Ma'a Nonu se relance à 41 ans aux Etats-Unis

Par RugbyPass
(Photo by Stuart Walmsley/Getty Images)

Le All Black aux 103 sélections, âgé de 41 ans, a remporté la Conférence Ouest de la MLR la saison dernière, avant de s’incliner en finale face aux New England Free Jacks. Bien qu’il aura 42 ans au cours de la campagne, il voudra aller encore plus loin cette saison et ajouter un nouveau trophée à son palmarès.

ADVERTISEMENT

Cette annonce intervient quelques semaines après que San Diego a confirmé la signature du centurion australien Matt Giteau, qui a évolué au côté de Nonu à Toulon.

Related

Les deux légendes du rugby de l’hémisphère sud ont tous deux 41 ans et se donnent encore un peu de temps avant de raccrocher les crampons.

Un palmarès de légende

Le trois-quarts centre apporte une expérience considérable à l’équipe, puisqu’il a remporté deux Coupes du Monde de Rugby avec les All Blacks en 2011 et 2015.

Celui que l’on surnomme « Young Tana » en référence à l’illustre Tana Umaga a également gagné cinq titres de Tri Nations/Rugby Champions Cup et huit Bledisloe Cups au cours de ses 103 sélections avec la Nouvelle-Zélande.

Ma’a Nonu a disputé en plus 159 matchs de Super Rugby avec les Hurricanes, les Highlanders, les Blues et les Chiefs.

Sans compter qu’en France, il a joué 93 fois pour Toulon en Top 14 (deux fois finaliste en 2016 et 2017) entre 2015 et 2018 avant de repartir en 2019 chez les Blues puis de réapparaître sur la rade pour la saison 2020-2021.

« La légende est de retour »

L’entraîneur principal et directeur du rugby du San Diego Legion, Danny Lee, a déclaré après la signature de Ma’a Nonu : « La légende est de retour pour une nouvelle année.

« Nous sommes ravis que Ma’a soit de retour pour la saison 2024 de la MLR après une année 2023 exceptionnelle. Ma’a a eu une influence majeure sur notre équipe la saison dernière sur et en dehors du terrain et a été un facteur déterminant dans la réalisation d’une saison très réussie, en jouant la finale de la MLR et en nous permettant de battre les records du club et du championnat en même temps. C’est reparti ! »

ADVERTISEMENT

Related

Après avoir recruté en décembre Matt Giteau, Lee avait déclaré : « Nous sommes aux anges de nous assurer les services de Matt pour la saison à venir.

« C’est un joueur de classe mondiale qui apportera une incroyable somme de connaissances, une mentalité de compétiteur et une volonté de réussir qui se propagera sans aucun doute à l’ensemble de l’équipe. »

Au côté de Nonu et Giteau, le capitaine et ancien international écossais Blair Cowan a également signé un nouveau contrat sur la côte ouest récemment.

La saison de la MLR débutera en mars, avec le déplacement de San Diego au Starfire Sports Complex pour affronter les Seattle Seawolves lors de leur premier match de la saison.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Turlough 1 hours ago
Jean de Villiers' three word response to 'best in the world' debate

This ‘raging’ debate is only happenning in media circles and has never been a topic in Ireland (although SA media are interested). It makes the media companies money I guess. SA are RWC champions and #1 ranked team although Ireland are back within a point there. The facts point to SA. For a lot of 2021 France beat ALL their rivals and Ireland similar in 2022-2023. It is not wrong to say that on such form either can be deemed to be the current best team if they have beaten all their rivals and ranked #1. The ‘have to have won a world cup’ stipulation is nonsense. The world cup draw and scheduling has been tailored to the traditional big teams since the start. The scheduling also which sees the big teams sheltered from playing a hard pool match the week before has also been a constant. It is extraordinary that for example France have made so many finals. Ireland who were realistically only contenders in 2023 were in a Pool with two other top 5 teams and had to play one of them 7 days before a quarter final against France or New Zealand. Always going to be a coin toss. Scotland’s situation was worse. New Zealand had great chances in 1995, 1999, 2007 but they could not win a tight RWC match. The first tight match they ever won was versus France in the 2011 final, literally they lost every other tight match before that. Some of those NZ teams around that era were #1 surely?

13 Go to comments
TRENDING
TRENDING Jono Gibbes' reaction to France U20s putting 55 points on New Zealand Jono Gibbes' reaction to France U20s putting 55 points on New Zealand
Search