La deuxième chance de Rob Howley au Pays de Galles

Par Willy Billiard
CARDIFF, WALES - OCTOBER 29: Rob Howley of Wales looks on during a Wales Press Conference at Principality Stadium on October 29, 2018 in Cardiff, Wales. (Photo by Michael Steele/Getty Images)

Pas rancunière, la fédération galloise de rugby, la WRU, a annoncé jeudi 14 décembre que Rob Howley sera de retour avec l’équipe du Pays de Galles pour le Tournoi des Six Nations 2024. Auparavant, il aura été missionné avec l’équipe U20 du Pays de Galles, qui se prépare pour sa propre campagne du Tournoi.

ADVERTISEMENT

L’un des entraîneurs les plus décorés du monde, qui a mené le Pays de Galles au titre de champion du Six Nations 2013, et qui est triple vainqueur du Grand Chelem (2008 et 2012, 2019) et demi-finaliste de la Coupe Monde de Rugby (2011) en tant qu’entraîneur adjoint de Warren Gatland, retrouve un nouveau rôle au sein de la Fédération galloise de rugby.

Il avait parié sur 1 163 matchs au cours de 45 mois

Son nom avait pourtant fait la une des faits divers il y a quelques années après avoir été reconnu coupable d’avoir eu recours à une activité illicite de paris sportifs sur des matchs « impliquant les équipes nationales galloises en violation du règlement six de World Rugby », qui porte sur la corruption et les paris.

L’affaire avait fait grand bruit en pleine Coupe du Monde de Rugby au Japon en 2019 lorsque Rob Howley avait été invité à rentrer chez lui en urgence le 5 octobre.

La fédération galloise avait alors découvert que le technicien était un adepte des paris sportifs, après en avoir placés 364 entre le 13 novembre 2015 et le 7 septembre 2019, soit sur 1 163 matchs au total. Rob Howley avait tout de suite reconnu les faits qui lui étaient reprochés et n’avait pas cherché à se disculper.

Mauvais parieur, l’ancien entraîneur de l’attaque du Pays de Galles et des Lions ne s’étaient pas enrichis pour autant, l’investigation démontrant ainsi qu’il avait même perdu jusqu’à 4 000£ (4 600 €).

Risquant jusqu’à cinq ans de suspension de toute activité rugbystique, Howley avait finalement été condamné en décembre 2019 à une suspension de 18 mois, dont la moitié avec sursis grâce à de nombreuses marques de soutien de son entourage professionnel, entre autres.

Il avait relancé sa carrière au Canada

En septembre 2020, il avait relancé sa carrière de l’autre côté de l’Atlantique en s’engageant pour trois ans avec Rugby Canada. Entraîneur adjoint de l’équipe nationale auprès de Kingsley Jones pour envisager une participation – qui n’a jamais eu lieu – à la Coupe du Monde de Rugby 2023, il servait également comme consultant pour les Toronto Arrows, la seule équipe du Canada dans la Major League Rugby, équipe qui a cessé toute activité en novembre 2023.

Jeudi 14 décembre 2023, la fédération galloise l’a en quelque sorte réhabilité en l’intégrant dans le staff de son ancien collègue Warren Gatland en tant qu’entraîneur technique du Pays de Galles, au côté de Mike Forshaw (défense), Jonathan Humphreys (avants), Neil Jenkins (skills) et Alex King (attaque).

ADVERTISEMENT

Mais dans son nouveau rôle, Howley aura également une responsabilité particulière pour les filières masculine et masculine, travaillant en étroite collaboration avec le nouvel entraîneur en chef des moins de 20 ans – officialisé le même jour – Richard Whiffin.

« J’ai l’impression que le moment est venu et j’ai vraiment hâte de revenir au bercail avec le Pays de Galles », a déclaré l’ancien capitaine du Pays de Galles.

« Je suis reconnaissant à tous les acteurs du rugby gallois pour leur reconnaissance et leur confiance en moi, une confiance que j’ai l’intention de leur rendre au mieux de mes capacités.

« L’opportunité de travailler avec les U20 et d’autres équipes de formation et de les aider à se développer et à se préparer aux défis du rugby international est particulièrement excitante.

ADVERTISEMENT

« J’ai traversé une période extrêmement difficile de ma vie, en parler et me confier m’a permis d’aller de l’avant. Je serai plus qu’heureux de partager mon expérience avec d’autres personnes qui pourraient vivre des moments difficiles et je suis reconnaissant à tous ceux qui m’entourent et qui m’ont soutenu dans ces moments-là. »

Il a la confiance de sa tutelle

Warren Gatland est ravi d’accueillir Howley, qui a également entraîné à ses côtés lors de trois tournées des British and Irish Lions (2009, 2013, 2017).

« Rob est l’un des entraîneurs gallois les plus performants et les plus expérimentés sur la scène internationale en ce moment », a déclaré Gatland, ravi de pouvoir compter sur un technicien de talent dans son staff, après avoir enregistré le départ de son adjoint Jonathan Thomas.

« Lorsque Rob a quitté le Pays de Galles, nous avons perdu une grande partie de notre patrimoine intellectuel, de notre connaissance du rugby au Pays de Galles et de la scène internationale.

« Je suis ravi de l’accueillir à nouveau dans ce nouveau rôle. Le fait de pouvoir relier de manière transparente les U20 et les équipes de formation à notre stratégie et à notre planification pour la sélection nationale va profiter à tous les secteurs du rugby, ce qui inclut nos quatre équipes régionales et leurs académies. »

Rob Howley va se mettre immédiatement au travail dans son nouveau rôle centré sur la formation et rejoindra Richard Whiffin lors d’un stage des U20 en Écosse la semaine prochaine et pour des matchs de préparation au cours de la nouvelle année, avant le Tournoi des Six Nations.

« Le type de rapprochement que nous espérons créer profitera à tout le monde, des académies régionales à la sélection nationale, mais surtout aux joueurs eux-mêmes », a-t-il insisté.

« C’est un scénario idéal pour les U20 et le reste de la filière de pouvoir travailler en tandem avec l’équipe senior et j’ai vraiment hâte de commencer dans ce nouveau rôle. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Eddie Jones turns to university talent in second coming as Japan coach Eddie Jones turns to university talent in second coming as Japan coach
Search