Les septistes françaises titulaires contre le Pays de Galles

Par Willy Billiard
LE CAP, AFRIQUE DU SUD - 10 DÉCEMBRE : Anne-Cécile Ciofani (France) plaquée par Faith Nathan (Australie) pendant le match entre l'Australie et la France en finale féminine lors de la deuxième journée du HSBC SVNS Cape Town au DHL Stadium le 10 décembre 2023 au Cap, en Afrique du Sud. (Photo par Ashley Vlotman/Gallo Images/Getty Images)

Le staff du XV de France féminin a dévoilé son équipe qui affrontera le Pays de Galles dimanche 21 avril 2024 au Cardiff Arms Park à 16h15 (heure française).

ADVERTISEMENT

La nouveauté la plus remarquable est la titularisation d’emblée des trois septistes Anne-Cécile Ciofani, Chloé Jacquet et Jonna Grisez, revenues dix jours avant du HSBC SVNS Hongkong où la France a terminé au pied du podium.

Rencontre
Womens Six Nations
Wales Women's
0 - 40
Temps complet
France Women's
Toutes les stats et les données

Véritable star du circuit mondial de rugby à sept, Ciofani, qui vivra à Cardiff la toute première sélection de sa carrière de quinziste, a battu le record d’essais français marqués en une seule saison depuis le début de cette année (29). Plus d’un tiers des essais de sa carrière sont venus par deux. Elle est d’ailleurs la troisième joueuse à avoir inscrit le plus de doublés (5) sur le circuit cette année.

Sa présence comme ailière pourrait faire des étincelles contre le Pays de Galles, une équipe en perte de vitesse cette année, peut-être l’adversaire idéal pour lancer la septiste dans le grand bain du XV.

Le retour de Joanna Grisez et de Chloé Jacquet

Anne-Cécile Ciofani n’est pas la seule septiste à être titularisée contre le Pays de Galles puisque Joanna Grisez (27 ans, 5 sélections) sera alignée sur l’autre l’aile.

Arrière polyvalente, Chloé Jacquet (22 ans, 16 sélections) est également du déplacement à Cardiff au poste de trois-quarts centre elle aussi, un poste qu’elle a déjà occupé à de nombreuses reprises.

Il s’agira d’un premier test pour Grisez et Jacquet depuis que la France a battu le Canada lors de la finale de bronze de la Coupe du Monde Rugby Féminin 2021 en novembre 2022.

Ces arrivées et ces changements de position ne semblent pas avoir posé de souci dans le groupe tant les frontières sont poreuses entre le sept et le XV.

ADVERTISEMENT

« Ce sont des filles qu’on a l’habitude de côtoyer. Joanna a fait la Coupe du Monde avec nous et s’est intégrée de manière très rapide et facile », indiquait d’ailleurs Alexandra Chambon (23 ans, 20 sélections), appelée sur le banc.

« Ce sont de grosses travailleuses ; il n’y a pas d’appréhension là-dessus. Elles ont des qualités individuelles plutôt exceptionnelles. Elles peuvent apporter beaucoup par leur présence. »

Même première ligne et même charnière

Pour la première fois, les sœurs Feleu seront titulaires. Après être entrée en cours de jeu contre l’Italie, la numéro 8 Téani (21 ans, 1 sélection) retrouvera sa sœur, la capitaine et deuxième-ligne Manaé Feleu (24 ans, 15 sélections) pour la première fois sur un match international.

Pour la quatrième fois, la première-ligne bordelaise est reconduite à l’identique avec Annaëlle Deshaye (28 ans, 46 sélections), Agathe Sochat (28 ans, 50 sélections) et Assia Khalfaoui (23 ans, 21 sélections). Même chose pour la charnière Pauline Bouron-Sansus (28 ans, 55 sélections) et Lina Queyroi (22 ans, 12 sélections).

A l’arrière, seules Gabrielle Vernier (26 ans, 43 sélections) et l’arrière Emilie Boulard (24 ans, 29 sélections) sont conservées pour la quatrième fois du Tournoi là aussi.

ADVERTISEMENT

Parmi les autres changements, la troisième-ligne Charlotte Escudero (23 ans, 18 sélections) sera testée pour la première fois en deuxième-ligne, renvoyant Madoussou Fall sur le banc et Romane Ménager (27 ans, 60 sélections) passe côté fermé pour laisser sa place à Téani Feleu.

L’équipe de France (contre le Pays de Galles)

  1. Annaëlle Deshayes (28 ans, 46 sélections)
  2. Agathe Sochat (28 ans, 50 sélections)
  3. Assia Khalfaoui (23 ans, 12 sélections)
  4. Manae Feleu (c) (24 ans, 15 sélections)
  5. Charlotte Escudero (23 ans, 18 sélections)
  6. Romane Ménager (27 ans, 60 sélections)
  7. Emeline Gros (28 ans, 31 sélections)
  8. Teani Feleu (21 ans, 1 sélection)
  9. Pauline Bourdon-Sansus (28 ans, 55 sélections)
  10. Lina Queyroi (22 ans, 12 sélections)
  11. Anne-Cécile Ciofani (30 ans, 0 sélection)
  12. Gabrielle Vernier (26 ans, 43 sélections)
  13. Chloé Jacquet (22 ans, 16 sélections)
  14. Joanna Grisez (27 ans, 5 sélections)
  15. Emilie Boulard (24 ans, 29 sélections)Remplaçantes
  16. Elisa Riffonneau (20 ans, 8 sélections)
  17. Ambre Mwayembe (20 ans, 8 sélections)
  18. Clara Joyeux (26 ans, 43 sélections)
  19. MadoussouFall (26 ans, 28 sélections)
  20. Gaëlle Hermet (27 ans, 61 sélections)
  21. Alexandra Chambon (23 ans, 20 sélections)
  22. Lina Tuy (19 ans, 2 sélections)
  23. Morgane Bourgesoi (21 ans, 7 sélections)
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Final-round curveball may open door to Brumbies top-two finish Final-round curveball may open door to Brumbies top-two finish
Search