Le quadruplé de l'Anglaise Atkin-Davies a eu raison du Canada

Par Willy Billiard
DUNEDIN, NEW ZEALAND - OCTOBER 27: Lark Atkin-Davies of England scores a try during the WXV1 match between England and Canada at Forsyth Barr Stadium on October 27, 2023 in Dunedin, New Zealand. (Photo by Hagen Hopkins - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Une remarquable performance de la talonneuse Lark Atkin-Davies, qui a marqué quatre essais, a permis à l’Angleterre de s’imposer 45 à 12 face à une équipe du Canada courageuse à Dunedin, vendredi 27 octobre 2023. Cette victoire ouvre la voie à une dernière ma,che du WXV 1 le week-end prochain, où l’Angleterre affrontera la Nouvelle-Zélande dans une répétition de la finale de la Coupe du Monde de Rugby de l’année dernière.

ADVERTISEMENT

Au cours d’une première période passionnante, de longs temps de jeu ont été nécessaires, les deux équipes s’efforçant de faire circuler le ballon sans temps mort. Cependant, c’est un coup de pied très habile qui a permis de débloquer la situation, lorsque Holly Aitchison a tapé le ballon vers la ligne canadienne et qu’un rebond malencontreux a provoqué un cafouillage dans la défense. L’arrière Ellie Kildunne a fait preuve d’une grande lucidité pour récupérer le ballon et l’aplatir. Le TMO a confirmé l’essai après que le replay ait clairement montré que sa main avait mis le ballon au sol en premier.

Rencontre
Women's XV 1
England Women's
45 - 12
Temps complet
Canada Women's
Toutes les stats et les données

Kildunne a enchaîné peu après avec un magnifique 50/22, mais la solide défense canadienne a empêché les Anglaises de marquer à nouveau. A partir de là, le jeu s’est transformé en une série de possessions pour les deux équipes, qui ont souvent trouvé des espaces pour avancer. Peu à peu, le Canada a pris le dessus et a patiemment travaillé le ballon jusqu’aux 22 mètres anglais, n’ayant pas la chance de marquer lorsqu’une passe a été déviée par Aitchison.

Anti-jeu

La demie d’ouverture des Red Roses a reçu un carton jaune pour cette faute d’anti-jeu et le Canada en a profité pour trouver une touche qui a abouti à un essai d’Emily Tuttosi à la demi-heure de jeu.

Le pack anglais s’est alors mis en mouvement et, quelques minutes plus tard, a obtenu une touche à son tour. Lark-Davies a marqué son premier essai derrière un maul, un exploit qu’elle a visiblement apprécié au point de répéter l’opération juste avant la pause.

La fulgurance du Canada

Le Canada n’allait pas rendre les armes si facilement. Dès la reprise, une passe anglaise mal ajustée était récupérée par Shoshanah Seumanutafa. La trois-quarts centre se frayait un chemin jusqu’à la ligne et adressait une passe parfaitement ajustée à Paige Farries, qui remontait la moitié du terrain pour marquer.

Cependant, Lark-Davies et le pack anglais étaient d’une humeur massacrante, inscrivant deux autres essais en l’espace de cinq minutes. Le quatrième essai a été la double peine pour le Canada, puisqu’il est intervenu après un carton jaune infligé à Julia Schell pour un plaquage dangereux. La talonneuse de l’Angleterre a ensuite bénéficié d’un repos bien mérité, alors que son équipe commençait à procéder à des remplacements.

Kildunne à la manoeuvre

L’Angleterre n’a pas lâché le morceau pour autant, inscrivant deux essais sensationnels dans les 12 dernières minutes avec Kildunne à l’origine. D’abord en contournant la défense canadienne et en transmettant à Jess Breach, l’ailière prolifique s’élançait pour marquer un deuxième essai. Quelques instants plus tard, Kildunne offrait une passe décisive à Claudia MacDonald qui se faufilait à l’intérieur du terrain et marquait à son tour.

Même si le résultat ne faisait aucun doute, le Canada a continué à se battre et a passé le reste de la rencontre à lancer de nouvelles attaques. Les Canadiennes ont eu la malchance de ne pas marquer lorsqu’une passe a échappé à Farries, mais elles ont également dû faire face à un pressing anglais qui a maintenu son intensité jusqu’au coup de sifflet final.

Le Canada jouera son dernier match contre l’Australie à Auckland le week-end prochain, tandis que l’Angleterre saura exactement ce qu’elle doit faire contre la Nouvelle-Zélande si elle veut être couronnée championne de la toute première édition du WXV 1.

ADVERTISEMENT

Entrées dans les 22 m

Moyenne des points marqués
3.4
13
Entrées
Moyenne des points marqués
1.3
9
Entrées
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Bold RG Snyman call made as Munster change 4 for Glasgow semi-final Bold RG Snyman call made as Munster change 4 for Glasgow semi-final
Search