Les Françaises arrachent leur place en demi-finale du Hongkong Sevens

Par RugbyPass
La Française Montserrat Amédée charge à travers la défense de la Grande-Bretagne lors de la première journée du Cathay/ HSBC Hongkong Sevens au Hongkong Stadium le 5 avril 2024 à Hongkong, Chine. Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

La Nouvelle-Zélande s’est inclinée 26-21 face à la France lors de son dernier match de poule, mais les deux équipes se sont qualifiées pour les demi-finales du Cathay/HSBC Hongkong Sevens, où elles affronteront respectivement l’Australie et les États-Unis.

ADVERTISEMENT

Les championnes de Hongkong en titre se sont ressaisies en battant le Canada 26 à 5, tandis que la France n’a fait qu’une bouchée de l’Irlande en s’imposant 31 à 7 en quart de finale.

Les États-Unis se sont imposés 33-7 face aux Fidji, mais l’Australie a dû redoubler d’efforts pour s’imposer 12-0 face à un Japon déterminé, ce qui lui permet de se préparer à affronter les Black Ferns Sevens dans le cadre d’un derby attendu.

Ainsi, les États-Unis, le Canada, l’Irlande et les Fidji rejoignent l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la France pour confirmer leur place à la Grande Finale de Madrid.

La huitième et dernière place sera attribuée à Singapour, mais la Grande-Bretagne, actuellement huitième, rencontrera le Brésil, neuvième, demain lors de la finale de la neuvième place, dans un match crucial pour cette place à Madrid.

La France bouscule la Nouvelle-Zélande

La France a remporté le match décisif de la poule A face à la Nouvelle-Zélande sur le score de 26 à 21, après avoir remonté un déficit de deux points à la pause. Trois essais ont été marqués de part et d’autre, mais la France a marqué un essai de plus en fin de rencontre grâce à Séraphine Okemba, ce qui a entraîné la première défaite en phase de poule de la Nouvelle-Zélande cette saison. A l’inverse, la Grande-Bretagne a remporté sa première victoire du week-end en battant le Brésil 17 à 12.

L’Australie n’a fait qu’une bouchée de l’Afrique du Sud en s’imposant 28-0 dans la poule B, ce qui lui permet de remporter trois victoires sur trois à Hongkong. Les Fidjiennes se sont imposées 21-5 face à l’Irlande grâce à un doublé d’Adi Vani Buleki, mais les deux équipes se sont tout de même qualifiées pour les quarts de finale.

Le Canada a assuré sa position en tête de la poule C grâce à une victoire serrée 12-5 sur ses voisines, les Etats-Unis, qui ont pris une avance de 7-0 à la mi-temps grâce à un essai de Fancy Bermudez en fin de match. De son côté, le Japon a battu l’Espagne 19-12 grâce à un essai de Wakaba Hara et s’est qualifié pour les quarts de finale, assurant ainsi son meilleur résultat de la saison et conservant l’espoir de se qualifier pour Madrid.

Les Eagles dans le dernier carré

Les Etats-Unis se sont qualifiés pour les demi-finales grâce à une victoire sans appel sur les Fidji (33-7). Kristi Kirshe a ouvert le score pour les Etats-Unis, mais Ana Maria Naimasi a rapidement remis les Fidjiennes à égalité. La marqueuse d’essai a ensuite été sanctionnée d’un jaune, ce qui a mis fin à l’aventure des Fidji à ce stade, qui ont désormais perdu leurs six derniers quarts de finale, car les États-Unis ont trouvé le chemin de la victoire quatre fois de plus pour s’imposer largement.

La France s’impose grâce à un doublé de Ciofani 

La France a continué sur sa lancée en battant l’Irlande 31-7 pour se qualifier pour sa première demi-finale à Hongkong. Anne-Cécile Ciofani a ouvert le score pour la France, mais Amee Leigh Murphy Crowe a rapidement passé la ligne à l’Irlande pour égaliser.

ADVERTISEMENT

La France, cependant, prenait une avance de 19-7 à la pause en trouvant le moyen de contourner la défense irlandaise, d’abord par Séraphine Okemba sur la droite, puis par Ciofani une fois de plus dans le coin gauche. Montserrat Amédée a augmenté l’avance de la France peu après la mi-temps, mais c’est le cinquième essai du week-end de Joanna Grisez qui a permis aux Françaises de se mettre à l’abri, grâce à sa vitesse sur l’aile gauche.

La Nouvelle-Zélande poursuit la défense de son titre

La Nouvelle-Zélande s’est relevée de son faux pas en phase de poule pour battre le Canada 26 à 5 et conserver l’espoir de défendre son titre à Hongkong.

Le Canada, qui n’avait pas battu la Nouvelle-Zélande à ce stade depuis neuf ans, est arrivé avec de minces espoirs et a été mis à mal en première période, un doublé de Shiray Kaka et un autre de Jorja Miller permettant aux Néo-Zélandaises de mener 21-0 à la pause.

Mahina Paul a ensuite porté l’écart à 26 avant que Shalaya Valenzuela ne trouve enfin le chemin de l’en-but pour le Canada, mais il ne restait plus de temps pour remonter la pente.

L’Australie en demi-finale

L’Australie a battu une équipe japonaise tenace pour se qualifier pour la demi-finale grâce à une victoire 12-0. Le Japon n’avait jamais battu l’Australie et n’avait jamais gagné un quart de finale, mais la première période a été très disputée, les outsiders se défendant avec acharnement contre les leaders de la série SVNS, jusqu’à ce que Tia Hinds finisse par débloquer la situation.

La deuxième mi-temps a été du même acabit, les Japonaises empêchant les Australiennes de se créer des occasions et voyant Sariah Paki expulsée pour un en-avant volontaire. Cependant, une équipe australienne habituée à jouer à six s’est imposée, Teagan Levi s’imposant pour donner à son équipe la marge de manœuvre nécessaire pour remporter la victoire.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

s
sean 35 minutes ago
The bite don't match the bark

Yeah, he has a few good points… I disagree that our 7s haven't done anything, we won Bronze in 2016, and we were virtually unplayable to the backend of the “teens” winning the series. 7s is far more competitive globally than Union, so it's fair to say we haven't dominated, but we are almost always contenders. But I do agree that our national side doesn't perform nearly as well as it should between World Cups, and I do agree that our supporters can be too passionate and the opitimity of what Rugby stands against. I have said so many times. And I also believe some context needs to be taken into account with Saturday's win for Ireland. They're a really good team! Settled coaching staff, and bar a few legends retiring, they've had a full season and plenty of time together. We have some youngsters being groomed for the future, have played only 3 games now under a new coaching team with new philosophies and game plans. I'm excited by what the future of this team holds, as much as I am disappointed by the result. But unlike this article suggests, I am never going to take away from what Ireland has achieved, is achieving, and where they're heading. As a Rugby fan, I love the tight games, like the last two weekends. As a Bok Super Fan, I agree we don't perform as well as we should. And as an aside, you come play a game at 7am on our fields, bud. -2°c and frost on the field that is as hard as concrete…. Then we’ll see just how tough you are. Well done Ireland! They played well, and gave our boys a lot to think about. That's what you want from the top two teams in the world. Rugby won. The fans of this greatbsport won. A'n bullshit like this article is why Rugby is losing its identity. I don't like soccer. This article perpetuates the soccer influences the game of Rugby is starting to see. It's why Wayne Barnes retired, feared for his family, and he isn't the only ref to say so. I have called out many Bok fans for being an embarrassment to the game, and I will continue to do so. Rugbypass.com, this article is close to the same bullshit. You should be better.

33 Go to comments
M
Michael 1 hours ago
All Blacks vs England takeaways: Richie Who? Time for Cortez

Cant deny Christie is a good defender, box kicks well at times, BUT he’s a second too slow passing from the ground. Roigard, Ratima and Hotham will be our 2027 halfbacks I believe DMAC has played reasonably well in both games, so deserves to keep his place - his two breaks at Eden Park should have resulted in tries. Reece was really to blame for the Taylor failure - he stayed too wide, if he had come in a couple of meters the pass from Taylor would have worked. The Perofeta failure was extraordinary, he is normally such a good distributor, failure to draw in Steward was remarkable, failure to look inside was a shocker. Cory Flynn as lineout coach… umm something a miss here. Not sure who is calling the lineouts, but clearly we miss Whitelock’s leadership. Having a disfunctional line out really underminded the AB attack. But let’s remind ourselves Itoje is a master, and their tactics of going for the arms of the jumper on landing and pulling over was brilliant causing Paddy and Scooter to both fumble the balls. I am a Blues supporter so I like Talea, but if you play him on the wrong wing look out. While he’s not the fastest wing, he’s elusive and very industrious always looking for work. However, he’s not the tallest player, and everyone knows his weakness (a) being turned in defence - he’s slow to turn and react and (b) never jumps for high balls is normally out jumped. Personally, I find Recce and Talea too alike - Razor needs to couple them with another complementary partner Clark and Narawa respectively. However, for me the real troubling challenge is our mid-field. I am sorry Barrett & Ioane are a poor combo - either Barrett & Proctor or ALB & Ioane - but having two mid-fielders who are poor distributors is nuts. Jordie had a forgettable game in truth he missed so many tackles, which to be fair is unlike him. But sadly both Barrett and Ioane chose to bash first and rarely distribute cleanly.

22 Go to comments
FEATURE
FEATURE Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous Rugby at the Olympic Games - from the romantic to the ridiculous
Search