Antoine Frisch a choisi la France

Par Jérémy Fahner
Antoine Frisch a porté le maillot vert de l'Ermeging Ireland, mais devrait à l'avenir revêtir le maillot bleu (Photo by Johan Pretorius/Gallo Images/Getty Images)

Le feuilleton a pris fin. Découvert par le grand public lors du dernier Tournoi des Six Nations, quand il avait été appelé par Fabien Galthié pour participer à un rassemblement, Antoine Frisch était depuis tiraillé par un dilemme : la France, ou l’Irlande ?

ADVERTISEMENT

Frisch a tranché, ce sera la France. Pour officialiser cette décision, il a accordé une interview à L’Équipe.

« La possibilité de joueur pour l’Irlande m’a peut-être trotté dans la tête quand je suis arrivé au Munster (à l’été 2022), mais je suis en contact depuis longtemps avec Fabien Galthié et ce contact n’a jamais été interrompu », assure Antoine Frisch au quotidien sportif.

« Et à partir du moment où j’ai été appelé dans le groupe, c’est devenu très clair pour moi. Je veux jouer pour la France, c’est le pays où j’ai grandi, c’est le poster des Bleus que j’avais sur les murs de ma chambre d’enfant. »

L’avenir international de Frisch, 27 ans, demeurait incertain. Appelé dans le groupe France pour préparer le dernier match du Tournoi des Six Nations contre l’Angleterre, le joueur avait participé à la semaine d’entraînement mais avait été libéré avant le week-end, n’étant pas retenu sur la feuille de match.

Le Franco-Irlandais, dont la mère est anglaise (et donc éligible également avec le XV de la Rose), était dans les radars de la fédération irlandaise à la suite de ses performances remarquées sous le maillot du Munster. Il évolue avec la province irlandaise depuis 2022, après un parcours atypique qui lui a fait découvrir le niveau fédéral (3e division), la Pro D2, avant de s’exiler tout d’abord aux Bristol Bears, puis le Munster, donc, depuis 2022.

Andy Farrell, le sélectionneur de l’Irlande, avait tenu des termes très élogieux sur Antoine Frisch. « On pense que c’est un joueur fantastique. […] J’ai déjà évoqué avec Antoine ce que nous pensons de lui et je sais qu’il avait très envie de découvrir le rugby international sous le maillot de l’Irlande. »

Le choix du cœur l’a peut-être poussé vers la France. A lui, désormais, de montrer que cette décision est la bonne. Avec Gaël Fickou, Jonathan Danty, Nicolas Dupoortere, Arthur Vincent, Yoram Moefana, ou encore Pierre-Louis Barassi, Emilien Gailleton, et donc maintenant Antoine Frisch, le vivier français est dense au centre.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Hope on the horizon for Leinster as Cup final loss brings unexpected silver lining Hope on the horizon for Leinster as final loss brings silver lining
Search