Début de saison du SVNS 2024 très attendu à Dubaï

Par RugbyPass
DUBAI, UNITED ARAB EMIRATES - DECEMBER 04: A general view of action during the Men’s Cup 5th place final match between Kenya and Great Britain on Day Two of the HSBC World Rugby Sevens Series - Dubai at The Sevens Stadium on December 04, 2021 in Dubai, United Arab Emirates. (Photo by Christopher Pike/Getty Images)

La réduction du nombre d’équipes masculines de 16 à 12 par tournoi cette saison devrait accroître la concurrence pour les places en quart de finale de Cup.

ADVERTISEMENT

A Dubaï, rien n’est plus évident que la poule C, où les Fidji, quadruples champions, entament une saison qu’ils espèrent conclure par une troisième médaille d’or olympique, face aux Etats-Unis, à la France et à la Grande-Bretagne.

Ben Gollings, l’entraîneur des Fidji, a inclus dans son groupe Rubeni Kabu, Netava Koroisau et Ilikimi Vunaki, qui n’ont encore jamais joué à ce niveau, tandis que le médaillé d’or olympique Kaminieli Rasaku est de retour après un séjour en France.

Les USA sans ses cadres

L’équipe de Gollings débute sa campagne du Dubaï 7s contre les Etats-Unis (coup d’envoi à 10h06 heure locale), équipe au sein de laquelle l’entraîneur Mike Friday n’a souhaité intégrer ni Perry Baker, ni Joe Schroeder, ni Stephen Tomasin, ni Kevon Williams, au moins pour les deux premières manches.

Ben Pinkelman est le capitaine de l’équipe, tandis que Madison Hughes, qui a représenté son pays pour la dernière fois à Tokyo en 2020, fait son retour.

« Nous ne nous faisons pas d’illusion sur la tâche qui nous attend à Dubaï et au Cap, et nous devons donner à ces jeunes hommes le soutien et la confiance nécessaires pour relever le défi », indique Mike Friday.

« Avec la puissance et la vitesse que nous possédons, si nous pouvons contrôler notre possession de balle, nous avons certainement la capacité de rivaliser et de battre n’importe quelle équipe. »

La France sort le grand jeu

La France s’est qualifiée pour six demi-finales lors des Series 2023 et elle cherchera à faire de même cette saison avec des joueurs comme Aaron Grandidier, Paulin Riva et Varian Pasquet, prêts à se mêler aux meilleurs une fois de plus. Jonathan Laugel s’apprête à disputer son 90e tournoi des Series.

Antoine Dupont, Joueur World Rugby de l’Année, devrait rejoindre l’équipe un peu plus tard dans la saison, alors que la préparation pour les Jeux à domicile s’intensifie.

ADVERTISEMENT

Les Bleus ouvrent leur saison contre la Grande-Bretagne à Dubaï, l’équipe de Tony Roques cherchant à s’appuyer sur une saison 2023 encourageante au cours de laquelle elle a terminé neuvième.

La poule B oppose l’Argentine, vice-championne en 2023 et vainqueur du dernier tournoi en date à Londres il y a sept mois, à l’Australie, championne en 2022, à l’Irlande et à l’Espagne.

Los Pumas Sevens lancent leur campagne de Dubaï contre l’Espagne (coup d’envoi à 10h28 heure locale), en même temps que l’Australie affronte l’Irlande sur le terrain du Sevens 2.

Un 99e tournoi pour Gastón Revol

Le vétéran Gastón Revol a été inclus dans l’équipe d’Argentine et disputera ce week-end son 99e tournoi sur le circuit.

L’Argentine est arrivée en finale de Cup dans six des huit tournois disputés depuis le début de l’année, terminant à seulement 21 points des champions néo-zélandais.

ADVERTISEMENT

L’Espagne, quant à elle, n’a atteint les quarts de finale de Cup qu’une seule fois au cours de la saison dernière et espère retrouver la forme avant le Tournoi Final de Qualification Olympique de l’année prochaine.

L’Australie a connu des hauts et des bas lors des Series 2023, mais elle est championne en titre de Dubaï et l’entraîneur John Manenti a pu compter sur le retour de Ben Dowling dans son équipe après une année passée avec les NSW Waratahs.

L’équipe d’Irlande pour Dubaï retrouve également un visage familier, puisque le Joueur World Rugby à Sept de l’Année 2022, Terry Kennedy, est de retour dans l’équipe au Sevens Stadium.

La Nouvelle-Zélande a un titre à défendre

La poule A sera la dernière à entrer en scène à Dubaï : la Nouvelle-Zélande, 14 fois championne en titre, affrontera le Canada et les Samoa l’Afrique du Sud (coups d’envoi à 10h50, heure locale).

Le nouvel entraîneur des All Blacks Sevens, Tomasi Cama, est privé d’un certain nombre de joueurs, dont Andrew Knewstubb, Amanaki Nicole et Dylan Collier, mais il peut toujours compter sur un groupe de stars à Dubaï, emmené par le capitaine Sione Molia.

Tim Mikkelson a été sélectionné pour un 94e tournoi des Series, ainsi que le prolifique marqueur de points Akuila Rokolisoa.

Le Canada s’est assuré une place sur le SVNS 2024 en remportant le barrage des World Rugby Sevens Series 2024 à Twickenham en mai, un résultat qui faisait suite à une participation aux demi-finales à Toulouse la semaine précédente.

Ils ont depuis remporté la médaille de bronze aux Jeux panaméricains et l’entraîneur principal Sean White espère qu’ils pourront s’appuyer sur ce succès lors des SVNS 2024.

Les Samoans sont passés à deux doigts d’une qualification olympique lors des Series 2023 – un exploit accompli lors des qualifications régionales d’Océanie le mois dernier – mais ils seront privés des talents de marqueur de Vaa Apelu Maliko à Dubaï.

Le retour des Blitzboks à leur niveau ?

Enfin, les Blitzboks, dont le capitaine sera Selvyn Davids à The Sevens Stadium, ont leurs propres démons à combattre après une saison 2023 au cours de laquelle ils ont terminé septièmes, puis n’ont pas réussi à obtenir un billet olympique par le biais des qualifications africaines.

L’entraîneur Sandile Ngcobo n’a pas fait le voyage à Dubaï pour des raisons médicales, mais il fera débuter Quewin Nortje et Katlego Letebele lors de l’ouverture de la saison.

« Beaucoup d’entre nous ont commencé ici et la remise des maillots à nos deux joueurs inexpérimentés, Quewin Nortje et Katlego Letebele, à l’entraînement aujourd’hui, a rappelé à beaucoup d’entre nous à quel point ce maillot et cette aventure sont uniques », raconte Impi Visser.

« Et aussi que nous n’avons pas toujours fait honneur à ce maillot la saison dernière. Ça nous a fait mal et ça nous poussera à profiter de cette occasion pour rectifier le tir. »

Les équipes qui termineront dans les deux premiers de leur poule à la fin de la première journée se qualifieront pour les quarts de finale de Cup au Sevens Stadium, ainsi que les deux meilleurs troisièmes.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Hamish Bain: 'After my first ball-carry, I felt a finger in my eye... what?!' Hamish Bain: 'After my first ball-carry, I felt a finger in my eye... what?!'
Search