La Géorgie meurt les armes à la main face à l’Irlande

Par Willy Billiard
STELLENBOSCH, AFRIQUE DU SUD - 4 JUILLET : Davit Lagvilava (Géorgie U/20) - le deuxième-ligne du FC Grenoble - est plaqué par Danny Sheahan (Irlande U/20) (R) lors du match entre l'Irlande et la Géorgie le 4 juillet 2024 lors de la deuxième journée du Championnat U20 qui se tient au Danie Craven Stadium de Stellenbosch, en Afrique du Sud. (Photo par Nic Bothma/World Rugby)

Il aura fallu 24 phases de jeu à pilonner la ligne des Géorgiens pour que l’Irlande arrache la victoire 22-16 lors de la deuxième journée du Championnat du Monde U20 en Afrique du Sud.

ADVERTISEMENT

Si le capitaine de l’Irlande Evan O’Connell se disait surtout « soulagé » de la victoire qui avait bien failli leur passer sous le nez, son homologue géorgien Nika Lomidze, troisième-ligne de l’Aviron Bayonnais, ravalait ses larmes, alors que la Géorgie était à un rien de remporter une deuxième victoire historique contre l’Irlande dans l’histoire du championnat.

Rencontre
World Rugby U20 Championship
Ireland U20
22 - 16
Temps complet
Georgia U20
Toutes les stats et les données

« Aujourd’hui, on a vécu un rude combat. On a manqué quelques points. On a une très bonne défense mais à la dernière minute il nous a manqué de l’énergie et on a encaissé ce dernier essai. Comme toujours notre défense a été bonne, mais pas assez. On a aussi été bon en attaque. Le plus importants, ce sont ces points qu’on a manqués », confiait-il.

La Géorgie a dominé largement la seconde période jusqu’à l’ultime seconde mais n’a pas pu résister plus longtemps aux assauts incessants de l’Irlande.

La Géorgie devait battre l’Irlande pour conserver ses chances de se qualifier pour les demi-finales et elle menait d’un point alors que le chronomètre était dans le rouge au Danie Craven Stadium. Mais les Irlandais ont lancé une dernière phase offensive et ont trouvé la faille dans le coin gauche grâce au remplaçant Finn Treacy.

Graphique d'évolution des points

Ireland U20 gagne +6
Temps passé en tête
49
Minutes passées en tête
30
58%
% du match passés en tête
35%
78%
Possession sur les 10 dernières minutes
22%
7
Points sur les 10 dernières minutes
0

La seule victoire de la Géorgie était en 2018

Ce n’aura pas été la première fois que la Géorgie aurait battu l’Irlande. Sur les quatre confrontations disputées à ce jour à ce niveau, l’Irlande en est désormais à trois victoires. La seule victoire de la Géorgie remonte au 7 juin 2018 dans le cadre de la Poule C, 24-20 à Narbonne.

Tedo Abzhandadze (52 sélections depuis) avait marqué l’un des essais du match lors d’une victoire qui n’a jamais été aussi serrée que ne le suggère le score final. La Géorgie menait 17-5 à la mi-temps.

ADVERTISEMENT

Dans cette équipe évoluaient les cadres du rugby géorgien aujourd’hui : le demi de mêlée Gela Aprasidze (52 sélections) – qui vient d’arriver à Perpignan pour deux saisons – et le demi de mêlée d’Oyonnax Vasil Lobzhanidze (84 sélections) qui avait marqué le seul essai de la Géorgie lors de la première rencontre entre les deux nations en 2016, un peu moins d’un an après être devenu le plus jeune joueur à participer à une Coupe du Monde de Rugby.

Related

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 5 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
TRENDING
TRENDING All Black Richie Mo'unga's verdict on Wallabies star recruit Joseph Sua'ali'i Mo'unga's verdict on Wallabies star recruit
Search