Le retour de Bertranou à la mêlée de Los Pumas

Par RugbyPass
Photo by Hannah Peters/Getty Images

Le sélectionneur Michael Cheika n’a effectué qu’un seul changement par rapport à l’équipe qui a battu le Pays de Galles 29-17, en rappelant Gonzalo Bertranou à la place de Tomás Cubelli à la mêlée.

ADVERTISEMENT

XV de départ

1 Thomas Gallo
2 Julian Montoya (c)
3 Francisco Gómez Kodela
4 Guido Petti Pagadizabal
5 Tomas Lavanini
6 Juan Martin Gonzalez
7 Marcos Kremer
8 Facundo Isa
9 Gonzalo Bertranou
10 Santiago Carreras
11 Mateo Carreras
12 Santiago Chocobares
13 Lucio Cinti
14 Emiliano Boffelli
15 Juan Cruz Mallia

Remplaçants

16 Agustín Creevy
17 Joel Sclavi
18 Eduardo Bello
19 Matias Alemanno
20 Rodrigo Bruni
21 Lautaro Bazan Velez
22 Nicolas Sanchez
23 Matías Moroni

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
Argentina
6 - 44
Temps complet
New Zealand
Toutes les stats et les données

Par rapport au XV de départ qui s’était incliné 41-12 contre les All Blacks à Mendoza le 7 août 2022, on compte quatre changements dans le paquet d’avants et deux dans la ligne arrière. Cheika a toutefois conservé la même charnière (Gonzalo Bertranou et Santiago Carreras).

Deux victoires emblématiques contre les All Blacks

Sept joueurs argentins présents sur la feuille de match de la dernière demi-finale de Coupe du Monde de Rugby des Pumas, disputée en 2015 contre l’Australie, figurent dans les 23 qui s’apprêtent à affronter la Nouvelle-Zélande : Matías Alemanno, Agustín Creevy, Facundo Isa, Tomas Lavanini, Nicolás Sanchez, Guido Petti et le capitaine Julián Montoya.

Six joueurs argentins présents sur la feuille de match ont participé aux deux dernières victoires des Pumas contre les All Blacks : Matías Alemanno, Gonzalo Bertranou, Santigao Carreras, Marcos Kremer, Guido Petti et le capitaine Julian Montoya.

Marcos Kremer et Juan Martin Gonzalez sont les deux seuls joueurs des Pumas à avoir été titularisés à chaque match de l’Argentine dans cette RWC 2023.

Nicolás Sanchez, la botte secrète

Avec 151 points à son compteur, Nicolás Sanchez est le deuxième marqueur le plus prolifique de l’histoire face aux All Blacks derrière l’Australien Matt Burke (176 points).

C’est lui qui a marqué en 2020 les 25 points de la première victoire de l’histoire des Pumas contre les All Blacks.

ADVERTISEMENT

Il n’a pas manqué un seul coup de pied au but lors de la RWC 2023 (11 sur 11).

Emiliano Boffelli est le meilleur marqueur des Pumas dans le tournoi. Il est le quatrième Argentin à avoir marqué au moins 50 points dans une même Coupe du Monde de Rugby, après les 102 points de Gonzalo Quesada en 1999, les 91 points de Felipe Contepomi en 2007 et les 97 points de Nicolás Sanchez en 2015.

En 2022, il a marqué 20 points (six pénalités et une transformation) lors de la victoire des Pumas sur les All Blacks (25-18).

Un pack puissant

Thomas Gallo est le pilier qui a battu le plus de défenseurs lors de la Coupe du Monde 2023 – 18, soit neuf de plus que le Tongien Ben Tameifuna et l’Australien Angus Bell

Marcos Kremer est le joueur argentin qui a réussi le plus de plaquages (55). Il compte aussi le deuxième plus grand nombre de plaquages dominants (5) derrière Mateo Carreras (6)

Il est le joueur qui a réussi le plus grand nombre de plaquages (25) lors de la dernière victoire contre les All Blacks en 2022.

Agustín Creevy, toujours le plus âgé

À 38 ans et 219 jours au jour du match, Agustín Creevy deviendra le joueur le plus âgé à disputer une demi-finale de Coupe du Monde de Rugby. Il dépassera ainsi le Sud-Africain Victor Matfield qui avait 38 ans et 166 jours contre les All Blacks en 2015

ADVERTISEMENT

Lors de cette demi-finale, il jouera son 21e match en Coupe du Monde de Rugby et rejoindra ainsi l’Australien James Slipper et le Gallois Alun Wyn Jones au rang des quatrièmes joueurs les plus capés de l’histoire du tournoi.

Facundo Isa, impressionnant

Facundo Isa célèbrera sa 50e sélection. Il a fait ses débuts en 2014 contre l’Écosse. Il a disputé 25 matchs lors de ses deux premières années en sélection avant d’y revenir en 2019 et de cumuler ses 24 derniers test-matchs. Il retrouvera les All Blacks pour la première fois depuis 2020

Il s’est montré impressionnant offensivement le week-end dernier en réalisant 13 courses avec ballon pour 89 mètres parcourus, six défenseurs battus et un franchissement

Santiago Carreras était à l’origine de la plupart des offensives argentines lors du dernier match. Il affiche le plus grand nombre de courses avec ballon (14), 112 mètres parcourus, deux franchissements et le deuxième plus grand nombre de défenseurs battus (4)

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Leinster player ratings vs Bulls | 2023/24 URC semi-final Leinster player ratings vs Bulls | 2023/24 URC semi-final
Search