste »

Le demi de mêlée de Toulon sera d’ailleurs le capitaine de cette jeune équipe, et formera la charnière avec Antoine Hastoy, tandis que Léo Barré a été préféré à Melvyn Jaminet à l’arrière.

« Le principe de sélection est assez simple : le meilleur joueur à l’instant T à son poste. Là, c’est la meilleure équipe du moment », a expliqué le sélectionneur, fidèle aux principes répétés notamment durant la Coupe du Monde.

ADVERTISEMENT

Parmi les « finisseurs » qui devraient rentrer sur la pelouse de l’Estadio Malvinas Argentinas, on retrouve six avants, Baptiste Couilloud et Melvyn Jaminet étant les seuls arrières retenus.

Du côté argentin, pas de grosse surprise pour la première de Felipe Contempomi à la tête des Pumas. Le sélectionneur a notamment aligné une charnière Bertranou – S. Carreras et une troisième ligne Matera-Oviedo-Kremer qui ne manque pas d’expérience.

FRANCE

XV de départ : 15. Barré, 14. Attissogbé, 13. Gailleton, 12. Frisch, 11. Etien, 10. Hastoy, 9. Serin (cap.), 8. Joseph, 7. Jegou, 6. Nouchi, 5. Penseti, 4. Auradou, 3. Colombe, 2. Barlot, 1. Gros.

Remplaçants : Baubigny, S. Taofifénua, Bamba, P. Tuilagi, Guillard, Diallo, Couilloud, Jaminet.

ARGENTINE

XV de départ : 15. Bogado ; 14. Delguy, 13. Moroni, 12. De la Fuente, 11. M. Carreras ; 10. S. Carreras, 9. Bertranou ; 7. Kremer, 8. Oviedo, 6. Matera ; 5. Paulos, 4. Alemanno ; 3. Bello, 2. Montoya (cap), 1. Gallo.

Remplaçants : 16. Ruiz, 17. Vivas, 18. Sordoni, 19. Molina, 20. Pedemonte, 21. Bazan Velez, 22. Albornoz, 23. Orlando.

ADVERTISEMENT

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 5 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

4 Go to comments
TRENDING
TRENDING 'One of the poorest All Blacks performances I've seen in a long time' 'One of the poorest All Blacks performances I've seen in a long time
Search