L'Afrique du Sud en quart de finale du repêchage de Monaco

Par Willy Billiard
Rosko Specman (Afrique du Sud) et Lopini Fukofuka (Tonga) après le match lors de la deuxième journée du World Rugby Sevens Repechage au stade Louis II, le 22 juin 2024 à Monaco. Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

Et ils ne sont plus que huit dans la course à la dernière place pour les Jeux olympiques de Paris 2024. L’Afrique du Sud, tête de série, affrontera l’Ouganda dans le premier quart de finale dimanche 23 juin, tandis que la Grande-Bretagne se mesurera aux Tonga, l’Espagne à Hongkong China et le Canada au Chili.

ADVERTISEMENT

Lors d’un samedi passionnant à Monaco, l’Afrique du Sud, la Grande-Bretagne et l’Espagne ont conservé leur invincibilité – même si la Grande-Bretagne s’est fait très peur en résistant à un pilonage tardif de sa ligne de la part du Canada.

Poule A

Tristan Leyds, frère de Dillyn, l’ailier de La Rochelle, a marqué le premier essai du dernier match de la journée, a été décisif sur le deuxième marqué par Shilton Van Wyk, et a lancé ce qui allait conduire à un troisième. L’Afrique du Sud s’est ainsi assuré un quart de finale favorable contre l’Ouganda, en restant invaincue dans la poule A grâce à une victoire 26-7 sur le Chili, précédemment invaincu.

Les Blitzboks avaient déjà confirmé leur place en quarts de finale en s’imposant 31-7 face aux Tonga, Quewin Nortje inscrivant ses troisième et quatrième essais du week-end de repêchage à Monaco, qui s’ajoutent à ceux qu’il avait marqués contre le Mexique.

Dans le même temps, Fharid Samano a aplati le premier essai du Mexique contre le Chili depuis 2016, mais ce sont les Chiliens qui se sont qualifiés pour les quarts de finale en s’imposant 35-10, en plus de sa victoire 14-5 contre les Tonga vendredi.

Un jaune en début de rencontre pour Fine Inisi n’a pas empêché l’équipe des Tonga de jouer un match tout en attaque en battant le Mexique 26-5 pour assurer leur place en quarts dimanche 23 juin. Ils devront cependant affronter un défi de taille face à la Grande-Bretagne, deuxième tête de série.

Poule B

La Grande-Bretagne a survécu à deux dernières minutes de défense désespérée avec seulement six joueurs sur le terrain pour battre le Canada 17-12 dans un suspense insoutenable et terminer en tête de la poule B après que Ross McCann ait reçu un carton jaune pour un plaquage haut.

Un peu plus tôt, le Canada avait comblé un retard de 14-0 en première période pour battre la Chine 33-14 lors de la première rencontre entre les deux équipes depuis 2010 et s’assurer une place en quart de finale avec encore un match à jouer. Un triplé de Charlton Kerr en première période a permis à la Grande-Bretagne de s’imposer facilement 29-5 face à l’Ouganda.

Mais l’Ouganda reviendra sur la pelouse du Stade Louis II dimanche contre les Blitzboks, après avoir battu la Chine 33-15 lors de leur dernier match de la poule B samedi.

Poule C

Le vétéran Pol Pla a permis à l’Espagne de terminer en tête de la poule C grâce à une victoire 35-14 sur le deuxième, Hongkong China, ajoutant ainsi à sa victoire 38-0 sur le Brésil lors de la première journée. Malgré un bon départ, les Sud-Américains ont été battus par Hongkong China sur le score de 38 à 0.

ADVERTISEMENT

L’Espagne et Hongkong China se retrouveront en quarts de finale dimanche.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 6 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
TRENDING
TRENDING All Black Richie Mo'unga's verdict on Wallabies star recruit Joseph Sua'ali'i Mo'unga's verdict on Wallabies star recruit
Search