Ce qu'il faut savoir sur le match Fidji - Portugal

Par Kim Ekin
MARSEILLE, FRANCE - OCTOBER 01: Referee Luke Pearce takes to the field prior to the Rugby World Cup France 2023 match between South Africa and Tonga at Stade Velodrome on October 01, 2023 in Marseille, France. (Photo by Michael Steele - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Le voici : le 40e et dernier match de la phase de poules de la Coupe du Monde de Rugby 2023.

ADVERTISEMENT

Les Fidji ont été l’une des équipes les plus en vue de la compétition. Après une défaite sur le fil face au pays de Galles, les Flying Fijians se sont imposés face à l’Australie et la Géorgie, si bien qu’avant le coup d’envoi de ce match disputé à Toulouse, ils n’ont besoin que d’un point pour accéder aux quarts.

Le sélectionneur, Simon Raiwalui, a apporté six changements à l’équipe qui a débuté le match contre la Géorgie, parmi lesquels la titularisation du Castrais Vilimoni Botitu à l’ouverture. Remplaçant à trois reprises, le deuxième ligne Temo Manyanavanua va connaître sa première titularisation alors que Sireli Maqala va démarrer à l’arrière après n’avoir disputé que cinq minutes depuis le début de la compétition.

Related

De son côté, le Portugal de Patrice Lagisquet aura à cœur de ponctuer son encourageant parcours par une victoire de prestige dans ce match qui sera certainement le dernier de plusieurs internationaux des Lobos.

Tomás Appleton va débuter sur le banc des remplaçants, cédant le capitanat et sa place au centre à José Lima au sein d’un XV de départ qui présente cinq changements par rapport à celui qui a débuté contre l’Australie. Manuel Cardoso Pinto est titularisé à l’arrière pour la première fois depuis février 2022 contre la Roumanie, tandis que Steevy Cerqueira formera l’attelage de deuxième ligne avec José Madeira pour la deuxième fois de la compétition.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
Fiji
23 - 24
Temps complet
Portugal
Toutes les stats et les données

HISTORIQUE

Les Fidji ont remporté leurs deux matchs précédents contre le Portugal, tous deux disputés à Lisbonne. Le premier, en 2005, s’était soldé par une victoire 26-17. En 2013, un certain Levani Botia, héros de la victoire des Flying Fijians contre la Géorgie le 30 septembre, avait inscrit le dernier des six essais de la victoire 36-13 des siens après être entré en cours de jeu.

MATCH MARQUANT

Tout comme Botia, Nemani Nadolo, Napolioni Nalaga et Seremaia Bai étaient sur la feuille de match lors de la dernière confrontation entre les Fidji et le Portugal, à l’Estadio Universitario de Lisbonne en novembre 2013. Francisco Appleton, frère de Tomas, l’actuel capitaine des Lobos, était sur le banc.

POINT-CLÉ

L’importance de ce match pour une équipe qui en a déjà terminé avec sa phase de poules. Actuellement deuxième de la Poule C derrière le pays de Galles, déjà qualifié, l’Australie ne peut qu’espérer que le Portugal crée la surprise en empêchant les Fidjiens de prendre le point dont ils ont besoin pour s’adjuger le deuxième ticket qualificatif de la poule.

FACE À FACE

Vilimoni Botitu – Jerónimo Portela. Le Castrais Botitu est titulaire à l’ouverture pour la deuxième fois de sa carrière avec les Fidji. Il a déjà été aligné une fois en 10 avec le club tarnais, lui qui évolue normalement au poste de premier centre.

Related

L’INCROYABLE STAT

Avec deux essais à son compteur, Raffaele Storti est le seul joueur portugais à avoir aplati plus d’une fois sur une Coupe du Monde de Rugby. Lors de l’édition 2007, quatre joueurs avaient inscrit un essai chacun. Il est aussi le Portugais à avoir battu le plus défenseurs (20) et à avoir réalisé le plus de franchissements (5), tout en n’étant que cinquième au nombre de courses avec ballon (22) et troisième au nombre de mètres parcourus (276).

L’ARBITRE

Luke Pearce (Angleterre). Si l’on se fie aux derniers matchs qu’ils a dirigés, on peut s’attendre à beaucoup d’essais : 10 lors d’Afrique du Sud – Tonga, 11 lors de la large victoire de la Nouvelle-Zélande face à la Namibie et six lors de la victoire de l’Australie face à la Géorgie.

LES ÉQUIPES

FIDJI : Sireli Maqala ; Selesitino Ravutaumada, Waisea Nayacalevu (capitaine), Josua Tuisova, Vinaya Habosi ; Vilimoni Botitu, Frank Lomani ; Eroni Mawi, Samuel Matavesi, Luke Tagi ; Isoa Nasilasila, Temo Mayanavanua ; Meli Derenalagi, Levani Botia, Viliame Mata

ADVERTISEMENT

Remplaçants : Tevita Ikanivere, Peni Ravai, Mesake Doge, Te Ahiwaru Cirikidaveta, Albert Tuisue, Peni Matawalu, Teti Tela, Iosefo Masi

PORTUGAL : Manuel Cardoso Pinto ; Raffaele Storti, Pedro Bettencourt, José Lima (capitaine), Rodrigo Marta ; Jerónimo Portela, Samuel Marques ; Francisco Fernandes, Mike Tadjer, Diogo Hasse Ferreira ; José Madeira, Steevy Cerqueira ; David Wallis, Nicolas Martins, Rafael Simões

Remplaçants : David Costa, Duarte Diniz, Anthony Alves, Duarte Torgal, João Granate, João Belo, Tomás Appleton, Vincent Pinto

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Ireland alarms ring as Bulls consign Leinster to another trophy-less season Ireland alarms ring as Bulls consign Leinster to another trophy-less s
Search