Ce qu’un entrainement commun apporte aux U20 et au XV de France

Par Willy Billiard
Entraînement en commun entre les Bleuets (en chasuble verte) et les joueurs du XV de France, le mercredi 19 juin à Marcoussis.

Un entrainement commun a été organisé ce mercredi 19 juin 2024 sur le terrain d’honneur du Centre National du Rugby à Marcoussis entre le XV de France de Fabien Galthié et les U20 de Sébastien Calvet.

ADVERTISEMENT

Dernière opposition avant les grandes échéances : la tournée en Argentine pour les seniors et le Championnat du Monde des U20 en Afrique du Sud. Mais le point d’orgue de cette préparation pour la tournée d’été de l’équipe senior, sera l’opposition contre la Roumanie samedi 22 juin sur le même terrain.

« Les moins de 20 ans, on joue de la même façon » remarque Laurent Sempéré, ancien talonneur et entraîneur de la touche et des tâches spécifiques du XV de France. « Il y a un projet de jeu qui est décliné sur l’équipe de France jeune. On se connait, les joueurs se connaissent aussi.

« Alors que la Roumanie va proposer quelque chose que l’on ne connaît pas du tout et c’est ce qu’on cherche : être surpris, voir les réactions, l’incertitude que l’on n’a pas forcément contre les moins de 20 ans parce qu’on pratique le même projet. »

La plus-value pour les Bleuets

De leur côté, les Bleuets comptaient sur cet entraînement commun pour se préparer au mieux à affronter les grosses équipes du Championnat du Monde, notamment la Nouvelle-Zélande pour leur deuxième match.

« On oublie cet avantage que l’on a avec cette relation qui nous apporte beaucoup », rappelle Sébastien Calvet, le manager des U20. « Quand on s’entraîne contre le XV de France, on prépare les matchs qui vont taper fort, les matchs à enjeu. C’est un privilège et une plus-value de pouvoir vivre ces séquences d’entrainement.

Après la séance, William Servat, entraîneur du XV de France en charge de la mêlée, a prolongé l’entrainement avec les avants des moins de 20 ans pour apporter de nouveaux conseils.

Un deuxième entrainement en commun avait lieu le jeudi 20 juin, soit quelques jours avant le départ en Afrique du Sud.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 4 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

4 Go to comments
TRENDING
TRENDING All Black Richie Mo'unga's verdict on Wallabies star recruit Joseph Sua'ali'i Mo'unga's verdict on Wallabies star recruit
Search